Activités Culture

Cerisiers en fleurs : les règles à respecter pendant le hanami

hanami sakura

Hanami – l’art d’observer les cerisiers en fleurs !

C’est de nouveau le moment de l’année – le plus beau, le printemps et le hanami. Cette saison qui réjouit votre humeur, avec ses ciels toujours plus bleus, ses oiseaux qui chantonnent et ses couleurs éclatantes où que vous regardez.

Un joli chien pendant les cerisiers en fleurs, le hanami au Japon

De manière générale, la plupart des japonais voient les cerisiers (sakura en japonais) en fleurs, comme le premier signe de l’arrivée du printemps. D’autres, mentionnent le changement de garde robe, le début d’un nouvel emploi, ou d’une année scolaire. Pour ma part, étant canadienne, je donnerais le signe de l’arrivée du printemps à l’herbe quand elle commence à pousser et apparaître enfin. C’est l’herbe au lieu des sakura ou des fleurs pour moi parce que vous voyez au Canada – où j’ai vécu une période la partie la plus longue de ma vie – les fleurs apparaissent bien tard quand la neige a totalement disparu, vers avril…

En parlant des sakura, la première chose qui nous vient à l’esprit serait le hanami, des pétales roses et blanches sous nos têtes avec des petits en-cas et des boissons dans nos mains. Car oui, hanami (花見) se traduit littéralement par regarder des fleurs mais c’est aussi et surtout une des plus grandes fêtes en plein air sur un fond coloré et romantique !

Les japonais pendant le hanami au Japon

Comment faire un bon Hanami au Japon ?

Car oui, nous sommes au Japon, et faire la fête dans ce pays suggère de la faire en faisant attention et en respectant certaines règles. Ne nous inquiétez pas, le plaisir est toujours là !  Alors quelles règles devons nous suivre pour bien faire et passer un bon hanami ?

Règle n°1 : ne pas marcher ou s’asseoir sur les racines des arbres

La première règle qui est souvent la plus négligée je pense est de ne pas marcher ou être assis sur les racines des cerisiers en fleurs. Tandis que la plupart d’entre nous pourraient penser que nous nous comportons correctement tant que nous endommageons pas les arbres en allant cueillir les fleurs ou casser les branches, s’asseoir ou marcher sur les racines des arbres n’est vraiment pas bon pour l’arbre. Il faut donc respecter ces merveilles en nous distançant de ces arbres fleurissants.

Les japonais pendant le hanami sous les sakura en fleurs au Japon

Règle n°2 : Ne pas endommager les arbres

De même, n’endommagez pas les arbres en plaçant des objets sur les troncs, en suspendant des choses sur les branches, ou pire encore ; venir dessiner, gratter ou enlever l’écore d’un arbre. L’année dernière, il y avait une grande mode ( beaucoup parmi les touristes) de venir secouer les branches des cerisiers de sorte à faire tomber les pétales pour avoir une photo parfaite de selfie. Ces selfies ont peut être reçu des éloges à coup de likes sur Facebook mais les cerisiers en pleine floraison n’ont peut être pas duré aussi longtemps que prévu en raison de cette tendance…Mesurez donc vos intérêts personnels !

Règle n°3 : N’occupez pas l’espace pour trop longtemps

Un autre sujet d’actualité a fait parlé de lui l’an dernier. Il s’agissait de jeunes étudiants d’université qui se relayaient pour occuper des espaces sous les cerisiers pendant des événements qui duraient plusieurs journées dans les parcs… Certes, réserver un petit espace pour un groupe n’est pas illogique mais réserver pour un grand groupe sur une période aussi longue que durait l’événement n’est pas vraiment justifiable. C’est un peu comme si on prenait tout la nourriture pendant un buffet parce que c’est gratuit !

Règle n°4 : Minimisez vos ordures

Les boissons et la nourriture sont souvent les vedettes pendant le hanami, ils laissent ainsi derrière eux deux problèmes qui sont les ordures et le bruit. Pour les ordures, en plus de tentez de les minimiser et de ne pas les mettre n’importe où de manière irresponsable, gardez bien à l’esprit qu’au Japon les espaces publiques ne sont pas toujours munis de poubelles. Et n’essayez pas de jeter votre sac dans une poubelle située à l’extérieur d’un konbini ( les supermarchés ouvert jours et nuits au Japon).  Comme les fans japonais pour la Coupe du Monde en 2014 au Brésil qui ramassaient leurs déchets dans les stades après leur passage, essayez de suivre l’exemple. Ramenez vos ordures à la maison en vous assurant de faire le tri sélectif.

les ordures pendant le hanami dans les parcs au Japon

 

Règle n°5 : Tenir compte du bruit

Le bruit devrait être réduit même si vous êtes ivre ou fan de karaoké. Cela a bien sur tendance à s’accroître pendant les heures où il y a le plus de monde dans les parcs et quand la plupart ont déjà bu quelques verres. Mais être à l’extérieur au lieu d’être dans un restaurant ne signifie pas que vous êtes 100% libérés. Les lieux populaires où sont fêtés le hanami sont parfois plus encombrés que des restaurants ou des magasins. Si amusant que soit la fête, essayer de la garder la plus calme !

Règle n°6 : Les toilettes

Dernier point mais non le moindre, la question des toilettes. Comme dans de nombreux événements en plein air, les toilettes peuvent vite paraître désordonnés que vous soyez au Japon ou ailleurs. Le pire, les toilettes publiques ne sont pas nécessairement présents sur les gros sites où sont fêtés Hanami. Les toilettes dans les konbini peuvent être la solution mais assurez vous d’acheter une petite chose que ce soit une boisson ou une petite friandise avant d’emprunter les toilettes. Montrer des signes de courtoisie est une chose importante dans ce pays, peu importante l’urgence qu’il y a !

Des cerisiers en fleurs pendant le hanami au Japon

Voici donc les points importants à prendre en considération pendant les fêtes d’Ohanami.  Maintenant, apportez un plaid, des vêtements chauds, de la bonne nourriture et des boissons et amusez vous. Vive le sakura et le printemps !!!!

Texte original de Kelly Nagata

Traduction de Estelle

Commentaires