Article partenaire Culture Kyushu | Fukuoka

À la découverte du patrimoine culturel d’Usuki


Article réalisé en partenariat avec Oita Tourisme.

La ville d’Usuki est située dans la préfecture d’Oita, dont le patrimoine culturel est très riche. Suivez le guide et venez faire une petite plongée dans le passé à la découverte d’une ville qui garde les vestiges d’un Japon d’antan, comme ses Bouddhas en pierre.

À la rencontre des bouddhas de pierre

Habituellement faites de bois ou de métal, ces statues de Bouddhas vont vous surprendre, car ces dernières sont en pierre, sculptées dans la roche.

Un peu d’histoire

On pense que c’est durant les époques d’Heian (794-1185) et Kamakura (1185-1333) qu’elles ont vu le jour. Cependant, on ignore qui les a fabriqué et dans quel but. Cela reste un mystère…

De 1980 à 1994, des réparations ont été effectuées pour préserver ces précieux éléments du patrimoine culturel.

Taillées dans la roche volcanique durcie, ces 59 statues ont été désignées comme trésor national en juin 1995. Devenant ainsi les premiers Bouddhas en pierre à l’échelle du pays, et les premières sculptures de Kyushu, à recevoir cette distinction.

La visite

Une fois sur place, et acquitté de la somme de 540 ¥ (~ 4 € 20), ces majestueux Bouddhas vous accueillent. L’encens viendra aussi vous entourer lorsque vous les admirerez. Si le coeur vous en dit, vous pourrez débourser quelques yens afin de brûler quelques-uns de ces bâtons.

Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon
Bouddhas de pierre

Après les avoir admiré, vous pourrez continuer votre visite où, après une petite montée de marches, vous en verrez davantage. Même si l’usure du temps a raison de certaines d’entre elles, elles n’en restent pas moins splendides.

Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Si vous avez le courage de grimpez dans les hauteurs, vous trouverez quelques lanternes de pierre. Imposantes par leur hauteur, je vous invite néanmoins à poursuivre votre chemin. Car un peu plus loin, vous pourrez admirer de nouveaux Bouddhas.

Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Comme le Japon sait parfaitement marier le bouddhisme et le shintoïsme, un sanctuaire vous ouvrira ses portes au cœur de la forêt dans les hauteurs de ces lieux. Un petit moment de fraîcheur agréable durant les mois d’été.

Au fil de votre marche, vous arriverez sur les derniers Bouddhas présents sur le site. Placés à flanc de colline, ils offrent au voyageur un panorama sur la campagne japonaise. Il est à couper le souffle ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous promener dans les alentours.

Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Point de vue depuis la colline aux Bouddhas de pierre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

En fin de parcours, deux boutiques souvenirs seront présentes avec en leur sein confiserie, soins du corps, aliments, etc.

Lors de votre visite, si vous souhaitez en apprendre davantage sur les Bouddhas, notamment d’un point de vue historique et sur leur signification, la brochure en Anglais, fournie lors de votre arrivée saura répondre à vos questions. À l’intérieur, toutes les informations sont présentes afin de faire la lumière, de manière précise, sur ces Bouddhas de pierre.

Usuki la ville des samouraïs

Vous rendre à Usuki

Pour 310 ¥ (~ 2 € 40), vous pouvez vous rendre à Usuki par bus et continuer votre voyage dans le temps.

Se rendre à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Dès votre arrivée à la gare, Bouddha est à l’honneur avec une statue, tout comme dans ses rues.

Très rapidement vous tomberez sur des rues d’antan et les bâtiments qui vont avec. De temps en temps un sanctuaire dans les hauteurs sera là pour vous accueillir.

Sanctuaire à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

À travers petites ruelles et maisons traditionnelles, votre marche vous mènera sur les ruines d’un vieux château avec son parc. Si vous êtes en manque de verdure, cela peut très bien faire une belle petite échappée dans la nature.

Parc du château à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Parc du château à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Ancien domaine de la famille Inaba

Au fil de votre marche,  et pour 310 ¥ (~ 2 € 40), vous tomberez sur une maison traditionnelle sur deux étages. C’est celle de la famille Inaba. Chaque pièce est nommée et son sol est entièrement recouvert de tatamis. Il vous faut donc ôter vos chaussures avant la visite.

Vous pouvez déambuler à l’intérieur jusqu’à tomber sur son sublime jardin. Entretenu au peigne fin, vous pourrez vous y asseoir pour l’admirer ou bien tout simplement méditer sur l’instant présent.

Maison traditionnelle à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Maison traditionnelle à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Maison traditionnelle à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Maison traditionnelle et son jardin japonais à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Reprenant votre marche, vous déambulerez dans des rues qui sont restées figées dans le temps avec ses pavés et ses maisons sorties d’un tout autre Japon.

Rues typiques à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Rues typiques à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Au détour d’une ruelle vous pourrez tomber sur un restaurant, une petite échoppe qui vend des confiseries ou de quoi cuisiner un plat typiquement japonais.

La maison de Nakane Sadahiko

Et pour être davantage en immersion, la visite de la maison de Nakane Sadahiko répondra à vos attentes. Maison d’époque, vous pourrez la visiter gratuitement. Sur deux étages, on voit clairement la différence avec les maisons d’aujourd’hui. Avec un plafond bas, il vous faudra à de nombreuses reprises vous baisser, pour peu que vous soyez assez grand.

Maison traditionnelle à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

La maison de Nogami Yaeko

Si vous voulez poursuivre votre immersion dans ce Japon d’antan et sortir des sentiers battus, vous pourrez visiter pour 310 ¥ (~ 2 € 30) de 9 h 30 à 17 h, un lieu consacré à la romancière Nogami Yaeko. Née en 1885 et décédée en 1985, elle est née dans cette résidence. Différents objets y sont exposés comme par exemple des lettres, des photographies, des manuscrits, etc. Un magasin adjacent est aussi présent.

Maison de Nogami Yaeko à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

La rue commerçante Haccho Oji

Pour un peu de shopping, rendez-vous dans l’allée commerçante Haccho Oji, avec ses magasins de vêtements traditionnels et de nourriture telle que la sauce shoyu. Les glaces y sont aussi au rendez-vous !

Allée commerçante à Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Plus loin, quelques temples Bouddhistes vous ouvriront leurs portes.

Conclusion

Avec cette virée dans le passé, Usuki saura vous faire déconnecter, le temps d’un après-midi. Vous passerez du tumulte des villes au calme des petites rues tout droit sorties d’un film de samouraïs Japonais, tout en admirant des Bouddhas de pierre mystérieux, dont on ignore beaucoup de leurs origines.

Vue sur les toits d'Usuki, préfecture d'Oita, Japon

Sur la carte

Commentaires