Article partenaire Kyushu | Fukuoka Tourisme

Le mont Aso : paysages époustouflants et géotourisme sur un volcan actif

Vapeurs volcaniques denses émanant du mont Nakadake, Aso, Kumamoto

Article réalisé en partenariat avec le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

L’air dégageait une puissante odeur de soufre, tandis que des panaches de vapeur jaillissaient de la terre. La caldera du mont Aso, formée par plusieurs violentes éruptions survenues il y a des milliers d’années, abrite aujourd’hui environ 70 000 habitants et les touristes affluent depuis tout le Japon pour s’émerveiller de sa splendeur.

J’ai visité pour la première fois le mont Aso, situé au centre de l’île de Kyushu, au sud du Japon, en disposant lors mon voyage de toute la liberté qu’offre une voiture de location. Cela a également été l’occasion de passer trois jours à explorer la région avec ma mère, qui visitait le Japon pour la première fois, désireuse elle aussi de découvrir les richesses naturelles du pays.

Nous avons malheureusement eu un temps pluvieux lors de notre visite, mais le personnel du siège administratif de la région Nord de Kumamoto a eu la gentillesse de nous faire parvenir quelques photos d’Aso par beau temps pour illustrer cet article.

La mère de Mark, posant devant le paysage de la caldera du mont Aso

Alors que le court vol en provenance de Tokyo descendait vers l’aéroport de Kumamoto-Aso, un patchwork coloré de champs est apparu au-dessous des nuages.

Vue sur le paysage rural de Kumamoto depuis l'avions

 

Le Géoparc Aso

Le Géoparc Aso, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’un des 9 parcs de ce type au Japon ; il vise à sensibiliser la population à l’importance des zones volcaniques et à promouvoir un tourisme écologique. Les itinéraires suggérés ont été conçus par thématiques, afin que les visiteurs puissent les choisir selon leurs centres d’intérêt.

Différentes cartes du Géoparc d'Aso à Kumamoto

Vous pouvez faire du trekking, du parapente, du camping ou tout simplement admirer le magnifique panorama. Ma mère et moi-même voulions admirer la beauté des paysages de la région, et découvrir un volcan actif dans toute sa splendeur.

 

L’impressionnant mont Nakadake

Le mont Aso désigne en fait cinq sommets : le mont Neko, le mont Taka, le mont Nakadake, le mont Eboshi et le mont Kishima. Le point culminant est le mont Taka, avec ses 1592 mètres d’altitude. Au centre du mont Nakadake, le sommet le plus actif, se trouve un petit lac de couleur émeraude qui s’est formé par accumulation d’eau au fil des années. Un téléphérique peut vous emmener jusqu’au bord du cratère pour voir le lac ; l’accès dépend du niveau d’activité du volcan et peut être limité pour des raisons de sécurité.

Vapeurs volcaniques denses émanant du mont Nakadake, Aso, Kumamoto

Même lorsque les visiteurs sont maintenus à distance, il y a plusieurs façons de découvrir la montagne et les belvédères offrent des haltes idéales pour prendre de magnifiques photos. Nous nous sommes arrêtés pour admirer la vue et avons senti distinctement l’air sulfureux pour la première fois.

Les célèbres vaches brunes de la région broutaient dans les vastes pâturages.

Une vache brune de Kumamoto dans les prairies de la caldera du mont Aso
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

Les nuages bas créaient une atmosphère mystérieuse, et renforçaient le charme de la région. En regardant vers le sommet, on pouvait apercevoir d’épaisses crevasses qui se sont ouvertes dans le flanc de la montagne, révélant un sol volcanique dont la couleur sombre tranchait nettement avec vert clair de la pelouse estivale.

Crevasses sombres sur les pentes verdoyantes du mont Aso

 

L’observatoire de Kusasenri et le musée du volcan Aso

L’observatoire de Kusasenri se trouve au bout de la route 111, une route sinueuse qui serpente vers le sommet de la montagne. Depuis celui-ci, il y a deux plateformes d’observation d’où l’on peut voir la fumée du mont Nakadake. Le musée du volcan Aso se trouve à quelques pas de l’observatoire et le stationnement coûte 410 yens.

Panneau de bois au bord de la route, indiquant l'observatoire de Kusasenri

Le musée est l’endroit idéal pour en apprendre davantage sur le volcan et déjeuner avec une vue panoramique. L’entrée est gratuite pour le premier étage, où se trouve une exposition de photos sur la nature de la région, ainsi que des dépliants utiles pour planifier votre voyage.

Exposition de photos dans le musée du Géoparc Aso

Le café Grasslands propose un menu en anglais comprenant plusieurs plats de style occidental. C’est l’endroit parfait pour savourer de délicieux mets tout en contemplant la prairie qui s’étend devant le volcan. La boutique de souvenirs vend une large gamme de produits locaux tels que du lait du mont Aso. Quel meilleur cadre pour déguster le lait crémeux de la région que dans la campagne fertile où il a été produit ?

Bouteilles de lait d'Aso et de yaourt à boire, devant les prairies de la caldera

Après le déjeuner, nous avons fait une courte promenade à travers la prairie où les chevaux flânaient librement et nous avons pu profiter d’une meilleure vue sur le lac naturel et le volcan en arrière-plan.

Les plaines de la caldera du mont Aso sous un ciel bleu sans nuages
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto
Trois chevaux, dans la caldera du mont Aso
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

 

Le mont Komezuka — un volcan parfait

Sur le chemin de l’observatoire, on passe devant le mont Komezuka, un cône volcanique parfait qui se tient élégamment au milieu de la caldera.

La silhouette de "volcan parfait" du mont Komezuka, à Aso
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

Les pentes de hautes de 80 mètres sont recouvertes d’une luxuriante pelouse verte, dont la couleur change selon les saisons. Mais ce qui le rend si singulier, c’est le forme parfaite de son cratère, dans lequel on pourrait croire que se trouvait une balle dans les temps anciens.

Le mont Komezuka est vraiment hypnotisant et dénote dans la caldera. Ce cône peut être vu sous différents angles ; la route menant à l’observatoire de Kusasenri offre une vue imprenable sur le sommet tandis que la route menant à Minamiaso vous permet de vous rapprocher des pentes. Je vous recommande la vue depuis le chemin de l’observatoire, car c’est tout simplement époustouflant.

 

Le pic Daikanbo — la vue la plus spectaculaire de la caldera

Le pic Daikanbo, un point de vue situé à 936 mètres d’altitude, offre la meilleure vue sur la partie nord de la caldera. On y accède par la Milk Road (la route du lait) qui serpente à travers le relief montagneux et passe devant de petites fermes.

Vue panoramique sur la caldera du mont Aso, derrière un premier plan végétal
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

Route serpentant sur un paysage valloné et vert, mont Aso, Kumamoto

Pour s’y rendre, il suffit d’une courte marche depuis la café Daikanbo (qui fait également boutique de souvenirs) jusqu’au belvédère, et le sentier goudronné permet de profiter de panoramas variés sur la caldera. C’est également une aire de pique-nique idéale par une journée ensoleillée, car des bancs bordent les sentiers.

Intérieur de la boutique de souvenirs, où l'on peut voir des boîtes de gâteaux à l'effigie de Kumamon
Image fournie par le siège administratif de la région Nord de Kumamoto

Dans la boutique de souvenirs, vous pourrez goûter différentes saveurs de glaces locales de la région du mont Aso. Nous avons essayé la glace à la vanille : elle était crémeuse et délicieuse, mais il y en a bien d’autres au menu. Une large plaque de pierre indique le point de vue le plus célèbre d’où l’on peut, par temps clair, voir les cinq sommets d’Aso.

Une visite de la caldera du mont Aso ne vous décevra pas. L’exploration du site en voiture de location vous donnera par ailleurs la liberté de vous arrêter et d’admirer le paysage à tout moment. Un tel voyage éveillera vos sens, et vous permettra de ressentir la vraie puissance de la nature.

 

Accès

En du 30 novembre au 15 décembre 2019, Kumamoto sera l’hôte de 24e Championnat du monde de handball féminin, lors desquels 24 pays se disputeront 96 matches, sur 5 sites de la préfecture. Kumamoto est également l’un des sites hôtes de la Coupe du monde de rugby dont deux matches internationaux seront disputés au stade EGAO Kenko.

Fukuoka, la ville principale de Kyushu, n’est qu’à 40 minutes de Kumamoto en Shinkansen (TGV japonais) et à environ 1h30 de voiture par l’autoroute de Kyushu.  Les deux villes de Fukuoka et Kumamoto ont toutes deux leur aéroport avec des vols internes, ainsi que des vols internationaux.

Nous avons loué une voiture pour visiter la région, cela qui donne la liberté d’aller où vous voulez et d’explorer plus en profondeur.

Il faut moins d’une heure en voiture depuis le stade EGAO Kenko de Kumamoto jusqu’au pied du mont Aso, ce qui en fait un endroit idéal pour une excursion d’une journée ou même un plus long séjour dans une auberge locale.

 

    
Prénom
Catégorie
Adresse
Accès
Horaires
Prix
Mode de paiement

Accès au mont Aso en voiture depuis les aéroports les plus proches : 

Depuis l’aéroport de Fukuoka : 2 heures 20 minutes

Depuis l’aéroport d’Oita : 2 heures 10 minutes

Depuis l’aéroport de Kumamoto : 50 minutes

 

Article original écrit par Mark Webster
Traduction par Cyrielle Ugnon-Coussioz

 

Commentaires