Article partenaire Kanto | Tokyo Tourisme

Guide de Hakone : onsen, art, et paradis naturel à seulement 80 minutes de Tokyo


Article réalisé en partenariat avec ODAKYU ELECTRIC RAILWAY.

 

Parmi les destinations dépaysantes proches de Tokyo, Hakone est l’une des plus prisées, et pour cause ! Desservie directement par le Limited Express Romancecar opéré par la compagnie Odakyu, Hakone est reconnue pour son volcan actif qui alimente plus de 20 sources d’eaux chaudes aux propriétés thérapeutiques, et pour le panorama emblématique qu’elle offre sur le mont Fuji. La station thermale, tout comme Hakone, est située au cœur du parc national de Fuji-Hakone-Izu, et offre un éventail d’activitées très diverses, dont de splendides croisières sur le lac Ashi ou encore de nombreux musées. Je vous propose un guide concis pour profiter du meilleur de la région, le temps d’un weekend.

Vue panoramique sur le lac Ashi à Hakone, Kanagawa, Japon

 

Se relaxer dans un onsen privatif à Hakone

L’hiver est souvent la saison idéale pour bénéficier d’un ciel dégagé et admirer la vue du Mont Fuji. En excursion dans le froid du mois de février, j’ai décidé de me réchauffer pour la journée en plongeant dans un onsen privatif. Depuis la gare de Hakone-Yumoto, une navette gratuite dessert les sources thermales Hakone Yuryo où vous aurez la possibilité vous détendre dans 5 bains publics, ou, pour plus d’intimité, dans 19 bains privatifs. Les bains donnent sur une superbe forêt, suffisamment dense pour vous masquer des regards indiscrets. Immergé dans votre bain, vous serez d’une part relaxé par l’eau chaude et ses propriétés bénéfiques, mais aussi par la vue et le calme du paysage. Lors de mon expérience, j’ai même eu droit à la visite d’un petit oiseau vert, de la même couleur que les feuillages ! Chaque onsen privatif comporte par ailleurs sa propre salle traditionnelle pour se changer, et même se restaurer en yukata (au sortir de votre onsen, pourquoi ne pas commander une glace comme en ont l’habitude les japonais ?!). Si vous souhaitez continuer à profiter des infrastructures, il y a également un espace de repos agréable, un restaurant, et un marchand de glaces.

Onsen privatif avec vue sur une forêt de bambou à Hakone, Kanagawa, Japon

Onsen privatif avec vue sur une forêt de bambou, vue de l'intérieur, à Hakone, Kanagawa, Japon

Une fois bien détendu, vous serez dans de bonnes dispositions pour profiter du patrimoine artistique de la ville. Avis aux amateurs d’art, Hakone compte de nombreux musées !

 

Hakone : une ville d’art dotée de superbes musées

Le Hakone Museum of Art a été pour moi une très belle surprise. Connu pour son jardin japonais traditionnel de mousse, on s’y promène dans un espace vert d’une réelle harmonie et d’un calme reposant : un vrai moment de sérénité. Le musée comprend également un espace couvert qui abrite de la céramique japonaise très ancienne, datant de l’époque d’Edo mais aussi l’ère Jōmon (14 000 à 300 ans avant notre ère). Un travail remarquable de conservation de ces œuvres d’antan.

Jardin japonais de mousses du Hakone Museum of Art à Hakone, Kanagawa, Japon

Après vous être imprégné de l’art ancestral japonais, poursuivez avec l’art moderne au Hakone Open Air Museum. Ouvert en 1969, il a été le premier musée dédié à la sculpture en plein air au Japon. Il s’étend sur un parc de 70 000 m2, avec en arrière plan la vue sur les montagnes. La collection permanente comprend des œuvres de Rodin, Henry Moore et Picasso.

On y trouve aussi par exemple l’imposante Miss Black Power de Niki de Saint Phalle, et de formidables œuvres interactives. Parmi mes préférées : la Symphonic Sculpture de Gabriel Loire, à l’intérieur de laquelle vous grimpez un long escalier en colimaçon entouré de vitraux dont les couleurs varient en fonction de l’intensité de la lumière du soleil. On a l’impression d’être à l’intérieur d’un kaléidoscope !

Le musée regroupe également des collections temporaires venant des quatre coins du monde.

L'intérieur de la Symphonic structure de Gabriel Loire à l'Hakone Open Air Museum à Hakone, Kanagawa, Japon

Si vous avez des enfants, la sculpture de Toshiko Horiuchi MacAdam, Woods of Net, abrite un immense hamac tricoté à partir de cordes de couleurs vives. Le temps de régler mon appareil photo, un enfant se balançait, un autre faisait une roulade et un dernier courait pour entrer au cœur de l’œuvre. Un vrai monde merveilleux.

Woods of Net, l'œuvre colorée de Toshiko Horiuchi MacAdam, prisée par les enfants à l'Hakone Open Air Museum à Hakone, Kanagawa, Japon

 

Le volcan actif d’Hakone et ses étonnants paysages

Une excursion à Hakone c’est aussi l’opportunité de faire face à la puissance de la nature en observant de près les vapeurs du volcan de Hakone, encore actif, depuis le point de vue Owakudani. Accessible par le téléphérique Hakone à partir du port de Togendai, vous profiterez le temps de la montée d’une superbe vue sur le lac Ashi.

Arrivé à Owakudani, on est surpris par l’intense activité volcanique, caractérisée par des émanations bouillantes d’eau, de gaz, et de souffre qui dégagent une fumée blanche odorante. L’activité volcanique n’est pas sans conséquence sur la nature environnante : si la dernière explosion du volcan Hakone remonte à il y a environ 3000 ans, la végétation est rare et on peut observer les traces de fumée sur le sol.

Vue sur le cratère du volcan en activité à Owakudani à Hakone, Kanagawa, Japon

Sur place, vous pourrez goûter les “kuro-tamago”, des œufs de poule bouillis dans les bassins thermaux, dont les eaux souffrées rendent les coquilles noires comme du charbon ; une spécialité qui ne se trouve qu’ici. Il est dit que la consommation d’un kuro-tamago aurait le pouvoir d’étendre votre vie de 7 ans.

 

Croisière sur le lac Ashi, une des célèbres vues du Mont Fuji

Après toutes ces émanations, prenez un grand bol d’air frais et embarquez pour la Croisière touristique Hakone, un symbole d’Hakone.

Vous montez à bord d’un imposant bateau pirate pour une splendide traversée au milieu des massifs montagneux. La croisière dure une quarantaine de minutes et vous permettra de profitez du panorama au gré du vent. Je n’ai pas eu cette chance, mais, par temps clair, le voyage offre l’une des vues les plus connues sur le mont Fuji.

Le bateau pirate qui emmène les visiteurs en croisière sur le lac Ashi à Hakone, Kanagawa, Japon

Le bateau pirate qui emmène les visiteurs en croisière sur le lac Ashi à Hakone, Kanagawa, Japon

 

Le sanctuaire shinto d’Hakone et son fameux torii flottant

Le bateau dessert lemblématique sanctuaire shinto d’Hakone, célèbre pour son imposante porte torii rouge que verrez émerger au bord du lac.

Le torii rouge du sanctuaire d'Hakone vu depuis le lac Ashi à Hakone, Kanagawa, Japon

Descendez au port Moto Hakone pour rejoindre le sanctuaire en 15 minutes de marche. Vous remonterez d’abord une série de marches bordées d’immenses cèdres, avant d’atteindre les bâtiments principaux nichés au cœur de la forêt. Avec plus de 1250 ans d’histoire, Hakone-jinja vénère les Okami (divnités shinto) d’Hakone : Ninigi-no-Mikoto, Konohanasakuya-hime et Hoori-no-Mikoto. Avant de repartir, descendez au bord de l’eau pour vous imprégner un dernière fois de l’ambiance mystique qui émane du torii, semblant flotter sur le lac.

Le sanctuaire d'Hakone, Kanagawa, Japon

Le torii rouge donnant sur le lac Ashi au sanctuaire d'Hakone, Kanagawa, Japon

 

Séjour luxueux à l‘hôtel Odayku highland : onsen et cuisine française

Avec tant de choses à voir, passer à minima une nuit sur place est plus que nécessaire.

L’hôtel Odayku highland, idéalement situé, est desservi directement par un bus depuis Shinjuku. Ancienne résidence d’un baron, ce spacieux établissement entouré de grands jardins. En hiver, vous vous laisserez probablement tenter par une boisson chaude dans le grand salon dont les baies vitrées donnent sur les espaces verts. L’hôtel est équipé d’un spa, d’onsens, dune boutique de produits locaux, et vous trouverez même une petite bibliothèque.

Onsen de l'hôtel Odakyu highland à Hakone, Kanagawa, Japon

Les chambres sont spacieuses et donnent toutes sur les jardins. Rassurez vous si les futons traditionnels sont un peu raides pour vous, au Highland hôtel les lits sont de style occidental et de bonne taille. Un détail agréable : leau du robinet au goût rafraîchissant provient d’une source juste en dessous de l’hôtel. Les bains publics sont eux aussi approvisionnés par une source thermale (si vous sentez légèrement le soufre en sortant des bains c’est normal, vous profiterez de toutes ses propriétés !).

Chambre spacieuse de l'hôtel Odakyu highland à Hakone, Kanagawa, Japon

Côté restauration, vous retrouverez les saveurs natales dans les grandes salles élégamment décorées dans les tons or et bleus du restaurant de gastronomie Française : La Forêt.

Un service très “classe à la française” : on recule votre chaise pour vous aider à vous asseoir, le plat principal est servi sous cloche, et on vous décrit chaque met. Au menu, des produits nobles inspirés de la cuisine fusion franco-nippone comme des noix de saint Jacques sauce au vin blanc ou de la terrine sauce aux truffes. En boisson, si vous êtes en manque de bon vin français, vous serez servi. Le restaurant propose aussi des boissons locales ; nous avons par exemple beaucoup aimé le vin de Kobe.

Pour le dîner, le “course menu” permet de tester différentes saveurs, et sachez qu’ils ont su l’adapter à mon compagnon végétarien !

Le chef en cuisine au restaurant français de l'hôtel Odakyu highland à Hakone, Kanagawa, Japon

Repas gastronomique au restaurant français de l'hôtel Odakyu highland à Hakone, Kanagawa, Japon

Vous trouverez toutes les informations pratiques sur les lieux cités dans la carte ci-dessous.

Commentaires