Kanto | Tokyo Tourisme

Nagatoro, la campagne japonaise dans toute sa splendeur à seulement 2 heures de Tokyo


Si vous avez déjà entendu parler de la ville de Chichibu, pour ses sanctuaires shinto et son parc Hitsujiyama, il y a en revanche moins de chance pour que vous ayez entendu parler de Nagatoro. Située dans la préfecture de Saitama, au Nord Ouest de Tokyo, et à seulement 20 minutes en train de Chichibu, Nagatoro est pourtant un vrai trésor de la nature, encore peu connu.

Traversée par la rivière Arakawa dont les rapides ravissent les amateurs de rafting et de canoë-kayak, et avec ses splendides formations rocheuses et jardins fleuris au sommet du Mt. Hodo, Nagatoro offre une variété de paysages et d’activités pour tous les amateurs de nature, et ce, en toute saison !

Dans cet article, je vous emmène à la découverte d’une campagne japonaise authentique et pleine de surprises.

Les abords de la rivière Arakawa à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon

Bateaux traditionnels dans la vallée de Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon

La vallée de Nagatoro et ses merveilleuses formations rocheuses : “ Une fenêtre sur le passé de la Terre”

Arrivé à la gare de Nagatoro, vous traverserez quelques charmantes rues traditionnelles avant de rejoindre les bords de la rivière Arakawa, surmontée par les roches Iwadatami. De couleur gris très clair, lors de mon excursion par beau temps, le paysage était éblouissant et j’ai eu l’impression d’arriver dans un petit paradis !

Là, vous avez le choix entre explorer la vallée en barque ou à pied. En grimpant sur les hauteurs de l’esplanade, vous pourrez admirer les rapides de la rivière Arakawa où les férus de sports d’eau vive viennent s’aventurer. C’est également un lieu parfait pour un pique-nique et pour une baignade lors des beaux jours !

Les roches claires bordant la rivière Arakawa à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon

Au cours de la balade, j’ai été surprise par ce site classé Monument Naturel National et Panorama Pittoresque National depuis 1924. On y voit de curieuses formations rocheuses, avec par endroit des trous parfaitement ronds, et certaines roches de couleur bleu pâle.

Pour l’anecdote, les roches ont été appelées Iwadatami (tatamis de roche) car elles ressemblent à des couches successives de tatamis empilées les unes sur les autres. Il est dit qu’au travers de la Vallée de Nagatoro, on peut ainsi lire comment s’est formée la nature, au fil des changements de la croûte terrestre et de l’érosion causée par la rivière ! Et, si vous êtes aussi chanceux que je l’ai été, vous apercevrez peut-être même un cerf galoper le long de la rivière.  

La vallée de Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon

Le Mont Hodo, jardins fleuris et forêt mystérieuse

Pour poursuivre sur cette magie, en prenant le funiculaire situé à une vingtaine de minutes de marche de la gare de Nagatoro, vous profiterez d’une splendide vue panoramique sur la vallée, du haut des quelques 497 mètres du Mont Hodo. En plus d’offrir une vue imprenable, le Mont Hodo est recouvert d’une multitude d’arbres à fleurs : pruniers, cerisiers, érables, azalées et chimonanthes (wintersweet, je trouve le nom Anglais davantage parlant pour les apprentis comme moi !). Lors de ma visite à la fin du mois de Janvier j’ai eu la chance de pouvoir me laisser enivrer par le doux parfum des chimonanthes, ces arbustes à petites fleurs jaunes.

Les chimonanthes du Mt Hodo à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon
Les chimonanthes déjà fleuris fin Janvier

Arrivé au sommet, vous découvrirez également de très surprenants arbres dont les immenses racines ondulent sous la terre et s’enroulent sur les hauteurs des pins de la forêt. Une espèce tout aussi impressionnante que mystérieuse !

La forêt mystérieuse au sommet du Mt Hodo à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon

La vue depuis le funiculaire pour le Mt Hodo à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon
La vue depuis le funiculaire

Nagatoro, village traditionnel authentique et saveurs locales

Avant de retourner à la gare, je vous recommande d’arpenter les charmantes rues de la ville. Boutiques de produits artisanaux, souvenirs dont des bijoux et pierres taillées dans la roche locale, et petits cafés, vous trouverez de quoi satisfaire vos envies de cadeaux et vous accorder une petite sucrerie ou une boisson chaude avant votre retour.

La région est réputée pour ses soba et udon faits maison. Mais, si comme moi, vous avez une préférence pour les repas plus variés, profitez d’un déjeuner à CAFE LUNCH. Ce restaurant, propose un unique plat traditionnel délicieux, servi par deux adorables Japonaises. Il n’est pas répertorié sur Google Maps (situé juste en face du restaurant そば処 うちだ), c’est un “secret” nous ont-elles confié avec malice ! Et pour une pause goûter, le café Urushi Kobo YAMASHITA, sert un délicieux kakigori, une spécialité locale (un dessert à base de glace pilée assaisonnée de sirop) dans un cadre design et reposant.

Cuisine locale servie au CAFE LUNCH à Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon
Le délicieux déjeuner de CAFE LUNCH
Kakigori, spécialité de Nagatoro, près de Chichibu dans la préfecture de Saitama, Japon
Un kakigori rafraîchissant

Se rendre à Nagatoro

Depuis la gare d’Ikebukuro, prenez le Red Arrow et descendez à la station Seibu-Chichibu.

Puis de la station Ohanabatake rejoignez la station Nagatoro en 20 min.

Plus d’informations sur le site internet de l’Association de tourisme de Nagatoro.

Commentaires