Article partenaire Hébergement Tohoku | Sendai

Nyuto Onsen, 7 sources thermales d’Akita à apprécier en toute saison


Article réalisé en partenariat avec la ville de Semboku.

Par chance plusieurs paires de chaussures en caoutchouc sont réservées à la clientèle près de la porte à l’arrière de Ganiba Onsen. Une véritable nécessité puisqu’il nous a fallut marcher une centaine de mètres au milieu de la neige qui tombait à gros flocons pour nous rendre au bain en plein air, l’un des nombreux bains mixtes de Nyuto Onsen.

Je dois avouer que j’avais un peu d’appréhension lorsque l’on m’a confié l’écriture de cet article. Aller dans des bains mixtes en compagnie de parfaits inconnus… J’imaginais des situations embarrassantes comme de devoir discuter avec mes partenaires de voyage dans les bains tout en gardant mes yeux rivés sur un objet lointain. Mais par chance je n’ai pas eu à faire face à ce genre de situation. D’une part à cause de notre planning serré et d’autre part à cause de la neige qui tombait sans discontinuer, nous n’avons pas réellement eu, moi et mes partenaires qui se chargeaient de m’amener d’un endroit à l’autre durant le voyage, l’occasion de profiter des bains. Néanmoins j’aurais apprécié de me rendre dans un des bains non mixtes de cette région du Japon célèbre pour ses onsen !

Une famille venue de Taïwan profitait du contraste entre l’eau chaude et légèrement acide du bain et la sensation des flocons de neige qui venaient se déposer et fondre sur leurs têtes et bras restés hors de l’eau. Ils eurent la gentillesse de me laisser prendre une modeste photo de l’incroyable beauté de ce bain, à la lisière de la forêt et à l’abri des regards.

Bain chaud mixte en plein air entouré par la neige à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Bain chaud mixte en plein air entouré par la neige à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Ganiba Onsen et les autres onsen de la région ne proposent pas que des bains mixtes. Il y a également des bains non mixtes, le plus souvent plus petits et en intérieur, mais quelques uns sont à l’extérieur. Les bains mixtes au Japon se font en vérité très rares. Il existe peu d’endroits où tenter l’expérience et encore moins des ensembles entiers de onsen mixtes placés à quelques minutes les uns des autres.

Les sept ryokan de Nyuto Onsen

Nyuto Onsen est une appellation collective que partagent sept ryokan nichés dans les montagnes situées au nord-est du lac de Tazawa dans la préfecture d’Akita (l’un de ces ryokan est un second emplacement de Tsurunoyo, un ryokan que je vous présenterai un peu plus loin). Puisqu’il n’y a pas de lien direct entre chacun de ces ryokan, ils utilisent tous différentes eaux thermales de la région, la plupart des eaux étant légèrement acides et de couleur laiteuse. Cette eau semi-opaque permet de se sentir un peu moins nerveux lorsque l’on se retrouve à partager les bains avec des personnes du sexe opposé. Comme tous les onsen, la composition des eaux possède des propriétés curatives. On leur attribue par exemple de pouvoir soulager l’eczéma ou de faire baisser la tension; une manière très saine de se détendre.

Le bain chaud en pleine nature de l'un des sept ryokan de Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Les onsen appartiennent aux ryokan dans lesquels ils se trouvent, mais vous n’avez pas besoin de séjourner dans le ryokan pour profiter de ses onsen. Si vous avez une chambre dans l’un des sept ryokan, vous pourrez acheter le Yumeguri Pass pour 1800 yen qui ouvre l’accès aux onsen des autres ryokan; une entrée à usage unique par onsen utilisable pendant un an. Et vous pourrez en plus utiliser gratuitement la navette de bus qui relie tous les ryokan. Si cela fait trop pour vous, l’entrée dans un onsen coûte 600 yen.

Certains des ryokan de Nyuto Onsen ont ouvert il y a plus de 300 ans; un sacré bout d’histoire pour ce petit endroit dans les campagnes de Semboku. Tsurunoyu, le plus vieux et pittoresque ryokan de Nyuto Onsen, attire tous les ans de nombreux visiteurs, japonais et étrangers. Le ryokan affiche souvent complet des semaines à l’avance. Aucun des ryokan n’est décevant, tous ont leur propre charme et on peut y profiter du calme et de la beauté des montagnes qui les entourent.

Le bain chaud en plein air du ryokan Tsurunoyu à Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Tsurunoyu, le vétéran

Il n’est pas question de rabaisser les autres ryokan de la région, mais la réputation de Tsurunoyu au Japon est quasi légendaire. Son prestige lui vaut des délais de réservation qui peuvent s’avérer très longs, nécessitant de s’y prendre des mois à l’avance. Il est d’ailleurs possible de réserver jusqu’à six mois avant son séjour.

Et si cela fait 330 ans que ce ryokan fait la joie des visiteurs, ce n’est pas sans raison. Les repas, s’articulant généralement autour d’une sorte de pot-au-feu qui cuit devant vous, sont de véritables œuvres d’art composés d’ingrédients en provenance directe des montagnes des alentours. On retrouve également d’autres spécialités comme le sumibiyaki, des aliments grillés au charbon de chêne japonais, et bien sûr une sélection interminable de saké, pour lequel la préfecture d’Akita est renommée.

En montant à Tsurunoyu depuis le parking, nous avons remarqué une sorte de petite hutte de neige construite sur le bord du chemin. En pénétrant à l’intérieur de la petite entrée nous avons découvert un sanctuaire miniature enneigé construit pour le “dieu de l’eau”, qui avait apparemment fait quelques heures supplémentaires ce jour là avec l’aide du “dieu du froid”.

L'entrée du ryokan Tsurunoyu sous une épaisse couche de neige à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Mini sanctuaire de neige installé devant le ryokan Tsurunoyu à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Les épaisses chutes de neige n’ont toutefois pas empêché les clients de profiter du charmant onsen en plein air. Après avoir accepté de se laisser prendre en photo, ils ont commencé à nous rappeler en plaisantant : “ça fera 10 000 yen !” Nous sommes simplement partis tout en sachant qu’ils ne pourraient pas nous poursuivre du fait que, vous l’aurez compris, ils étaient nus.

Le bain chaud mixte en plein air du ryokan Tsurunoyu à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Le patron de Tsurunoyu nous accueillit à la réception et nous fit faire un rapide tour du complexe. Mises à part les chambres privatives spacieuses, qui possèdent souvent leur propre foyer irori pour réchauffer les hôtes, Tsurunoyu a également trouvé une nouvelle manière de refroidir leurs boissons. Ou bien est-ce pour les réchauffer ? Difficile à dire par ce temps…

Le ryokan Tsurunoyu sous la neige à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Les boissons du ryokan Tsurunoyu conservées dans une fontaine à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Entre la neige qui tombait toujours et le soleil qui allait bientôt se coucher, nous décidions qu’il serait plus prudent de quitter Tsurunoyu et de descendre de la montagne pour nous rendre vers notre destination suivante, avant que les dieux de l’eau et du froid ne changent nos plans pour nous.

Des onsen pour toutes les saisons

Beaucoup de gens viennent à Nyuto Onsen en hiver pour essayer les bains mixtes en extérieur, ayant peut-être envie de se prendre un instant pour quelque singe des neiges de Nagano. Mais la région de Tazawako est ravissante quelle que soit la saison et il n’y a aucune raison d’attendre l’hiver pour venir profiter des incroyables ryokan de Nyuto Onsen. Les couleurs de l’automne des montagnes d’Akita sont éblouissantes et au printemps on trouve à Kakunodate, une petite ville à proximité, des cerisiers en fleur dont la beauté est célèbre dans le monde entier. En été d’innombrables variétés de fleurs sauvages poussent par centaines sur Akita-Komagatake, juste au dessus des onsen.

Les eaux bleu clair et laiteuses des onsen de Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Onsen en bois à l'intérieur dans l'un des ryokan de Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Les magnifiques feuillages d'automne à Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Les beaux bâtiments traditionnels des ryokan de Nyuto Onsen, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Avec tant de choses à voir dans la région, y compris de lac Tazawa, toujours bleu, et la ville samouraï de Kakunodate à quelques minutes, un séjour à Nyuto Onsen ce n’est pas seulement un moment passé à profiter des eaux thermales, c’est un souvenir à jamais gravé dans la mémoire.

Ryokan sous une épaisse couche de neige à Nyuto Onsen, Akita, Japon

Décoration traditionnelle à l'intérieur d'un ryokan de Nyuto Onsen, Akita, Japon

Se rendre à Nyuto Onsen

Cela peut sembler difficile à croire, mais grâce à la fantastique ligne Akita Shinkansen, la ville de Semboku, où se trouve Nyuto Onsen, n’est qu’à trois heures de Tokyo. Les élégants et modernes trains Komachi transportent les passagers vers et depuis Akita plus de 25 fois par jour. Et le mieux, c’est que si vous avez acheté un JR Rail Pass, le trajet est couvert par le pass. Pour vous rendre à Nyuto Onsen il vous faudra prendre le train à la gare de Tokyo et descendre à la gare de Tazawako où vous pourrez monter dans un bus qui vous mènera à Nyuto Onsen. Il y a un bus par heure et le trajet prend environ 50 minutes.

Article original écrit par Todd Fong
Traduction par Joachim Ducos

Commentaires