Activités Article partenaire Kyushu | Fukuoka

La forêt de jouvence des gorges de Kikuchi

cascade dans les gorges de kikuchi, à Kumamoto

Shinrin Yoku, ou le “bain de forêt” est une activité prise très sérieusement au Japon. Le concept du Shinrin Yoku est de se refaire une santé, mentale et physique, en se promenant tout simplement en forêt. Trop beau pour être vrai ? Jusqu’à présent des études ont montré que l’on constate une réduction du stress, de l’anxiété, et même de l’insomnie chez les personnes y prenant part régulièrement. Que l’on croie ou non aux vertus thérapeutiques du Shinrin Yoku, personne n’a jamais regretté d’être parti se balader dans une forêt paisible.

La forêt qui s’étend de part et d’autre des gorges de Kikuchi dans la préfecture de Kumamoto fait partie des 100 forêts japonaises les plus prisées pour pratiquer le bain de forêt. Ces gorges longues de 4 kilomètres qui se trouvent dans le parc national Aso Kuju furent creusées par les eaux ruisselant à l’extérieur du cratère du Mont Aso, volcan actif au centre des splendides paysages de Kumamoto. Cette eau de source froide (13 à 14°C) est d’une telle clarté qu’elle se classe parmi les meilleures eaux du Japon.

Une forêt pour chaque saison et pour chaque sens

Il existe deux parcours de randonnée dans les gorges de Kikuchi : un parcours d’un kilomètre d’une durée de 30 minutes, et un parcours de 2 kilomètres pour une marche d’une heure. Chaque chemin traverse la rivière en passant par un joli pont puis fait demi-tour de l’autre côté du cours d’eau.

Note : entre Décembre 2019 et Mars 2020, des dispositifs pour empêcher la chute de rochers seront implantés à certains endroits. Durant cette période les parties du parcours où se font ces implantations seront donc inaccessibles.

Le sentier étant relativement plat, il ne pose pas de difficulté particulière et la randonnée ne nécessite aucun équipement. Cela rend également la route praticable toute l’année, de sorte qu’il sera possible d’y apprécier la beauté de chacune des quatre saisons, bien distinctes du Japon. Bien sûr le printemps et l’automne vous offriront les paysages les plus pittoresques. Mais la fraicheur de l’eau rend la randonnée agréable en été, et une légère couche de neige en hiver peut rendre l’endroit merveilleux.

Mais la beauté des gorges de Kikuchi ne s’admire pas qu’avec les yeux, vos cinq sens sauront vous émerveiller. La délicate odeur des immenses cèdres centenaires ravira votre odorat. Vos oreilles se tendront pour mieux distinguer le chant des dizaines d’espèces d’oiseaux qui s’installent dans les arbres. Du bout des doigts vous pourrez découvrir la rugosité de la roche volcanique le long de la rivière. Enfin vous pourrez goûter à l’eau pure et cristalline qui coule dans la rivière de Kikuchi. Mettre ses cinq sens à contribution, voilà bien la meilleure manière d’apprécier pleinement un bain de forêt.

À la poursuite des cascades

Si vous choisissez le circuit le plus long, vous pourrez voir quatre cascades dont les chutes de Kakemaku, de grandes cascades incurvées à l’entrée de la vallée. Personnellement, je suis tombé sous le charme de la cascade Reimei, des eaux qui se déversent de part et d’autre d’un grand rocher produisent une mousse blanche des plus esthétiques sur la rivière bleu émeraude.

Les chutes de Tengu et de Yonjusanman (littéralement “430 000”) se succèdent juste après le pont Ryugafuji sur lequel vous passerez si vous avez choisi le parcours le moins long. Le pont offre une vue imprenable pour faire de belles photos ou pour fermer les yeux et se laisser submerger par le bruit de l’eau.

20 mètres en amont, vous pourrez découvrir un magnifique orme japonais qui a poussé en enlaçant un rocher. Un véritable amour de forêt.

Bain de forêt et…

Puisqu’il ne faut qu’une heure pour boucler la randonnée dans les gorges de Kikuchi, c’est l’occasion de profiter de quelques unes des nombreuses activités qu’il est possible de faire dans cette partie de Kumamoto. Vous pourrez aller à la découverte de la caldeira du mont Aso, une formation géologique spectaculaire. Ou bien vous relaxer dans une des innombrables stations thermales onsen et séjourner dans un luxueux ryokan. Les plus aventureux pourront même descendre le mont Aso Kuju à vélo ou faire du kayak dans un canal d’irrigation !

Les photos qui illustrent cet article ont été prises par Danny et par l’équipe de Voyapon.

Les Gorges de Kikuchi

Adresse : Haru, Kikuchi city, Kumamoto Prefecture 861-1441

Téléphone : +81-968-27-0210 ou +81-25-7223

Heures d’ouverture : 8h30 – 17h (tous les jours). Ouvert d’avril à novembre. Il est possible d’entrer entre décembre et mars mais il n’y a pas de gardien, veuillez donc être prudent lors de votre randonnée durant cette période.

Site internet : kuchikeikoku.jimdo.com/ (uniquement en japonais) https://www.city.kikuchi.lg.jp/kankou/en/ (site internet de la ville de Kikuchi)

Veuillez noter que la zone peut être fermée en cas de mauvais temps.

Aller à Kikuchi

Il est plus simple de partir à la découverte du nord de Kumamoto en voiture. Vous pouvez louer un véhicule dans les agences de location de voiture situées à proximité des aéroports de Kumamoto, Fukuoka ou Oita, ou dans chacune des principales gares de Shinkansen. Il n’existe pas de transport en commun pour se rendre aux gorges de Kikuchi, il est nécessaire d’être véhiculé. En voiture, les temps de trajets vers les gorges de Kikuchi sont les suivants :

Depuis l’échangeur de Ueki : environ 50 minutes

Depuis le centre ville de Kikuchi : environ 25 minutes

Depuis la ville de Kumamoto : environ 1h30

Depuis l’aéroport de Kumamoto : environ une heure

Depuis la ville ou l’aéroport de Fukuoka : environ 1h50

Depuis la ville ou l’aéroport d’Oita : environ 2h20

Article original écrit par Todd Fong
Traduction par Joachim Ducos

Article réalisé en partenariat avec le siège administratif de la région Nord de Kumamoto.

Commentaires