Gastronomie Kinki | Kyoto

Le bœuf de Kobe, une viande unique en son genre

Essayez le boeuf Kobe dans le style Teppanyaki

Kobe rime avec qualité. La qualité de sa viande de bœuf renommée dans le monde entier. Son exportation a l’étranger était interdite jusqu’à peu, et même s’il est aujourd’hui devenu possible de trouver du bœuf de Kobe ailleurs qu’au Japon, sa rareté et son prix à l’étranger rendent cette viande bien souvent inaccessible. Rien de plus naturel que de profiter de son séjour à Kobe pour goûter à l’une des viandes de bœuf les plus réputées au monde.

 Essayez le boeuf Kobe dans le style Teppanyaki

Un bœuf japonais pure race depuis des siècles

Les bœufs élevés à Kobe sont des ”Japanese Black”, une des pures races japonaises qui n’ont jamais été croisées. Ces bœufs japonais ont la particularité de produire une viande présentant un fort persillage. Il s’agit de fines tâches ou stries de graisse que l’on trouve dans la viande. Leur présence rend la viande plus tendre et améliore son goût.

Le bœuf de Kobe était autrefois réservé à l’Empereur. Durant l’époque Edo (1603-1868) il est le seul, avec quelques Shoguns et autres nobles, à retrouver cette viande exceptionnelle dans son assiette. En 1868 la consommation du bœuf de Kobe se démocratise au Japon. Mais ce n’est qu’en 2012 que son exportation vers les États-Unis est autorisée et il faudra attendre 2014 pour l’Europe.

Un élevage aux exigences strictes

Au Japon, les règles sont souvent strictes, et l’élevage des bœufs de Kobe est très encadré. Les veaux sont nourris au lait jusqu’à l’âge de trois mois, puis ont droit à une alimentation entièrement naturelle composée de fourrage et de céréales. Certains éleveurs vont jusqu’à masser les bœufs au sake ou à la bière, leur font écouter de la musique classique ou leur lisent des poèmes. Les fermiers prennent tous soin d’éviter à leurs bêtes d’avoir à faire trop d’efforts physiques pour faciliter la formation de ces tâches de graisse à l’intérieur de la viande.

Le persillage unique de la viande de boeuf de Kobe

La viande est ensuite classifiée parmi 12 catégories de qualité, prenant entre autre en compte le persillage, la couleur et la fermeté de la viande, 12 étant la catégorie la plus qualitative.

Déguster du bœuf de Kobe à Kobe

En parcourant les rues de Kobe, les restaurants de bœuf sont partout. Impossible de passer à côté et libre à vous de choisir la manière dont vous voulez déguster votre viande. Des traditionnels ramen japonais aux très américains hamburgers, le choix est vaste. Mais la manière la plus répandue de manger de la viande de Kobe reste le Teppanyaki.

Dans un restaurant de Teppanyaki, vous serez assis face au cuisinier qui préparera votre viande devant vous, en la faisant cuire de ses gestes experts sur une plaque de métal.

Restaurant pour déguster du boeuf Kobe dans le style Teppanyaki

Le chef vous préparera d’abord méticuleusement quelques légumes, les faisant revenir sur la plaque avec de l’huile ou du beurre, avant de venir les disposer harmonieusement dans votre assiette. Sel haut de gamme et sauce soja de qualité vous permettront d’assaisonner ces portions de légumes à votre convenance.

Légumes préparés dans le style Teppanyaki pour accompagner la viande de boeuf de Kobe

Pendant que vous mangez tranquillement vos légumes, le spectacle peut commencer : le chef se met à cuisiner le bœuf de Kobe sous vos yeux. Il tourne et retourne la viande, vérifiant la cuisson en permanence. Lorsque la viande est presque cuite, il embrase votre viande de bœuf, une flamme qui dure à peine une seconde mais qui ne manque pas d’être impressionnante.

Le boeuf Kobe préparé sous vos yeux, dans le style Teppanyaki

Chef d'un restaurant de style Teppanyaki enflammant la pièce de boeuf Kobe

Votre morceau de bœuf de Kobe enfin cuit à point, le chef la coupe en lamelle de ses gestes précis, avant de la déposer directement dans votre assiette.

Le chef découpant la viande de boeuf Kobe sous vos yeux

La viande de boeuf Kobe cuite à point, prête à la dégustation

Regarder le chef préparer la viande sous vos yeux vous aura pour sûr mis l’eau à la bouche. C’est enfin le moment de laisser vos papilles découvrir la saveur de cette viande unique, tendre et qui fond en bouche !

Commentaires