Activités Article partenaire Hokkaido

Trekking au Mt. Mokoto : ascension en douceur et superbe vue


Article réalisé en partenariat avec l’Association de Tourisme de Koshimizu.

Point de départ

Le Mt. Mokoto est une montagne ouverte toute l’année située à Koshimizu-cho, Hokkaido, qu’il est possible de rejoindre depuis l’aéroport de Memanbetsu en 40 minutes de voiture. Depuis le refuge coloré Highland Koshimizu 725, il faut compter environ deux heures de randonnée pour rejoindre le sommet se situant à 1000m au dessus du niveau de la mer. Pensez bien à prendre de quoi vous hydrater avant de vous lancer.

Point de départ de la randonnée sur le Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Il s’agit d’une randonnée qui grimpe progressivement tout en offrant de magnifiques vues sur plusieurs lacs et sur les montagnes alentours. Parmi eux, le Mt. Unabetsu (1,419m), le Mt. Shari à l’est (1,547m) et le Lac Kussharo plus au sud. Le Mt. Shari faisant partie des 100 montagnes les plus connues du Japon, il attire de nombreux randonneurs venant du Japon et du monde entier. Il est néanmoins légèrement plus difficile à grimper que le Mt. Motoko, ce dernier étant accessible aux randonneurs de tous les niveaux et tous les âges.

Départ de la randonnée sur le Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Vous trouverez au départ du sentier un escalier avec une petite boîte vous attendant en haut. À l’intérieur, un registre comme une sorte de livre d’or dans lequel tous les randonneurs sont invités à signer sur le chemin aller puis une nouvelle fois au retour. Mon guide de l’Office du tourisme de Koshimizu-cho y laissa nos noms ainsi que notre heure de départ avant de nous diriger vers la partie boisée du sentier.

Sentier menant au sommet du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

De chaque côté du sentier des herbes vertes, des plants de légumes à feuilles de haute montagne appelés fuki-no-ha (souvent préparés en pickles, zansai, dans la cuisine locale) ainsi que des bouleaux blancs nommés dakekanba. Mon guide m’explique que ce type de bouleau blanc est très robuste et parfait comme bois de chauffe pendant les mois d’hiver très froids à Hokkaido. Depuis ce sentier, l’écorce blanche se détache par rapport à la vive verdure alentour.

Fleurs de saison sur le Mt. Mokoto

Le long du chemin, mon guide s’arrête pour me montrer les fleurs en bouton. S’il est facile de passer à côté, elles sont tout de même un bon prétexte pour faire une petite pause et reprendre son souffle tout en jetant un oeil plus bas sur le chemin parcouru tandis que la pente commence à se faire plus raide. Parmi les fleurs visibles ce jour là, de petites blanches appelées gozen-tachiba et d’autres plutôt bleu-violet appelées sumire.

Fleurs croisées sur le sentier menant au sommet du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Mon guide était un véritable expert et la flore abondante de la montagne évoluant au fil des saisons n’avait aucun secret pour lui. Il m’indiquait par exemple une variété d’arbres se trouvant être des sakura de montagne fleurissant au printemps et d’autres dont le feuillage se pare de rouge à l’automne.

Prendre une pause

Environ 500m après le départ, le sentier s’ouvre sur une clairière rocailleuse où nous décidions de prendre une petite pause. C’est un endroit bien agréable pour boire un peu d’eau et s’assoir quelques minutes. Une petite statue de Bouddha gardien surplombe le lieu, entourée de quelques offrandes laissées par les randonneurs de passage. Le genre de petits témoins d’un Japon plus traditionnel que j’affectionne particulièrement.

Statue de Bouddha dans une clairière sur les flancs du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Le lac Kussharo en vue

Après avoir repris notre ascension du Mt. Mokoto, nous commencions à découvrir une vue sur le Lac Kussharo à mesure que nous prenions de la hauteur. Au centre du lac, une île nommée Nakajima, littéralement « l’île centrale ». Par delà ce lac un peu plus loin au sud est, on pouvait apercevoir le plus petit mais bien plus profond Lac Mashu ; plus difficile à distinguer à cause des brumes du début de l’été présentes le jour de notre randonnée. Se détachant au loin derrière le Lac Kussharo, la silhouette d’un sommet semblable au Mt. Fuji, le Mt. Maekan.

Vue sur le Lac Kussharo depuis le Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Quelques mètres plus loin, le sentier menant jusqu’au sommet se dévoila enfin.

Sommet du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

La vue depuis le sommet du Mt. Mokoto

Nous avons du parcourir encore quelques montées et descentes avant d’atteindre la clairière située juste avant le sommet. Plusieurs familles s’y étaient installées pour profiter de la vue tout en déjeunant. À partir de là, il ne restait qu’un petit effort à fournir pour arriver jusqu’en haut. Le sommet offre une magnifique vue à 360 degrés des montagnes lointaines, du lac plus au sud et de la Mer d’Okhotsk au nord. Après avoir pris quelques photos pour preuve de notre ascension réussie, nous faisions demi tour pour entamer la descente.

Depuis le sommet du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

La faune saisonnière

Mon guide m’indiquait quelques hirondelles, nommées amatsubame, annonçant un épisode pluvieux à venir. Perchés dans les arbres, on pouvait entendre les oiseaux uguisu chanter. Leur cri est facilement identifiable du fait qu’il soit souvent utilisé au Japon comme enregistrement diffusé dans les gares ou aux passages piétons ; mais cette fois-ci il était bien réel. Quelques faucons takawa-tobi survolèrent la vallée verte tandis que nous poursuivions notre descente.

Alors que nous n’étions plus qu’à quelques mètres du point de départ, nous rencontrions une petite souris des montagnes, ou ezo-yachinonezumi, au milieu du sentier. Pas effrayée pour un sous par notre présence, elle pris même la pause pour quelques photos avant de se précipiter de nouveau dans les bois.

Souris des montagnes sur l'un des sentiers du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Après une heure et demi de randonnée jusqu’au sommet, il nous fallu à peine 30 minutes pour redescendre jusqu’en bas. Nous avons pris le temps d’inscrire notre temps de parcours dans le registre des randonneurs avant de faire une pause au refuge Highland Koshimizu 725. Nous nous sommes offerts une glace comme récompense tout en profitant de la vue, assis sur un mobilier rustique fait de rondins.

Avant de monter en voiture pour quitter le Mt. Mokoto, je prenais une grande inspiration d’air frais et m’imprégnais une dernière fois de la vue.

Végétation pendant l'ascension du Mt. Mokoto à Koshimizu, Hokkaido, Japon

Texte original : Jeremy Doccola

Traduction : Marion Pont

    
Prénom Mt. Mokoto
Catégorie Montagne
Adresse 1 Mokotoyama, Koshimizu-cho, Shari-gun, Hokkaido
Accès
1 Mokotoyama, Koshimizu-cho, Shari-gun, Hokkaido
Horaires Ouvert toute l'année
Prix Gratuit
Mode de paiement

Commentaires