Article partenaire Koshinetsu | Nagano Tourisme

Découvrir la vie sous la neige à Yamakoshi

Yamakoshi

Découverte de la neige à Yamakoshi en partenariat avec l’office du tourisme local.

 

Dans la préfecture de Niigata, célèbre dans tous le Japon pour son riz, le village de Yamakoshi cultive ses particularités. Déjà visité par plusieurs rédacteurs-voyageurs pour Voyapon et célèbre pour l’élevage des carpes et une tradition du taureau, il prend un nouveau visage en hiver, avec des chûtes de neige impressionnante. Environ 4 mètres recouvrent Yamakoshi chaque année, avec 7 centimètres de poudreuse chaque jour en moyenne.

Une immersion dans un Japon isolé et tout blanc, à seulement 300 mètres d’altitude, qui permet de découvrir que la neige a ses vertus et que les habitants s’en accommode très bien.

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

La neige à Yamakoshi

En prenant le bus puis le clover bus depuis Nagaoka, le paysage change et se vallonne. Il faut traverser quelques tunnels le long de la route et, chaque fois, la tempête de neige est plus forte de l’autre côté. L’horizon est fermé et blanc, et des murs de neige tassée encadrent désormais la route, des deux côtés.

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

S’ils font déjà presque ma taille, voire au-delà pour certains, un local m’interpelle et s’amuse : « Ce n’est encore rien – ils atteindront bientôt 3 ou 4 mètres ! ».

Car Yamakoshi, premier site du Japon reconnu comme Agricultural Heritage, en 2017, est aussi connu dans tout le pays pour ses chutes de neige plus qu’importantes ! Environ quatre mètres tombent annuellement – l’habitant rencontré plus tôt ne mentait pas – ce qui représente environ 7 centimètres de neige fraîche tous les jours en saison.

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

Yamakoshi

Mais l’invasion blanche ne s’arrête pas là. Car dès que le vent se lève, ce qu’il fait souvent dans ces petites montagnes en courant d’air, avec vue sur la mer du Japon quand l’horizon n’est pas bouché, ce sont des volutes de poudreuses qui tourbillonnent dans tous les sens.

La vie avec la neige

Le paysage hivernal du village change avec la neige mais ne la subit pas. Les routes sont déblayées tous les jours, avec de grosses déneigeuses qui lisse ces beaux murs les encadrant. Et les habitants se chargent de l’avant de leur maison – ce qui prend du temps au quotidien.

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

Sur les routes entre les différents secteurs du village, mis à part pendant les moments de temps blanc – qui arrivent aussi vite qu’ils repartent – les habitants circulent normalement en voiture, avec des pneus neige.

L’endroit où l’enneigement est le plus impressionnant est le village de Tanesuhara, où les murs de neige, bien que pas encore à leur taille maximale, sont déjà bien plus élevés ! Il faut comparer la différence entre un garage utilisé, et celui qui ne l’est pas…

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon
Garage non utilisé…
Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon
Et garage déneigé régulièrement !

Yamakoshi

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon
Double toit et échelles pour déneiger.

Il faut aussi régulièrement faire tomber la neige des toits, pour éviter que le poids ne soit trop importants et provoque leur effondrement. Ce qui explique d’autres particularités du paysage : les doubles niveaux des toits pour déneiger graduellement, et les échelles pour circuler entre ces niveaux. D’autres bâtiments plus petits sont intégralement pensés pour la neige, avec des toits en pente vive ou arrondie, qui font que la neige n’y tient pas.

Richesses de la neige à Yamakoshi

Ce sont au moins trois personnes différentes qui me l’ont dit sans se concerter. Si la vie sous la neige dans ce bout de Japon reculé est contraignante, elle apporte aussi son lot de richesses.

Yamakoshi

Yamakoshi

Yamakoshi n’a pas de rivière et n’est pas bien doté en eau – à l’exception de cette neige abondante et saisonnière. C’est donc bien cette dernière qui permet la vie dans le secteur, en apportant en abondance des minéraux au riz et au légumes – par ailleurs délicieux.

Pour stocker cette eau et l’utiliser toute l’année, les habitants ont créé de nombreux bassins il y a plusieurs siècles. Puis ils se sont mis à y élever des carpes – ce pourquoi le village est aujourd’hui toujours célèbre. Les fermes d’élevage sont à découvrir à chaque coin de rue.

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon
Des fermes d’élevage de carpes partout !

Pour le visiteur, découvrir Yamakoshi sous la neige est superbe et permet d’apprendre beaucoup sur la vie à la campagne japonaise – mais il ne faudra pas oublier de prendre des vêtements chauds !

Neige à Yamakoshi,Niigata,Satoyama,Cycle de l'eau,Japon

Comment se rendre à Yamakoshi ?

Le Joetsu Shinkansen à Tokyo.
Le Joetsu Shinkansen à Tokyo.

On peut accéder facilement au village de Yamakoshi depuis la gare JR de Nagaoka, à 1h30 de Joetsu Shinkansen de Tokyo. Il faut y prendre le bus Echigo Kotsu à destination de Muramatsu Kaitenjou (au moment de l’écriture, embarquement depuis la plate-forme de bus 7 à l’extérieur de la sortie Est). Le tarif est de 330 yens. Une fois arrivé à Muramatsu Kaitenjo, connexion avec le clover bus, un minibus à destination du village de Yamakoshi, dont le tarif est de 200 yen (100 yen pour les enfants).

Le clover bus ne fonctionne pas les jours fériés ou les dimanches. Il est aussi possible d’arranger le transport jusqu’à Yamakoshi avec son hébergement, à vérifier au moment de la réservation.

    
Prénom
  • Yamakoshi
  • Yamakoshi
Catégorie
Adresse
  • 〒947-0205 新潟県長岡市山古志
  • 〒947-0205 新潟県長岡市山古志
Accès
<ul> <li>〒947-0205 新潟県長岡市山古志</li> <li>〒947-0205 新潟県長岡市山古志</li> </ul>
Horaires
Prix
  • Gratuit
  • Gratuit
Mode de paiement

Commentaires