Article partenaire Cuisine Gastronomie Koshinetsu | Nagano

Niigata : à la découverte des spécialités locales

Un habitué du Pier Bandai à Niigata, au Japon

Article réalisé en partenariat avec la ville de Niigata

La ville de Niigata, située dans la Préfecture du même nom, possède l’une des cultures culinaires les plus riches du Japon. Riz, saké, produits de la mer, mais aussi fève de soja et produits fermentés (tel que le miso), les spécialités locales ne manquent pas. Je partage ici les meilleurs quartiers de la ville pour se mêler aux habitants et découvrir ce qui rend sa culture culinaire si unique.

Promenade à Pier Bandai, le marché permanent de Niigata

Marché aux poissons de Pier Bandai à Niigata, au Japon

Pour faire le plein de poisson frais et se faufiler parmi les locaux à Niigata, direction Pier Bandai ! L’endroit accueille un ensemble de marchés permanents, dont un marché aux poissons, un primeur, une boulangerie et bon nombre de petits restaurants où goûter aux spécialités locales.

Quai longeant le Pier Bandai à Niigata, au Japon

Quelques mètres seulement séparent les bateaux de pêcheurs à quai des étals du marché. Difficile donc de faire plus frais que ça ! Poissons entiers, pièces soigneusement choisies, crustacés, bento de sashimi… tout est pêché non loin de là, au large de l’île de Sado, le jour même.

Dans le marché aux poissons du Pier Bandai à Niigata, au Japon

Dans les marché aux poissons de Pier Bandai à Niigata, au Japon

Côté primeur, de nombreux fruits et légumes frais et de saison, mais également des sacs entiers de riz de la région.

Sacs de riz de la région au Pier Bandai à Niigata, au Japon

Si l’on est bien loin de l’ambiance des marchés de France où le chaland se fait appâter de tous les côtés, l’atmosphère n’en est pas moins chaleureuse. Les maraîchers préparent leurs produits avec attention et n’hésitent pas à les faire goûter aux passants. Les grands-mères du quartier se déplacent habilement de rayon en rayon à la recherche des produits qu’elles ont l’air de bien connaître. Les enfants goûtent à tout et s’amusent devant les crustacés dans les bassins du marché aux poissons.

Poissons grillés dans la braise au Pier Bandai à Niigata, au Japon

Un habitué du Pier Bandai à Niigata, au Japon

Ces marchés sont couverts et ressemblent en apparence à de simples supermarchés, ne laissant en rien trahir les trésors qu’ils recèlent. C’est sur une sorte de petite place juste devant ces différents marchés que l’ambiance bat son plein. Du poisson piqué sur des tiges en bois grille dans la braise chaude, des tables de jardins avec quelques barbecues sont installés sous des parasols pour les familles souhaitant déguster leur achats tout frais du jour sur place, plusieurs restaurants ou parfois même de simples petites guitounes affichent leur spécialité au menu…

Sushis frais dans un restaurant de Pier Bandai à Niigata, au Japon

Si, comme moi, tous ces étals vous ont ouvert l’appétit, vous ne manquerez pas de choix pour satisfaire vos papilles. Je me laissais pour ma part tenter par le restaurant Benkei, où les sushis tout juste préparés avec la pêche du jour défilent sur tapis roulant. Le lieu est plutôt fréquenté, par les locaux comme les touristes, et l’on vous demandera très certainement de patienter un peu (de mon côté il aura fallu une vingtaine de minutes). Un petit ticket avec un numéro vous sera donné puis vous pourrez vous installer sur la banquette prévue à cet effet jusqu’à ce que l’on vous appelle pour être placé. Le principe est simple : une fois installé au comptoir autour de la cuisine ouverte sur les sushis chefs, il suffit de se servir parmi les assiettes qui défilent devant vous. Un menu en anglais est disponible pour savoir de quels poissons il s’agit et il est possible de demander à l’un des chefs en face de vous de vous préparer l’un des plats au menu si vous ne le repérez pas sur le tapis roulant. Le poisson est frais de chez frais et fond en bouche. Un délice. Lorsque vous avez terminé, une serveuse viendra faire les comptes en se basant sur vos assiettes dont les motifs correspondent à un prix. De ce côté là, pas de mauvaise surprise puisque les sushis les plus chers sont autour de 500 yen.

Le quartier commerçant de Nuttari

C’est donc le ventre plein que je laisse Pier Bandai, son poisson frais et ses charmants maraîchers derrière moi et entame une petite promenade digestive direction la Nuttari Terrace Street non loin de là. Lors de ma visite à Niigata, nous sommes au mois de Juin, le soleil est au beau fixe, les hortensias sont en fleurs et je me plais à déambuler dans les petites rues tranquilles menant au quartier de Nuttari.

Hortensias en fleurs dans les rues menant au quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Maison ancienne dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Après à peine 15 minutes de marche dans ces charmantes ruelles, me voici dans la très hipster Nuttari Terrace Street : une rue où sont alignées de petites boutiques aux toitures en taule un peu rouillées mais aux devantures toutes plus charmantes les unes que les autres.

Boutiques de la Nuttari Terrace Street dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Autrefois connue sous le nom de Nuttari Market Street, il s’agissait d’un marché très fréquenté jusque dans les années 1960. Par la suite un peu laissées à l’abandon, ces petites boutiques ont été réinvesties par de jeunes commerçants de la ville depuis 2015 pour accueillir libraire, boulanger, antiquaire, céramiste et autres petits créateurs.

Librairie de la Nuttari Terrace Street dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Détails d'une devanture de la Nuttari Terrace Street dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Créations en bois dans une boutique de la Nuttari Terrace Street dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Devanture d'une boutique de la Nuttari Terrace Street dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Tout comme à Pier Bandai, on se retrouve ici mêlés aux locaux. L’ambiance est d’ailleurs très intime, comme si chacun des commerçants de la rue nous ouvrait la porte de leur maison. Si la vie de ce petit quartier suit tranquillement son cours jour à après jour, des événements viennent l’animer régulièrement. C’est notamment le cas chaque premier dimanche du mois lorsqu’un marché vient s’installer tout près des boutiques. Les horaires d’ouverture peuvent varier d’une boutique à l’autre et pour être sûr de s’y rendre au bon moment, le site internet officiel de la rue recommande de la visiter le vendredi ou le samedi. Je m’y suis rendue un dimanche après-midi et bien que toutes les boutiques ne soient pas ouvertes, il y avait déjà de quoi flâner et chiner pendant des heures.

Nuttari beer et Furumachi Kouji

Bien loin de se résumer à cette rue commerçante au charme désuet, le quartier de Nuttari est avant tout connu pour son savoir-faire dans la fermentation. Avec la production de saké bien sûr, mais également de miso, de bière ou encore de koji, ce champignon utilisé dans la fabrication du saké. Afin d’en apprendre plus sur ces spécialités et pour parfaire cette journée placée sous le signe de l’immersion dans la vie locale de Niigata, il me restait alors deux adresses à ne pas manquer, à seulement cinq minutes de la Nuttari Terrace Street : le Nuttari beer pub et la boutique attenante à la fabrique de koji Furumachi Kouji.

Le Nuttari Beer pub dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Le Nuttari Beer pub dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Le Nuttari beer pub est un petit bar de quelques places assises seulement, attenant à la brasserie du même nom. À la carte, environ sept bières produites sur place et quelques petites choses à grignoter. Bien que les noms des bières y soient inscrits en anglais, leur description en japonais ne m’aidaient guère à faire mon choix. C’était sans compter sur la bienveillance du personnel comme de la clientèle ! Tandis que le barman me faisait goûter un échantillon de bière blonde, ma voisine de table me recommandait plutôt une ambrée, la Milky Way Pale Ale, que je finissais par choisir. Même si nous ne nous comprenons pas très bien, le barman tient à discuter un peu avec moi et m’offre quelques légumes préparés en pickles. Un petit pub où il fait donc bon s’installer le temps de savourer une bière locale et de qualité !

La boutique/café Furumachi Kouji dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

La boutique Furumachi Kouji dans le quartier de Nuttari à Niigata, au Japon

Dernier arrêt de la journée, Furumachi Kouji et sa jolie boutique/café. Située dans un ancien entrepôt entièrement rénové, cette boutique moderne et épurée propose à la vente comme à la dégustation différents articles à base de riz malté. Leur produit phare : une étonnante boisson proche du amazake, un saké doux et sans alcool, qu’ils déclinent à l’infini selon les saveurs de la région et de saison, se dégustant aussi bien chaude que froide. Parmi les différents parfums on trouve le lait de soja, diverses saveurs fruitées comme le yuzu ou encore des épices telles que cannelle ou gingembre. Côtoyant cette boisson sur les étagères, plusieurs cosmétiques à base du même ingrédient et au packaging tout aussi soigné.

S’il vous reste un peu de temps pour flâner, n’hésitez pas à passer à la boutique d’à côté pour faire le plein de produits à base de miso. Et si, comme moi, votre train vous attend en gare de Niigata, seules quinze petites minutes de marche, en avançant presque tout le long tout droit seront nécessaires pour la rejoindre, les bras chargés de souvenirs locaux

Se rendre à Niigata

Depuis Tokyo : le trajet Tokyo-Niigata se fait très facilement en train via la ligne de Shinkansen Joetsu. Compter environ 2 heures.

Depuis Kanazawa : il vous faudra un peut plus de 3h30 pour rejoindre Niigata depuis la gare de Kanazawa via la ligne de Shinkansen Hokuriku avec un changement à Takasaki.

Informations pratiques

Il est possible de se rendre de la gare de Niigata à Pier Bandai, puis de Pier Bandai au quartier de Nuttari et enfin de Nuttari de retour à la gare intégralement à pied. Entre 10 et 15min seulement sont nécessaires entre chacune de ces trois destinations.

Site internet de Pier Bandai (en japonais). Ouvert tous les jours de 9:00 à 22:00.

Site internet de la Nuttari Terrace Street (anglais disponible). Horaires et jours d’ouverture variables d’une boutique à l’autre. Recommandé de s’y rendre le vendredi ou le samedi.

Page Facebook de Nuttari Beer (en japonais). Fermé le lundi, mardi et mercredi. Ouvert de 17:00 à 21:00 le jeudi et le vendredi, de 13:00 à 21:00 le samedi et de 11:30 à 16:30 le dimanche.

Site internet de Furumachi Kouji (en japonais). Ouvert de 10:00 à 17:00 en semaine et de 10:00 à 18:00 les week-ends et jours feriés.

Besoin de plus d’informations ? Vous pouvez retrouver toutes les informations à jour sur l’histoire de Niigata, les sites touristiques, les hébergements, la gastronomie et les transports ici.

Commentaires