Activités Article partenaire Kinki | Kyoto

À la découverte de l’incroyable festival d’illuminations d’hiver d’Enoshima


Article réalisé en partenariat avec  l’Association Touristique de la Ville de Fujisawa

 

Vous avez jusqu’au 19 février 2017 pour courir sur l’île d’Enoshima admirer « Shonan no Hoseki » ou littéralement « Les joyaux de Shonan ». C’est l’un des « festivals d’illuminations d’hiver » les plus importants de la région de Tokyo. À 1h30 seulement de la capitale, je vous assure que le déplacement vaut le coup !

Le Japon et les illuminations d’hiver

Si vous connaissez un peu le Japon, vous aurez vite compris que les Japonais n’aiment rien tant que de se faire plaisir ! Ici, chaque saison est une bonne occasion d’organiser des festivités. Les sakura au printemps, les matsuri en été, les koyo à l’automne, la neige et les illuminations en hiver ! La nuit tombe vers 16h30 ? Ça pourrait être déprimant, mais pas au Japon où l’on trouve toujours une nouvelle façon de positiver et une nouvelle occasion de s’émouvoir. Résultat : un peu partout dans le pays, des festivals de lumières tous plus créatifs les uns que les autres !

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

Les illuminations d’Enoshima

En temps normal, cette petite île de quatre kilomètres de circonférence (tout en hauteur), située dans la baie de Sagami est déjà un endroit très romantique. Séparée de la ville de Fujisawa par un pont léché par les vagues, elle accueille chaque weekend, de nombreux curieux, notamment des couples qui viennent y faire tinter Ryuren no Kane, la cloche des amoureux.

Vue du pont entre la ville de Fujisawa et l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

Le jardin Samuel Cocking

L’un des lieux les plus charmants de l’île reste le jardin Samuel Cocking (nom du millionnaire a qui appartenaient les lieux) tout en haut de l’île. Son phare est même devenu le symbole d’Enoshima. On peut y grimper pour une vue imprenable sur Enoshima, la mer et le mont Fuji (les jours de beau temps).

> L’accès au jardin coûte 200¥ (100¥ pour les enfants) et l’accès au phare coûte 300¥ (150¥ pour les enfants). Les deux sont ouverts tous les jours de 9h à 20h.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, phare du jardin Samuel Cocking, Japon.

Le décompte

C’est dans ce jardin que la majorité des illuminations sont installées ! Aux alentours de 17h, une voix résonne sur l’île pour annoncer le début des illuminations. Les photographes installent leurs trépieds, les amoureux se blottissent d’avantages l’un contre l’autre, les promeneurs se figent à la recherche du meilleur point de vue. Après un décompte en bonne et due forme, des milliers de petites loupiottes s’allument en même temps : le phare et le jardin prennent un nouveau visage, les « sugoï » (magnifique !) fusent de partout. Et pour le coup, c’est vraiment sublime ! On a un peu l’impression d’être dans un monde imaginaire tout à coup ! Il faut un peu de temps au regard pour s’habituer.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

Les installations lumineuses

Après avoir admiré le phare de loin, on peut monter sur la « sunset terrasse » (accès gratuit, escalier près des toilettes) pour l’admirer de près. Ensuite, on se balade dans le jardin, découvrant à coups de « oh » et de « ah » les diverses installations lumineuses. Des arcades de lumières formant une galerie dans laquelle sont suspendus des lustres baroques, une nature aux couleurs revisitées par des guirlandes lumineuses aux couleurs inattendues, de grosses pelotes de lumière rappelant les lampions traditionnels japonais.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, jardin Samuel Cocking, Japon.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, jardin Samuel Cocking, Japon.

Autres lieux

D’autres lieux accessibles gratuitement sont également illuminés.

Le square Kamegaoka

À la sortie du jardin Samuel Cocking, ce joli square est aussi illuminé. Il offre un autre point de vue sur le phare d’Enoshima. Au fond du jardin, contre la grille on peut admirer un mont Fuji lumineux entouré de dauphins et…d’une version lumineuse du phare d’Enoshima.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

La rue Oiwayado

Si vous poussez un peu plus loin de l’autre côté de l’île dans la direction de « Ryuren no kane » (la fameuse cloche des amoureux), vous ne croiserez plus grand monde et vous traverserez des rues joliment illuminées. Cette année, c’est la première fois que cette partie est mise en lumière !

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon.

Ryuren no kane

La cloche est au bout d’un escalier bordé de lanternes lumineuses. De jolies guirlandes éclairent le coin des bancs où les amoureux aiment s’asseoir pour se conter fleurette. Si vous le traversez, vous arriverez à la fameuse cloche. Il semblerait que la tradition du pont des arts à Paris ait fait des émules : on trouve des cadenas, symboles d’amour, accrochés le long de la grille au pied de la cloche. Ceux-là sont également savamment illuminés !
Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Ryuren no kane, Japon.

Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Ryuren no kane, Japon.

Le square Nakatsumiya

Enfin, en rebroussant chemin vers la sortie, vous tomberez sur cet autre square adorablement mis en lumière.
Illuminations d'hiver de l'île d'Enoshima près de Tokyo, Japon

Bonus

Tous les soirs pendant toute la durée du festival, quatre stations de la ligne Enoden (Enoshima, Kamakura Koko Mae, Hase et Kamakura) sont également illuminées de 16h30 à 22h00.

En temps normal la gare d’Enoshima est déjà impressionnante puisqu’elle ressemble à un temple ! Pendant les festivités, elle est habillée de guirlandes rouges qui la mettent en valeur à la nuit tombée.

Illuminations d'hiver près de Tokyo, gare d'Enoshima, Japon

Dès le milieu de décembre, 20000 tulipes d’hiver fleurissent au jardin Samuel Cocking !

Plus d’informations sur le site officiel : découvrir Fujisawa.


Vous prévoyez de vous rendre à Enoshima : pourquoi ne pas coupler votre visite avec le musée des estampes de Fujisawa (entrée gratuite) et le temple Yugyo-ji situé à proximité du musée ?

Commentaires