Article partenaire Culture Kyushu | Fukuoka Tourisme

Visite d’automne au festival de céramique d’Arita


Découverte du festival de céramique en partenariat avec la fédération du tourisme de Saga.

Arita est la capitale japonaise de la porcelaine depuis la fin du XVIe siècle. Une tradition qui perdure aujourd’hui. La petite ville de la préfecture de Saga, dans l’île du Kyûshû au Sud-Ouest de l’archipel, organise un festival de céramique deux fois par an.

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu
Même les plans sont en céramique à Arita !

Arita (有田), berceau de la céramique japonaise

À la fin du XVIe siècle, Toyotomi Hideyoshi,  deuxième des trois grands daimyô unificateurs du Japon, mène une campagne militaire en Corée. Au cours de cette expédition, le seigneur d’Arita, du clan Nabeshima, force le potier coréen Lee Sampyeon et ses apprentis à s’établir au Japon. Grâce à la découverte d’un gisement de kaolin dans les collines d’Izumiyama à Arita, Yi Sam-pyeong réalise avec succès les premières porcelaines japonaises.

Tout d’abord caractérisées par leurs motifs bleus sur fond blanc d”influence coréenne, elles se parent de couleurs variées sur fond blanc grâce aux avancées de Sakaida Kakiemon I, qui réussit à obtenir  pour la première fois des décors polychromes vers 1643 .

Dès lors, Arita devient rapidement un centre majeur de production de vaisselle et d’objets d’art ko-Imari (connu en Europe comme la porcelaine Imari, du nom du village portuaire voisin d’où elle était exportée), doté d’environ 150 fours.

À partir du XVIIe siècle, les productions d’Arita atteignent l’Europe, importées par la Compagnie hollandaise des Indes orientales, et font l’objet de toutes les convoitises des cours royales et princières. Au XVIIIe siècle, les manufactures de porcelaine de Meissen et de Chantilly tentent d’imiter les décors polychromes japonais kakiemon, alors très à la mode.

Encore aujourd’hui connue mondialement pour ses réalisations, la ville d’Arita organise un grand festival de céramique deux fois par an, au printemps (29 avril-5 mai) et en automne (fin novembre).

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Le festival de céramique d’automne à Arita

L’édition automnale du festival de céramique, moins fréquentée que l’édition printanière, est l’occasion idéale de glaner des pièces originales de vaisselle, mais aussi de profiter de la nature environnante. Un gigantesque gingko millénaire, emblème de la ville, déploie ses plus belles couleurs à cette période.

Un majestueux gingko de 1000 ans, l'un des plus imposants du Japon.
Un majestueux gingko de 1000 ans, l’un des plus imposants du Japon.

Un majestueux gingko de 1000 ans, l'un des plus imposants du Japon.

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu
Un grand choix de créations en porcelaine.

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Même les murs retiennent une part de l’histoire de la ville. Le quartier d’Uchiyama a été classé par le gouvernement japonais pour son caractère remarquable. Notez les murs tombai, constitués de vieilles briques employées dans les fours à céramique, de fragments de porcelaines brisées et d’argile rouge.

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu
Les murs tombai, faits à partir de briques

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Le Tozan jinja, temple shinto fondé vers 1658, est dédié à l’empereur Ojin et au père de la porcelaine d’Arita, Lee Sampyeon. Originalité du lieu, la porte torii, ainsi qu’une paire de chiens gardiens, une grosse jarre et les parapets de l’édifice sont en porcelaine. Situé en hauteur, il permet de profiter d’une vue panoramique sur la ville.

Le sanctuaire Tozan avec ses nombreux éléments en porcelaine.
Le sanctuaire Tozan avec ses nombreux éléments en porcelaine.

Le sanctuaire Tozan avec ses nombreux éléments en porcelaine.

Le sanctuaire Tozan avec ses nombreux éléments en porcelaine.

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu
La céramique se retrouve dans les moindres détails du décor des maisons.!

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Festival de céramique, Arita, Saga, Porcelaine, Japon, Kyushu

Vous pourrez même profiter des créations de porcelaine le temps d’un repas. Comme ici au restaurant Honjin, avec un déjeuner autour d’une spécialité de tofu locale, le godofu, fabriqué avec du kudzu à la place du nigari.

Restaurant Honjin
1-1-12 Nakanohara, Arita-cho, Nishimatsuura-gun, Saga
Tél. : 0955-42-6433
Horaires d’ouverture : 11h30 – 15h30 & 17h – 19h

Informations pratiques :

Le festival se déroule chaque année au printemps (29 avril- 5 mai) et à la fin du mois de novembre (les dates varient légèrement chaque année). L’édition automnale est davantage centrée sur la vaisselle de table.

Accès par train : depuis la gare de Saga, empruntez la ligne JR Sasebo en direction de Haiki (40 minutes) et descendez à Kami Arita. Vous pourrez ainsi visiter le village de potiers avant de rejoindre la ville et vous y promener.

 

Pour toutes informations supplémentaires, vous pouvez vous rendre sur le site de la préfecture de Saga. (disponible en anglais)

Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez aussi appeler le Saga Travel Call Center. Assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, disponible en anglais, français, allemand, italien, espagnol, portugais, russe, thaïlandais, coréen, chinois (mandarin et cantonais), vietnamien et indonésien !!

 

    
Prénom Festival de céramique
Catégorie Festival
Adresse Kami Arita Saga ken Kyushu Japan
Accès
Kami Arita Saga ken Kyushu Japan
Horaires Au printemps (29 avril- 5 mai) et à l'automne (fin novembre)
Prix gratuit
Mode de paiement

Commentaires