Kyushu | Fukuoka Tourisme

Ainoshima, l’île aux chats de Fukuoka


Si vous vous rendez à Fukuoka, ne ratez pas la visite d’Ainoshima (相島) ! Cette petite île d’1,25 km2 compte environ 500 habitants (principalement des pêcheurs) et presque autant de chats ! C’est une des fameuses « îles aux chats » que compte le Japon.

Accéder à l’île

Pour accéder à l’île en partant de la gare centrale d’Hakata à Fukuoka, il faut prendre la ligne de métro JR Kagoshima jusqu’à la station Fukkōdaimae (ça coûte 260¥, ça prend 15 minutes), puis le bus communal de la station Fukkōdaimae située à la sortie de la station jusqu’à la station Ainoshima Tosenba au pied du port de Shingu (ça coûte 100¥, ça prend environ 20 minutes) et enfin le ferry qui conduit à l’île (ça coûte 460¥, ça prend aussi une 20aine de minutes). Si vous partez le matin, il est important d’emmener de quoi déjeuner, l’île ne proposant que très peu d’offres de restauration.

Arrêt pour le bus communal pour se rendre à Ainoshima à la sortie de la station Fukkōdaimae
Arrêt pour le bus communal à la sortie de la station Fukkōdaimae

Bus communal pour se rendre à Ainoshima

Drapeau du Japon flottant dans le ferry pour se rendre à Ainoshima

Le trajet en ferry est des plus agréables : en arrivant, on aperçoit au loin l’île qui se dresse dans les eaux bleues.

Vue du ferry sur le joli port d'Ainoshima

Le bateau jette l’ancre dans le joli port, on est alors accueilli par un « Maneki-neko », cette statue traditionnelle japonaise en céramique ou porcelaine, représentant un chat qui porterait bonheur et attirerait la fortune ! Plutôt logique d’être accueilli par un chat sur l’île des chats !

Accueil d'un Maneki-neko à l'arrivée sur l'île d'Ainoshima

Visiter l’île

L’île se pratique à pied, on peut en faire facilement le tour en une journée. Ses ruelles et ses petites maisons sont tout à fait charmantes. On peut décider de rester sur la côte ou de s’enfoncer dans son épaisse forêt. Si vous optez pour la forêt, ne faites pas comme moi, prévoyez du répulsif contre les moustiques qui sont particulièrement agressif dans ce coin ! Si vous décidez d’explorer Ainoshima, vous y trouverez quelques petits temples, un onsen (ouvert en été seulement) et des rochers aux formes étonnantes.

Chat noir sur l'île d'Ainoshima

Les chats de l’île

Mais, la principale attraction de l’île ce sont ces chats : quand on connaît la passion des Japonais pour les chats (ils ont quand même inventé les « Neko cafés » où l’on paye pour pouvoir profiter de la présence des chats pendant qu’on sirote sa boisson), on est pas étonnés de les voir si nombreux à débarquer sur l’île (parfois en total look imprimés « chat » ), le sac chargé de nourriture pour chat (même si plusieurs panneaux rappellent qu’il est interdit de les nourrir).

Chat roux sur l'île d'Ainoshima

Vous les trouverez surtout autour du port. S’il fait très chaud, il faudra les chercher, car ils se seront cachés du soleil dans des abris pas toujours facile à repérer. S’il fait bon, vous n’aurez aucun mal à les voir, ils seront absolument partout !

Chat à l'ombre de filets de pêche sur l'île d'Ainoshima

Quand j’ai visité l’île, il faisait tellement chaud qu’en arrivant j’ai été un peu déçue de ne voir aucun chat, je me suis alors amusée à les chercher et à la trouver sommeillant à l’ombre de quelques cachettes insolites (sous les voitures, dans des tunnels, sous des filets de pêche). Puis, je suis allée me balader, me baigner sur un petit morceau de plage plus loin et en revenant en fin d’après-midi, alors que la chaleur avait baissée, ils étaient tous sortis.

Chats de l'île d'Ainoshima

Si les chats attirent les visiteurs, les locaux ne semblent pas forcément les apprécier : vous apercevrez çà et là des guirlandes de bouteilles d’eau remplies le long des maisons. Ce ne sont pas des provisions en cas de grosse soif ou de pénurie (comme je l’ai pensé au début), mais un moyen de repousser les chats (ils sont effrayés par les reflets de l’eau).

Bouteilles d'eau sur l'île d'Ainoshima

Je vous avoue que j’ai complètement craqué sur un chaton que j’ai passé beaucoup (trop) de temps à contempler.

Chaton et sa maman chat sur l'île d'Ainoshima

Caresse d'un chaton sur l'île d'Ainoshima

Après une jolie journée sur l’île, j’ai repris le ferry, le bus et le métro pour Fukuoka. Si vous aimez les chats, cette visite est tout de même plus sympa qu’un après-midi au Neko café !

Commentaires