Article partenaire Kyushu | Fukuoka Tourisme

À la découverte d’Higashisonogi : thé vert, écotourisme, nature cachée et bonnes adresses


Article réalisé en partenariat avec la ville d’Higashisonogi.

Il est des destinations qui nous font oublier peur de l’inconnu, barrière de la langue et itinéraire de voyage tout tracé sitôt que l’on y pose le pied. Higashisonogi, paisible petite ville de campagne près de Nagasaki connue pour son thé vert, en fait partie. De ses incroyables champs de thé s’étirant face à la baie d’Omura à ses cascades bien cachées, en passant par son atmosphère si paisible et chaleureuse, Higashisonogi est un véritable petit coin de paradis pour amateurs de thé vert, dont je suis complètement tombée sous le charme. Voici un petit aperçu de ce que la région a de meilleur à offrir.

Paysage de champs de thé vert à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

À la découverte du thé vert de Sonogi

À commencer par une plongée dans l’univers du thé vert aux côtés de producteurs locaux désireux de faire découvrir leur région et leur métier. Depuis 2014, plusieurs d’entre eux ont ainsi commencé à développer quelques activités touristiques autour du thé vert, visant à créer des moments d’échange et de partage autour de leur passion et de leur expertise avec les voyageurs les plus curieux.

Si vous pouvez prendre la route et découvrir par vous-même les magnifiques paysages agricoles de la région, notez que vous pourrez également le faire en compagnie d’un producteur local lors d’une visite guidée. Selon la saison, il est même possible de mettre la main à la pâte en participant à la récolte du thé !

Les buissons de thé vert dans un champ de thé à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Pour ceux que la suite du procédé de fabrication intéresse, rendez-vous dans l’une des usines de thé vert d’Higashisonogi, comme celle de la maison Okada, récompensée en 2017 par le ministère de l’agriculture pour l’un de ses thés.

Processus de fabrication du thé vert dans une usine de thé à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Thé vert japonais tout fraîchement préparé dans une usine de thé à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Parmi les quelques expériences proposées en compagnie de ces passionnés, j’ai tout particulièrement aimé me former à la préparation du thé vert en compagnie d’Eiko Oyama, une professeure certifiée.

Eiko Oyama, professeure qui donne des leçons de préparation du thé vert japonais devant se boutique à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Vous serez accueillie dans sa charmante boutique, débordante de céramiques et de plantes vertes, par un délicat parfum de thé et par un grand sourire. Température de l’eau, dosage, temps d’infusion et manière de servir le thé… autant d’éléments que vous apprendrez à maîtriser en seulement une petite leçon !

Préparation du thé vert japonais à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Selon moi, l’un des meilleurs souvenirs que vous puissiez ramener de la région.

Et puisque j’en viens à parler de souvenirs, c’est du côté du marché permanent Michi no eki que cela se passe, avec un rayon entier dédié au thé vert.

Rayon du thé vert japonais dans une boutique locale à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Face aux multitudes de paquets de thé vert en rayon, n’hésitez pas à vous tourner vers les thés primés ou vers un membre de l’équipe pour quelques recommandations. Côté snacks — et oui le thé vert de Sonogi se mange aussi ! — rendez-vous dans le petit restaurant adjacent pour goûter aux glaces à l’italienne parfumées au thé vert ou bien aux chachayaki, une variation au thé vert des fameux tayaki. Un délice !

Chachayaki, une sorte de taiyaki fourré au thé vert japonais, une spécialité locale sucrée de Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Et lorsque le soleil commence à descendre sur les champs de thé, il est l’heure de terminer la journée autour d’un bon repas maison à partager à la table d’un producteur local !

Repas japonais préparé avec des produits locaux à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Parce qu’il n’est pas de meilleure manière de découvrir la campagne japonaise qu’en séjournant chez l’habitant, vous pourrez ainsi passer la soirée et la nuit chez l’un des producteurs de thé d’Higashisonogi.

Les époux Oba, producteurs de thé vert japonais qui accueillent les visiteurs dans leur maison d'hôte à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki
Yoko et Kazuyoshi Oba

C’est pour ma part la famille Oba qui m’ouvrait les portes de leur maison, dans laquelle pas moins de quatre générations se côtoient.

Entrée de la maison d'hôtes des époux Oba, producteurs de thé vert japonais à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Futon dans la maison d'hôtes des époux Oba, producteurs de thé vert japonais à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Une expérience dont je me souviendrai pour toujours, faite de belles rencontres, de conversations passionnantes et de petites attentions, à mille lieues d’une nuit passée à l’hôtel.

 

Les paysages naturels cachés d’Higashisonogi

Et si le thé sera sans doute l’élément central autour duquel s’organisera votre programme de visites à Higashisonogi, il serait pourtant dommage de passer à côté de quelques-uns de ses paysages naturels un peu plus dissimulés.

Paysage naturel de Higashisonogi, préfecture de Nagasaki : sentier dans la forêt

À mesure que l’on s’éloigne du bord de mer pour grimper les petites routes à travers bois, la végétation s’épaissit et le fond de l’air se rafraîchit. Tendez l’oreille et laissez-vous guider par le son des cascades — pas moins de 48 au total ! — cachées derrière les arbres. En crapahutant dans les rochers bordant l’eau turquoise de ces cascades, vous découvrirez une toute autre facette d’Higashisonogi, totalement insoupçonnée au premier regard. Le parfait endroit pour se ressourcer dans un cadre naturel préservé.

Paysage naturel de Higashisonogi, préfecture de Nagasaki : cascade et eau turquoise

Paysage naturel de Higashisonogi, préfecture de Nagasaki : cascade dans la forêt

Et c’est dans ce paysage enchanté qu’une artiste locale, Rieko Matsushima, a choisi d’installer une galerie d’art dans un ancien ryokan à l’abandon.

Rieko Matsushima devant le ryokan qu'elle a transformé en galerie d'art à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Perchée juste au-dessus de l’une de ces fameuses cascades, le musée d’art Taki No Ue est un lieu tout aussi inspirant que reposant.

Ryokan transformé en galerie d'art à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki, vue sur le paysage

Vous pourrez simplement prendre le temps d’en faire le tour pour admirer les œuvres colorées et organiques de la maîtresse des lieux, ou pourquoi pas vous adonner à un petit atelier de coloriage en vous laissant guider par tous vos sens.

Ryokan transformé en galerie d'art à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki, atelier coloriage

Les environs accueillent également un restaurant et un café qui valent eux aussi le détour. L’établissement familial Ryutosen so pour commencer, restaurant installé dans une maison traditionnelle, où l’on sert une cuisine savoureuse préparée à partir d’ingrédients locaux : anguille grillée, soupe miso à la carpe, tempura de crevette… mais également quelques options végétariennes.

Restaurant installé dans une maison traditionnelle à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Restaurant installé dans une maison traditionnelle à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki : cuisine avec des ingrédients locaux, anguille

Le bâtiment est parfaitement intégré à la nature et offre de superbes vues sur la forêt environnante. On me conseillait d’ailleurs de revenir à l’automne pour profiter des érables…

Pour prendre le thé dans une autre de ces adresses bien cachées, rendez-vous au café Fusui-an, à seulement quelques mètres de là.

Café dans une maison traditionnelle avec vue sur le paysage à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Café cosy dans une maison traditionnelle avec vue sur le paysage à Higashisonogi, préfecture de Nagasaki

Encore une magnifique maison traditionnelle où l’on vient pour le cadre apaisant en pleine nature, pour se mettre au chaud dans un lieu cosy, mais surtout pour faire la connaissance de la maîtresse des lieux, Akemi Shimakawa, une retraitée du coin qui tient ce café toute seule et sera ravie de papoter !

Une petite ville aussi paisible que vibrante

Cerise sur ce déjà bien joli gâteau, Higashisonogi n’est pas une ville de campagne comme les autres. Depuis quelques années, une communauté de jeunes entrepreneurs locaux installent ici cafés cosy, restaurants branchés et autres concept stores à la déco soignée. De quoi faire vibrer la ville et plaire aux voyageurs urbains de passage.

La baie d'Omura vue depuis le train Sea Side Liner, préfecture de Nagasaki

Si vous empruntez le Sea Side Liner durant votre séjour pour profiter de l’incroyable vue sur la baie d’Omura depuis ce petit train bleu, ne manquez pas de vous arrêter en gare de Chiwata.

Le bâtiment ancien de la gare de Chiwata, où s'arrête le train Sea Side Liner, préfecture de Nagasaki

Juste ici, dans ce petit bâtiment en bois où le temps ne semble pas avoir laissé de marque, se cache un adorable restaurant de curry japonais. Le guichet a été remplacé par une cuisine ouverte et la salle d’attente par une salle à manger conservant le cachet d’antan.

Restaurant de curry dans le bâtiment ancien de la gare de Chiwata, préfecture de Nagasaki

Ouvert en Décembre 2016 par Ryunosuke Yushita et sa femme, ce restaurant unique au monde a d’abord été pensé comme un lieu de vie où l’on peut venir profiter d’une ambiance un brin nostalgique et reposante, et regarder passer les trains qui continuent de desservir la gare. Pour seulement 1000 yen, vous pourrez y déguster un savoureux curry japonais préparé à partir d’ingrédients locaux et de saison, le tout accompagné d’une musique douce et d’une délicieuse odeur épicée flottant dans l’air.

Curry préparé avec des ingrédients locaux dans le restaurant installé dans l'ancien bâtiment de la gare de Chiwata, préfecture de Nagasaki

De quoi faire une adorable parenthèse dans un lieu hors du temps.

Si vous souhaitez terminer votre repas sur une note sucrée, direction la boulangerie Chiwataya, à seulement 15 minutes à pied de là.

Boulangerie bio et healthy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Installée dans une ancienne maison entièrement rénovée, cette toute jeune boulangerie ouverte en Avril 2017 par Takahiro et Makoto Maeno, propose une sélection de pains et douceurs healthy.

Les jeunes propriétaires de la boulangerie bio et healthy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Ayant à coeur de proposer une alimentation plus saine et respectueuse des intolérances alimentaires de leur clientèle, les Maeno utilisent des ingrédients bio et préparent leurs produits sans œuf ni laitage. Bien loin de la traditionnelle boulangerie à la française, vous pourrez goûter dans cette boutique design et épurée des spécialités aux notes japonaises. Je recommande tout particulièrement les melon pan, sorte de petits pains briochés recouverts d’une croûte de sucre, ici déclinés dans des saveurs telles que le thé vert ou la patate douce.

Melon pan au thé vert et à la patate douce, préparés avec des produits locaux dans la boulangerie bio et healthy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Ne tardez pas pour passer voir ce couple charmant, leurs fameux melon pan ayant beaucoup de succès !

Et si vous êtes plutôt café que douceur sucrée, filez donc chez leurs voisins Sorriso Riso, un ancien entrepôt servant à stocker du riz, accueillant aujourd’hui un café, une boutique ainsi qu’un grand open space.

Sorriso riso, café et lieu de vie branché et cosy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Plutôt que de voir cet ancien bâtiment industriel comme un lieu en mauvais état et à l’abandon, Kazutaka Mori, le propriétaire des lieux, y a plutôt vu un espace plein de potentiel et de possibilités. Mêlant la structure en bois d’origine du bâtiment à une décoration contemporaine, Sorriso Riso offre aujourd’hui aux locaux comme aux voyageurs de passage un magnifique espace de vie.

Sorriso riso, café et lieu de vie branché et cosy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Espace communautaire au Sorriso riso, café et lieu de vie branché et cosy à Chiwata, préfecture de Nagasaki

Un lieu communautaireconcerts, pop-up stores et workshops sont également régulièrement organisés. N’hésitez donc pas à y faire un saut pour vous mêler aux locaux dans une ambiance décontractée et vibrante !

Informations pratiques

Vous retrouverez toutes les informations pratiques des adresses présentées ci-dessus dans la carte en fin d’article. Quant aux informations concernant particulièrement le tourisme autour du thé, rendez-vous sur le site internet dédié de la ville d’Higashisonogi (en anglais).

Higashisonogi a beau sembler être un coin reculé de la campagne japonaise, elle est pourtant très facilement accessible. Comptez 2h30 en train ou 1h30 en voiture depuis Fukuoka, 30min en train ou 1h en voiture depuis Sasebo et 1h en train ou 40min en voiture depuis Nagasaki. L’aéroport de Nagasaki se trouvant à seulement 20min de voiture, il est très pratique de se rendre dans la région via un vol domestique (des vols d’1h30 depuis Tokyo sont proposés plusieurs fois par jour). Notez cependant qu’une voiture de location vous sera tout de même nécessaire pour pouvoir explorer la région une fois sur place (services de location disponibles à l’aéroport de Nagasaki par exemple).

 

Commentaires