Koshinetsu | Nagano Tourisme

Kawaguchiko – Une journée de visite entre mont Fuji, lac et pagode

Mont fuji

En 1h45, il est possible de passer de l’agitation de Tokyo au calme de Kawaguchiko, petite ville au pied du mont Fuji. Au départ de la gare de Shinjuku, la ligne de bus Highway propose des trajets toutes les trente minutes environ reliant la capitale à la station de montagne. Par beau temps, on est directement accueilli à l’arrivée par le Fuji se dressant majestueusement derrière les bâtiments en bois de la gare.

Plusieurs options s’offrent alors à vous : faire le tour du lac Kawaguchi, prendre de la hauteur avec le funiculaire Kachi Kachi ou rejoindre la station Shimo-Yoshida pour aller admirer le célèbre point de vue qu’offre la pagode Chureito. Les trois activités sont faisables en une journée, la question est plutôt de savoir par où commencer ?

Vue sur le lac Kawaguchiko

Étant arrivée tôt le matin avec le premier bus, j’ai choisi de foncer voir la pagode Chureito, car on dit que le mont Fuji est plus dégagé en matinée et le bus nous déposant à la gare, ça évite d’avoir à y retourner plus tard. Eh oui, il faut prendre le train pour rejoindre la station Shimo-Yoshida, car elle est tout de même à quelques kilomètres de Kawaguchiko.

Il faut compter 15 minutes de trajet en train sur la ligne Fujikyu puis marcher 10 minutes et grimper plus de 400 marches pour enfin pouvoir profiter de la vue. La pagode fait partie du sanctuaire Arakura Sengen ; aussi surprenant que cela puisse paraître, elle n’est pas si vieille puisqu’elle n’a été construite qu’en 1963 comme mémorial de la paix ! N’espérez pas être tranquille, le lieu est tout le temps bondé, même très tôt le matin ! Quand j’y suis allée, j’ai d’ailleurs assisté à une demande en mariage. 🙂

Vue de la pagode Chureito sur le Fuji

Sur le chemin, n’oubliez pas de vous arrêter pour admirer le temple du sanctuaire et la vue du Fuji à travers son torii.

Mont Fuji vu à travers le torii du sanctuaire Arakura Sengen

Retour à la station Kawaguchiko en prenant le train dans l’autre sens pour aller voir le lac Kawaguchi. De la gare, il suffit de marcher une dizaine de minutes pour rejoindre le lac. Quand vous êtes face au lac, dos à la gare, il faut ensuite marcher une trentaine de minutes à droite pour faire face au Fujisan et prendre la fameuse photo du mont-Fuji-qui-se-reflète-sur-le-lac (pas sur ma photo, à mon grand désespoir, car il y avait trop de vent).

Vue du mont Fuji de l'autre côté du lac Kawaguchi

Si vous souhaitez faire tout le tour complet du lac, je vous conseille de louer des vélos ; j’ai essayé de le faire à pied, ça prend beaucoup, beaucoup de temps (en 3h de marche, je n’ai pas réussi à boucler la boucle).

Funiculaire Kachi Kachi à Kawaguchi

Enfin, clou du spectacle : le funiculaire Kachi Kachi ! L’entrée est facile à trouver puisqu’elle est au bord du lac côté gare. Je suis d’ailleurs passée devant lorsque j’ai rejoint l’autre rive du lac pour prendre ma photo du mont-Fuji-qui-se-reflète-sur-le-lac-mais-pas-aujourd’hui. Il y avait un monde fou, j’ai donc décidé de garder cette visite pour la fin. Et c’est bien tombé : le soleil commençait à se coucher ce qui m’a permis d’obtenir de jolis reflets bleus sur mes photos. Pour 800 ¥ l’aller-retour, le funiculaire nous emmène au sommet du mont Tenjo pour une vue spectaculaire sur le mont Fuji d’un côté et le lac Kawaguchi de l’autre (avec les alpes japonaises en arrière plan).

Vue sur le lac Kawaguchi avec les alpes japonaises au fond

Effectivement, en fin de journée, le mont Fuji a tendance à se couvrir de nuages.

Vue sur le mont Fuji

Après une journée bien remplie, j’ai profité du retour vers Tokyo pour faire une petite sieste, c’est vous dire si le bus est confortable ! Je vous conseille de prendre votre billet de retour à l’heure où le soleil se couche. Sauf si vous souhaitez dîner sur place et en profiter pour goûter les nouilles « Hoto », la spécialité locale !

 

Commentaires