Activités Kinki | Kyoto

Kyoto – Balade bucolique à vélo le long de la rivière Katsura

le ballet des bateaux de bois qui promènent les visiteurs sur la rivière.

Le vélo est un excellent (peut-être même le meilleur) moyen de découvrir la ville de Kyoto, peu étendue et construite en échiquier ! D’abord, il faut oublier la voiture, car la circulation est impossible en saison touristique et les places de parking très chères, ensuite les bus sont souvent bondés et le réseau de métro bien moins étendu qu’à Tokyo, enfin la ville est malheureusement un peu trop vaste pour être entièrement parcourue à pied. 

Louer un vélo est très abordable : il faut compter 1000 yen la journée en moyenne pour un modèle standard.
Rouler à vélo : on circule à gauche sur la chaussée le plus près possible du trottoir. On a aussi le droit de rouler sur le trottoir, mais les piétons sont prioritaires, il faut donc être prudent et rouler plus lentement.
Garer son vélo : il est interdit de garer son vélo en dehors des parkings à vélos. On en trouve aux abords des stations et des lieux de visite.

Le vélo, meilleur moyen de découvrir Kyoto

Mais surtout, le vélo permet de profiter à 100 % de la beauté de la ville et des paysages qui l’entourent ! Dès qu’on s’éloigne du centre de Kyoto, on se retrouve rapidement en pleine campagne.

Je vous conseille justement une balade que j’ai grandement appréciée. Elle démarre dans le centre de Kyoto (station Nishi-Kyogoku, par exemple) et se termine à Arashiyama (littéralement, « montagne de la tempête »), un quartier très plaisant à l’ouest de la ville. Il faut compter 40 minutes de balade (un peu plus en s’arrêtant pour prendre des photos) et la route est facile, car relativement plate.

Montagne et campagne à Kyoto

Il suffit de suivre la rivière Katsura en continue. Vous pourrez admirer les rizières bordées de montagnes.

Rizières à Kyoto

Vous saurez que vous êtes arrivé à Arashiyama lorsque vous verrez la rivière s’élargir et que vous apercevrez le pont Togetsukyo (littéralement « Pont qui traverse la lune ») : niché au cœur des montagnes boisées, il est très photogénique (comme je suis dessus, les photos ne le montrent malheureusement pas) !

Vue du pont Togetsukyo

Construit au cœur de la période Heian (794-1185), il a été réédifié au cours des années 30. Au printemps, lorsque la douzaine de sakura qui le bordent sont en fleurs, la vue doit être exceptionnelle !

Vue du pont Togetsukyo

Sur le pont, on peut apprécier le ballet des bateaux de bois qui promènent les visiteurs sur la rivière. La fin d’après-midi est propice aux jeux d’ombres !

Bateaux vus du pont Togetsukyo

Bateau sur la rivière Katsura

Conducteur de bateau sur la rivière Katsura

Bateaux, jeu d'ombre sur la rivière Katsura

Enfin, il suffit de traverser le pont pour rejoindre Iwatayama, la montagne des singes d’Arashiyama située quelques mètres au-dessus. Vous pouvez aussi pousser la balade plus loin et aller voir l’immense forêt de bambous d’Arashiyama. S’il y a du vent, n’hésitez pas à vous arrêter pour écouter le bruissement des bambous qui se balancent doucement d’avant en arrière. En été, attention aux moustiques !

Forêt de bambous d’Arashiyama

Commentaires