Article partenaire Featured Tokai | Nagoya Tourisme

Shizuoka : chutes de Shiraito et lac Tanuki à l’Ouest du mont Fuji

Fuji se reflétant sur le lac Tanuki, Shizuoka, Japon

Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shizuoka

 

Dans la préfecture de Shizuoka, à l’ouest du mont Fuji, se trouvent le lac Tanuki et les chutes de Shiraito, deux lieux absolument époustouflants à visiter de toute urgence !

Les 4 routes du Fuji

Fujinomiya fait partie des quatre routes qui mènent au Fuji avec Yoshida, Subashiri, et Gotenba. Si vous avez la possibilité de vous rendre à ces endroits en voiture, n’hésitez pas, la route est vraiment belle et offre de nombreux points de vue sur le Fuji (cet article vous explique comment conduire au Japon avec votre permis d’origine) !

Fujinomiya, l'une des quatre routes menant au Fuji, Shizuoka, Japon.

Si vous souhaitez prendre l’un de ces sentiers à pied, il faudra attendre l’été, car les pistes ne sont ouvertes que de début juin à début septembre. Plus d’informations sur les sentiers sur le site « grimper le Fuji » (en anglais).

Les chutes de Shiraito

Cascade de fils blancs

La petite ville de Fujinomiya abrite les magnifiques chutes de Shiraito (白糸の滝 ou Shiraito-no-Taki – littéralement « la cascade des fils blancs », on comprend pourquoi quand on la découvre). Classées au patrimoine du Japon en tant que « monument naturel » depuis 1936, elles sont considérées comme sacrées et font partie des 100 plus belles chutes d’eau du pays (liste établie en 1990 par le Ministère japonais de l’environnement).

Chutes de Shiraito près du mont Fuji dans la ville de Fujinomiya, Shizuoka, Japon.

Cascade Shiraito près du mont Fuji dans la ville de Fujinomiya, Shizuoka, Japon.

Eau de Fuji

Les eaux de cette cascade proviennent directement du sommet du mont Fuji puisqu’il s’agit de neige fondue. Il faudra entre dix et quinze ans à cette eau pour parvenir à la cascade en passant par des circuits souterrains.

Chutes de Shiraito près du mont Fuji dans la ville de Fujinomiya, Shizuoka, Japon.

Si les chutes ne sont pas très hautes (seulement 20 mètres), elles s’étalent en largeur puisqu’elles font 150 mètres de large ! Comme elles ne proviennent d’aucun fleuve ou rivière, elles semblent provenir des arbres ! Le point positif, c’est que peut importe le moment dans l’année, même s’il n’a pas plu depuis longtemps, cette cascade a toujours de l’eau puisque la météo n’a aucune incidence sur sa source !

Cascade Shiraito près du mont Fuji dans la ville de Fujinomiya, Shizuoka, Japon.

Le lieu est particulièrement beau en été lorsque la nature est luxuriante ou fin octobre, au début des couleurs de l’automne. Entrée gratuitePetits commerces autour des chutes.

Le lac Tanuki

Lac artificiel

Niché dans les montagnes d’Asagiri, Tanuki (田貫湖 ou Tanuki-ko) est un lac d’environ 4 kilomètres de circonférence, situé à l’ouest du mont Fuji. À l’origine une zone marécageuse, le lac a été créé en 1935 en divertissant les eaux de la rivière Shiba toute proche afin de créer un réservoir un vue de l’irrigation des champs voisins.

Fuji vu du lac Tanuki, dans la ville de Fujinomiya, Shizuoka, Japon.

Super photogénique

Aujourd’hui, c’est surtout un point de vue idéal pour les amateurs de photographie ! Les jours de beau temps, on peut admirer le reflet du Fuji dans ses eaux.

Fuji se reflétant sur le lac Tanuki, Shizuoka, Japon

Et chaque année, pendant une semaine entre le 20 avril et le 20 août, on peut y observer le « Double Diamond Fuji », un phénomène naturel absolument incroyable : le matin, le soleil se lève pile dans le cratère du Fuji et sa lumière brille alors comme un diamant. Cette vue, qui se reflète aussi dans le lac, est devenue le symbole de la partie ouest du Fuji ! Malheureusement, comme j’y suis allée en hiver, je n’ai pas eu la chance de pouvoir l’admirer.

Comment s’y rendre

En voiture

Pour les deux lieux, l’autoroute la plus proche est « Fuji I.C ». Un parking est disponible près de l’entrée des chutes pour 500¥. Le parking le plus proche du lac Tanuki est gratuit. Environ deux fois par an autour de janvier, les routes peuvent être enneigées, pensez à vous renseigner avant de partir !

Fujinomiya, l'une des quatre routes menant au Fuji, Shizuoka, Japon.

En transports  

Se rendre à Fujinomiya

  • De Tokyo à Fujinomiya

Les bus JR Kanto et Fujikyu relient la gare de Tokyo (Tokyo Station, Yaesu South Exit) à la gare de Fujinomiya en 2,5h pour 2570¥. On peut aussi prendre un ticket aller-retour pour 4840¥, à utiliser sous 7 jours. Il y a environ 9-10 départs par jours dans chaque direction et un bus par jour se rend directement aux chutes (il prend 3h et coût un peu plus cher, 2880¥).

  • Des cinq lacs à Fujinomiya

Environ 3-4 bus de la ligne Fujikyu relient les principales stations des cinq lacs autour du Fuji et la station Shin-Fuji en s’arrêtant à la gare Fujinomiya et aux chutes de Shiraito. La route entre les gares de Kawaguchiko et Fujinomiya prend environ 90 et coûte 2100¥.

  • De la gare Shin-Fuji à Fujinomiya

Prendre le bus Fujikyu Shizuoka pendant environ 7 minutes de la gare « Shin-Fuji » sur la ligne JR Tokaido Shinkansen, descendre à la gare JR « Fuji ». Prendre la ligne JR Minobu pendant 18 minutes et descendre à la gare de « Fujinomiya ».

De Fujinomiya aux chutes et au lac

Prendre le bus pendant environ 30 minutes et descendre à la station « Shiraito no Taki ». L’entrée des chutes est à 5 minutes à pied. Remonter dans le bus pendant environ 15 minutes et descendre à la station « Tanukiko ». Vous pouvez consulter et télécharger les horaires 2016-2017 ici. Le ticket aller coûte 570¥, mais vous pouvez descendre et remonter sans problème. Je vous conseille d’acheter le ticket de retour avec l’aller à la gare.

Fujinomiya, l'une des quatre routes menant au Fuji, Shizuoka, Japon.
Il paraît que quand ce type de nuage (surnommé le “umbrella cloud”) surplombe le mont Fuji, ça signifie qu’il pleuvra dans les prochains jours.

Guide de Shizuoka

Vous voulez en savoir plus sur Shizuoka ? Sur ce site, vous trouverez des informations à jour sur son histoire, les lieux à visiter, les hébergements, la gastronomie et les transports : https://shizuoka-guide.com/english/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Shizuoka:

:

Commentaires