Article partenaire Culture Featured Kanto | Tokyo Tourisme

Nikko : Toshogu, le sanctuaire aux 400 ans d’histoire

nikko-toshogu-sanctuaire-13

article réalisé en partenariat avec l’office du tourisme de Nikko

Située à 2h30 au nord de Tokyo, Nikko est une ville à flanc de colline qui abrite un sanctuaire qui mérite à lui seul le voyage dans cette région : le sanctuaire Toshogu. Ce sanctuaire est implanté dans un écrin de verdure qui le rend complètement fascinant.

Un peu d’histoire sur le sanctuaire Toshogu

Tosho-gu ou Toshogu est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il s’agit du plus grand, et du plus célèbre temple de Nikko dédié au shogun Tokugawa Ieyasu (1542-1616) qui était le fondateur du shogunat des Tokugawa, une famille et dynastie qui dirigea le Japon du XVIème siècle jusq’au milieu du XIXème siècle. Le chantier fut colossale et dura plusieurs années. Les meilleurs artisans furent recruter pour faire de ce sanctuaire l’un des plus beau du Japon. Comme rien ne fut trop beau pour le shogun, le budget de l’État fut illimité ! Le site est composé de plusieurs architectures à couper le souffle, la plupart sont peints et recouverts d’or. Parmi toutes ces architectures, 8 sont classés trésors nationaux et 34 bien culturels importants.

L’an dernier, Nikko Toshogu a fêté ses 400 ans, ce qui signifie que c’est une année très particulière pour Nikko Toshogu. Le 10 mars, ils ont même terminé la rénovation de la porte Youmei mon ( 陽明門), une des portes emblématique du sanctuaire. Il aura fallu 6 ans pour la rénover ! Il reste encore des parties du temple principale en rénovation.

La visite de Toshogu

On accède au sanctuaire par le Sennin Ishidan, un escalier en pierre surnommé «  escalier en pierre des 1000 hommes ».

l'entrée pour accéder au sanctuaire Toshogu à Nikko le torii au sanctuaire Toshogu à Nikko

Tout près du torii d’entrée, le ishi-dorii se dresse une pagode magnifique à cinq étages, le Gojunoto, une construction relativement récente de 1818 qui a remplacé l’original de 1650.

La pagode aux cinq étages au sanctuaire Toshogu à Nikko

Les marches en pierre de l’omotesendo vont conduiront à l’entrée principale l’Omote-mon du sanctuaire flanqué des rois Deva destinés à la protéger.

les marches en pierre de l'omotesendo au sanctuaire Toshogu à Nikko

les rois Deva au sanctuaire Toshogu à Nikko

On se trouve dans une cour où le paysage de forêts et de montagne compose une superbe toile de fond pour ce fascinant sanctuaire. Toute la cour intérieure est remplie de bâtiments soignés et finement décorés comme le Shinkyusha, l’écurie sacrée dont le bâtiment est orné de sculptures de singes, dont le fameux trio symbolisant les trois principes du bouddhisme Tendai : Ne pas regarder le mal, ne pas le dire, ne pas l’écouter. Vous remarquerez que c’est le seul bâtiment dont les murs ne soient pas laqués… Les belles lanternes, nombreuses, sont recouvertes de mousse. Ce qui rend le site encore plus beau et poétique !

les lanternes de mousse au sanctuaire Toshogu à Nikko les bâtiments de laque au sanctuaire Toshogu à Nikko Shinkyusha au sanctuaire Toshogu à Nikko les trois singes au sanctuaire Toshogu à Nikko la première cour au sanctuaire Toshogu à Nikko détail d'une lanterne en pierre au sanctuaire Toshogu à Nikko au sanctuaire Toshogu à Nikko

Plus loin, la porte Yomei-mon récemment rénovée est splendide et majestueuse. Cette porte marque l’endroit où les samouraïs d’un rang inférieur devaient attendre que leurs supérieurs soient admis auprès du shogun. On découvre de jolis détails sculptés et rehaussés à la feuille d’or un peu partout dans l’enceinte du sanctuaires tels que des fleurs, des danseuses, des animaux mythiques. Il y a même certains motifs positionnés à l’envers pour conjurer le mauvais sort…

la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Yomei-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko

Une fois dans la cour intérieure, Gohonsha, on trouve juste en face, le Kara-mon, une magnifique porte devant le pavillon principal, le Hon-Den. Malheureusement, je n’ai pas pu faire de photos à l’intérieur du temple, mais une fois déchaussés, vous pourrez découvrir des magnifiques plafonds à caissons, les portraits des 36 poètes immortels de Kyoto…

la porte Kara-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko la porte Kara-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko le pavillon principal Hon-Den au sanctuaire Toshogu à Nikko le pavillon principal Hon-Den au sanctuaire Toshogu à Nikko

A droite de la cour se trouve le Sakashita-mon au célébre Nemuri-neko, un chat endormi sculpté hyper réaliste et trop mignon.

Nemuri-neko au sanctuaire Toshogu à Nikko Sakashita-mon au sanctuaire Toshogu à Nikko au sanctuaire Toshogu à Nikko

De là, un sentier grimpe entre les cèdres gigantesques jusqu’à l’Okumiya, le tombeau de Ieyasu. Les escaliers en pierre qui mènent à ce tombeau est magnifique, n’hésitez pas à vous retourner pour admirer toutes les toitures grises du sanctuaire.

les escaliers en pierre au sanctuaire Toshogu à Nikko les escaliers en pierre au sanctuaire Toshogu à Nikko

les escaliers en pierre au sanctuaire Toshogu à Nikko Okumiya, le tombeau de Ieyasu au sanctuaire Toshogu à Nikko la nature au sanctuaire Toshogu à Nikko Okumiya, le tombeau de Ieyasu au sanctuaire Toshogu à Nikko la nature au sanctuaire Toshogu à Nikko détail de tortue au sanctuaire Toshogu à Nikko Okumiya, le tombeau de Ieyasu au sanctuaire Toshogu à Nikko les marches en pierre au sanctuaire Toshogu à Nikko

Tout près, le pont Shin-kyo est à découvrir

Situé à 1,5km au nord de la gare de Nikko, en venant du centre, juste avant d’arriver à la colline aux temples dont le sanctuaire Toshogu, se trouve ce joli pont de 28 mètres qui emjambe la rivière Daiya. Il a été construit en 1636 puis reconstruit à l’identique en 1904. La légende raconte que le prêtre Shodo reussit à traverser la rivière à l’aide de deux serpents qui lui servirent de passerelle.

le pont Shin-kyo pres du sanctuaire Toshogu à Nikko le pont Shin-kyo près du sanctuaire Toshogu à Nikko

informations pratiques

Accès

JR Nikko Line

Si vous avez un Japan Rail Pass, vous pouvez prendre un train de Tokyo via la station Utsunomiya pour aller à la station Nikko. Pour aller à Utsunomiya, vous avez plusieurs options: Tohoku Shinkansen, JR Utsunomiya ou ligne JR Shonan Shinjuku. De la gare d’Utsunomiya, prendre le train de ligne JR Nikko pour la gare de Nikko (Environ 40 minutes, ¥ 760)

Tobu Nikko Line

Vous pouvez également prendre le chemin de fer Tobu! Tobu exploite un train express que vous pouvez prendre d’Asakusa, de Tokyo Sky Tree, de Shinjuku ou d’Ikebukuro. (2-3 heures, ¥ 3000- ¥ 4000) Pour plus de détails, consultez cette information. (en anglais)

http://nikko-travel.jp/english/access/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Nikko :

    
Prénom Nikko Toshogu
Catégorie Sanctuaire
Adresse 2301 Sannai, Nikko, Tochigi Prefecture 321-1431
Accès
2301 Sannai, Nikko, Tochigi Prefecture 321-1431
Horaires 8:00-17:00 (4/1-10/31) 8:00-16:00 (hiver)
Prix ¥1300
Mode de paiement Cash

Commentaires