Article partenaire Featured Kyushu | Fukuoka Transports

L’île de Kyushu: quoi voir, quoi faire et comment s’y rendre


Article réalisé en partenariat avec l’Association de tourisme de Kyushu.

Kyushu, la troisième île la plus grande du Japon située tout au Sud de l’archipel, n’est pas la plus proche des principales villes touristiques du pays, mais vaut pourtant le détour. Avec sa nature sauvage et omniprésente, son histoire et patrimoine culturel si riches, ses habitants accueillants et ses spécialités culinaires savoureuses, l’île de Kyushu recèle de trésors à découvrir.

Parc national Aso-Kuju, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon
Kuju Winery, vignoble dans le parc national d’Aso-Kuju

Voici un petit aperçu de ce qu’on l’on peut y voir et y faire, suivi de toutes les informations pratiques pour s’y rendre et s’y déplacer.

Note: toutes les informations pratiques concernant les diverses adresses données ci-dessous sont à retrouver en fin d’article, sur la carte.

S’immerger en pleine nature

Si je ne devais retenir qu’une seule chose de mon séjour à Kyushu, ce serait la beauté de ses paysages naturels, sauvages et préservés.

À commencer par les îles de Goto, situées au large de Nagasaki. Avec leur végétation dense et omniprésente, leurs côtes escarpées et petites criques isolées, elles semblent presque abandonnées. Des îles à l’atmosphère mystique par temps brumeux et pluvieux, et totalement paradisiaques par une belle journée d’été.

Îles de Goto, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon
Crique sauvage à Kami Goto
Lever de soleil sur les îles de Goto, Kyushu, Japon
Lever de soleil brumeux sur les îles de Goto

Et je ne peux bien sûr pas parler de la nature incroyable de Kyushu sans mentionner le parc national d’Aso-Kuju ! Surtout connu pour l’impressionnant Mt Aso, volcan toujours actif, le massif montagneux de Kuju vaut lui aussi le détour. La destination idéale pour les amoureux de randonnée, de nature, et même de vin !

Coucher de soleil sur le parc Aso-Kuju, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon
Coucher de soleil sur le parc d’Aso-Kuju
Kuju Winery, vignoble du parc Aso-Kuju, Kyushu, Japon
Le vignoble de Kuju Winery

Pour une petite parenthèse au vert un peu moins loin de Fukuoka, vous pourrez tester le concept de randonnée olle dans le village de Kawara ou bien découvrir la surprenante et immense forêt de pins tricentenaires faisant face à la mer à Karatsu.

Randonnée olle à Kawara, préfecture de Fukuoka, Kyushu, Japon
Paysage de randonnée à Kawara
Forêt de pins à Karatsu, préfecture de Saga, Kyushu, Japon
Pinède tricentenaire de Karatsu

Faire l’expérience d’un Japon authentique

Un séjour à Kyushu, c’est aussi l’opportunité de partir sur les traces du Japon d’autrefois, dont les témoins et vestiges sont encore très présents dans certaines parties de l’île.

Pour découvrir une ville à l’organisation typique de l’ère d’Edo, conservant aujourd’hui encore tout le charme d’antan, direction Kitsuki dans la préfecture d’Oita. Vous pourrez y visiter d’anciennes maisons de samouraïs et déambuler dans les rues très bien conservées, le tout vêtu d’un kimono !

Kitsuki en kimono, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon
Les rues les plus connues de Kitsuki
Ancienne demeure de samouraï à Kitsuki, Kyushu, Japon
Résidence Ohara, ancienne demeure de samouraï

Si vous êtes plutôt intéressés par l’art et l’artisanat, rendez-vous à Arita, le berceau de la porcelaine japonaise. Une ville à l’histoire unique que vous pourrez découvrir au détour des rues, des boutiques et ateliers de potiers.

Ville d'Arita, préfecture de Saga, Kyushu, Japon
Les murs tombai d’Arita
Ville d'Arita, préfecture de Saga, Kyushu, Japon
Dans le quartier historique d’Arita

Du côté de Nagasaki, vous pourrez y visiter à Dejima les anciennes demeures reconstituées de marchands hollandais, les seuls à pouvoir y faire commerce jusqu’à la fin du 19ème siècle.

Dejima, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon
Ancienne île artificielle de Dejima à Nagasaki

Quant à l’ancienne ville minière d’Iizuka, vous y découvrirez un théâtre datant des années 20 à l’architecture unique, inspirée des théâtre de style kabuki à l’ère Meiji, dont les coulisses regorgent de trésors d’un autre temps.

Théâtre ancien à Iizuka, préfecture de Fukuoka, Kyushu, Japon
Théâtre Kaho à Iizuka

Découvrir des lieux spirituels et religieux uniques

Dans la préfecture de Fukuoka, ce n’est pas seulement le sanctuaire au sommet du Mt Hiko qui est considéré comme sacré, mais le mont tout entier. Une fois emprunté le funiculaire menant à son sommet, vous y découvrirez non seulement un magnifique sanctuaire, mais vous serez surtout plongé dans une atmosphère apaisante et un brin mystérieuse, parmi les arbres centenaires et quelques carpes paisibles.

Torii de cuivre au pied du Mt Hiko, préfecture de Fukuoka, Kyushu, Japon
Torii de cuivre au pied du Mt Hiko
Au sanctuaire du Mt Hiko, préfecture de Fukuoka, Kyushu, Japon
Au sanctuaire du Mt Hiko

Et si après quelques temps au Japon on ne s’étonne plus de croiser bon nombre de temples et sanctuaires sur son chemin, il est plutôt surprenant d’y découvrir aussi quelques églises ! Rendez-vous à Nagasaki et sur les îles de Goto pour voir de vos propres yeux les sites chrétiens cachés de la région dont certains viennent tout juste d’être inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. En bois, en briques rouges, dissimulées dans une végétation dense… les églises de Nagasaki et Goto et leur histoire sont uniques et valent toutes le détour.

Église d'Oura, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon
Église d’Oura à Nagasaki
Église de Dozaki, îles de Goto, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon
Église de Dozaki sur les îles de Goto

Goûter aux spécialités locales

À chaque fois que je m’apprête à visiter une nouvelle région du Japon, l’une des premières choses qui est presque toujours mentionnée à son sujet est la nourriture ! Et s’il est vrai que le Japon regorge de spécialités locales délicieuses, quelque soit votre destination, l’île de Kyushu a de quoi satisfaire les gourmands et fin gourmets.

À commencer par la fameuse viande de bœuf de Saga. Enfin, je dis la « fameuse » mais il y a de forte chance que vous ayez plutôt entendu parler de sa cousine, la viande de Kobe, à laquelle elle n’a rien à envier ! Rendez-vous dans l’un des nombreux restaurants teppanyaki de la préfecture pour déguster une pièce de bœuf tendre et fondante, cuite à la perfection sous vos yeux ébahis.

Boeuf de Saga, Kyushu, Japon

Boeuf de Saga, Kyushu, Japon

Côté produits de la mer (et oui nous sommes sur une île !), vous pourrez vous régaler avec un plat à base de dorade fraîchement pêchée et de thé vert, très apprécié des seigneurs de Kitsuki, dans la préfecture d’Oita, il y plusieurs siècles: le tai chazuke Ureshino.

Tai chazuke Ureshino à Kitsuki, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon

Pour un repas rassasiant englouti sur le pouce, laissez vous tenter par un ramen tonkotsu au bouillon riche à Fukuoka ou par un bol de nouilles udon fondantes, spécialité des îles de Goto.

Ramen tonkotsu, préfecture de Fukuoka, Kyushu, Japon

Nouilles udon de Goto, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon

Et pour accompagner le tout, vous pourrez bien sûr goûter au saké local ou, plus surprenant, déguster un verre de vin produit dans le parc national d’Aso-Kuju !

Saké de Kitsuki, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon

Vin produit à Kuju Winery, préfecture d'Oita, Kyushu, Japon

En bref

Je ne pense pas m’avancer en ajoutant que vous ferez certainement en chemin la rencontre de locaux accueillants et bienveillants malgré la barrière de la langue, ravis de vous faire découvrir leur région.

Résidente des îles de Goto, préfecture de Nagasaki, Kyushu, Japon
Gérante du café Baby Qoo, à deux pas de l’Église de Dozaki

L’anglais est peu parlé ici en comparaison à des villes comme Tokyo ou Osaka, mais vous trouverez toujours des brochures à disposition, en Anglais et parfois en Français, dans la plupart des lieux visités.

En bref, il y a énormément de choses à découvrir sur l’île de Kyushu (je n’en couvre ici qu’une infime partie, et j’ai déjà tellement de choses à dire !) et le déplacement en vaut clairement la peine.

Se rendre à Kyushu

Parlons peu, parlons maintenant transport ! Kyushu n’est pas toujours une destination choisie lors d’un premier voyage au Japon, notamment du fait de sa situation géographique. Un voyage là bas se prépare et nécessite un peu de temps si vous venez de loin ! Fukuoka reste la ville la mieux desservie de l’île, un hub à partir duquel il est facile de rayonner. Voici donc un aperçu des différentes manières de s’y rendre depuis trois des principales villes touristiques du Japon:

  • Depuis Tokyo: 5h en shinkansen et 1h55 en avion
  • Depuis Osaka: 2h45 en shinkansen et 1h20 en avion
  • Depuis Hiroshima: Fukuoka et Hiroshima sont pratiquement voisines et il ne vous faudra qu’une heure de shinkansen pour faire le trajet

Une fois arrivé à Fukuoka, les trajets en train jusqu’aux différentes villes des préfectures voisines seront relativement faciles et rapides:

  • Fukuoka/Saga: 40 minutes de train depuis la gare de Hakata
  • Fukuoka/Nagasaki: 2 heures de train depuis la gare de Hakata
  • Fukuoka/Oita: 1h18 de train depuis la gare de Kokura

Notez également que chacune des sept préfectures de Kyushu disposent de leur propre aéroport international et peuvent être accessibles en avion depuis les principales villes touristiques du Japon:

  • Saga: 2h d’avion depuis Tokyo
  • Nagasaki: 1h50 d’avion depuis Tokyo, 1h15 depuis Osaka
  • Oita: 1h35 d’avion depuis Tokyo, 1h depuis Osaka

Voyager avec Finnair et le Japan Explorer Pass

Les vols internes ne sont d’ailleurs pas les seuls à desservir Kyushu, puisque la compagnie finlandaise Finnair propose des vols directs depuis Helsinki jusqu’à Fukuoka. Une liaison disponible de la fin du printemps au début de l’automne (du 26 avril au 26 octobre en 2018), qui permet de relier l’Europe à Kyushu en seulement 10h et 25min de trajet.

Informations et réservations au lien suivant.

Notez également que pour toutes les personnes voyageant au Japon via une compagnie aérienne membre de l’alliance One World (telle que Finnair), vous pourrez bénéficier du Japan Explorer Pass proposé par Japan Airlines. Ce pass vous permettra de voyager dans tout le Japon grâce aux nombreux vols domestiques proposés par la compagnie aérienne, et ce à un tarif avantageux (de 5,400 yens à 10,800 yens selon les destinations choisies).

Retrouvez les informations sur le Japan Explorer Pass au lien suivant.

Voyager avec le JR Kyushu Rail Pass

Si vous prévoyez de beaucoup vous déplacer en train sur l’île de Kyushu, sachez qu’il existe un JR Pass exclusif à cette région: le JR Kyushu Rail Pass. Accessible pour tous les touristes de passage (non résidents du Japon), il est disponible en plusieurs formules selon votre circuit:

  • Tout Kyushu: pass de 3 jours à 15,000 yens et 5 jours à 18,000 yens
  • Nord de Kyushu: pass 3 jours à 8,500 yens et 5 jours à 10,000 yens
  • Sud de Kyushu: pass 3 jours à 7,000 yens (pas de pass 5 jours)

Un pass de 3 jours vous permettra d’effectuer jusqu’à 10 trajets en train, contre 16 trajets pour le pass 5 jours. Il peut être réservé en ligne puis retiré dans l’une des gares principales de Kyushu ou bien via une agence de voyage.

Le petit plus? Selon les trajets effectués et les lignes empruntées, vous aurez l’occasion de voyager à bord de trains plutôt uniques comme le A-Train et son bar rétro, reliant Kumamoto à Misumi, ou encore le Aso Boy, pour se rendre, comme son nom l’indique, au Mt Aso.

Toutes les informations pratiques sont à retrouver au lien suivant.

Entre le Japan Explorer Pass proposé par JAL et le JR Kyushu Rail Pass, il existe donc plusieurs options à votre disposition pour explorer la région à des tarifs avantageux, correspondant peut être davantage à votre itinéraire que le plus connu et classique JR Pass.

Louer une voiture

Quelques mots enfin sur la location de voiture, moyen de transport également très pratique pour circuler librement et à votre rythme sur l’île de Kyushu. Si les villes principales de l’île sont en effet très bien desservies, ceux d’entre vous qui souhaiteront s’enfoncer dans la campagne ou la montagne auront meilleur temps de louer une voiture.

Retrouvez toutes les informations pratiques (où louer une voiture, quelles sont les règles de conduite, démarches administratives…) au lien suivant.

Commentaires