Article partenaire Hébergement Kyushu | Fukuoka

Séjourner dans un ryokan à Beppu onsen, capitale des sources thermales du Japon


Article réalisé en partenariat avec Oita Tourisme.

Les sources thermales parsèment l’archipel japonais, mais bien peu jouissent de la réputation de Beppu. Cette ville de onsen est située en bord de mer dans la préfecture d’Oita, sur la côte nord-est de Kyushu. Sa renommée provient en partie de l’incroyable nombre de sources thermales de la région (plus de 2000 sources). Elles se répartissent sur huit différentes zones, connues sous le nom de ”Beppu Hatto”, qui fournissent en eaux thermales un nombre incalculable de ryokan (auberges traditionnelles japonaises) et bains publics (sento). L’omniprésence de ces eaux thermales donne à la ville une apparence immédiatement reconnaissable avec ses nuages de vapeur qui surgissent à tous les coins de rue.

Les vapeurs fumantes de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Au total, Beppu produit 87,000 litres d’eau de source naturellement chaude chaque minute. Un chiffre qui n’a aucun concurrent au Japon et qui est uniquement comparable au parc de Yellowstone aux États-Unis.

Pour profiter au mieux de Beppu, vous pourrez séjourner dans un des ryokan de la région, dans lequel vous pourrez profiter d’onsen réservés aux clients. Motoyu no Yado Kurodaya est un excellent choix si vous souhaitez dormir dans le quartier de Kannawa Onsen. Situé à proximité de l’une des artères principales de Beppu, le ryokan dispose de chambres spacieuses dotées de petits balcons avec vue sur la ville.

Ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Vue depuis le ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Les onsen y sont spacieux et comportent bains intérieurs et rotemburo (bains extérieurs), magnifiquement décorés de pierres. En haut du bâtiment se trouve un bar, directement sur le toit, offrant une vue imprenable sur la ville. Lors de votre check-in, vous recevrez d’ailleurs un coupon vous donnant droit à une bière gratuite. Une très bonne occasion de prendre un verre tout en regardant les lumières de la ville et les magnifiques panaches de vapeur qui s’élèvent au-dessus de Kannawa Onsen.

Vue depuis le ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Mais le point fort de Kurodaya pourrait bien être sa nourriture. Les clients de l’auberge ont la chance de pouvoir profiter d’un repas gastronomique, qui, comme le veut la tradition des repas de ryokan, se compose de plusieurs plats. Le dîner met en valeur la spécialité de la préfecture d’Oita : le bœuf de Bungo, un bœuf noir japonais haut de gamme. Pour la petite anecdote, Bungo n’est autre que l’ancien nom de la préfecture d’Oita. Si le bœuf de Kobe et le bœuf de Yonezawa jouissent d’une reconnaissance internationale, le bœuf de Bungo a lui aussi tout d’un grand wagyu. Marbrures bien définies et saveur riche, la viande à la texture immédiatement reconnaissable fond en bouche. Au menu, le bœuf de Bungo est servi cuisiné de deux manières différentes. Tout d’abord un steak de faux-filet, en provenance directe des éleveurs de Yufuin, une ville voisine. Vient ensuite le shabu shabu (fondue japonaise). Disposées à côté d’un assortiment de légume, les fines tranches de viande crue (que vous ferez cuire dans la fondue) affichent les marbrures impressionnantes du bœuf de Bungo.

Boeuf de Bungo servi au ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Boeuf de Bungo servi au ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Pour le petit déjeuner, un buffet est mis à votre disposition. Bien que moins élaboré que le dîner, le petit déjeuner offre une grande diversité de spécialités japonaises, du poisson grillé, aux légumes marinés, en passant par la soupe miso. Entre les repas et l’accès aux onsen, une nuit au Kurodaya coûte entre 13 000 et 35 000 yens, selon la chambre et la période de votre séjour.

Petit déjeuner servi au ryokan Kurodaya dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Il serait tentant de passer tout votre séjour entre les onsen, votre magnifique chambre en tatami et les restaurants du l’auberge, mais si vous voulez découvrir un peu plus Beppu, il y a beaucoup à faire dans les environs. Destination très prisée des touristes, les “Enfers de Beppu” sont une de série de sept bains de sources thermales répartis dans la ville et qui suivent tous une thématique particulière. Plusieurs se trouvent dans le quartier de Kannawa Onsen, à quelques pas de Kurodaya. J’ai eu l’occasion de m’arrêter au Kamado Jigoku (littéralement “enfer de la marmite”) et au Oniyama Jigoku (“enfer des montagnes du démon”). Même s’ils sont souvent pris d’assaut par les touristes, ces “enfers” valent définitivement un coup d’œil.

Des nuages de vapeur de souffre s’échappaient constamment du Oniyama Jigoku, et une douzaine de crocodiles se trouvaient dans une zone dédiée.

Les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Crocodile dans les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Au Kamado Jigoku, on trouve des fontaines de boue et de grands bassins aux eaux orange ou bleu acides. Impossible de se baigner dans ces bains, ils ne sont là que pour être visités, mais certains des enfers ont des ashiyu (bains de pieds) dans lesquels les visiteurs peuvent détendre leurs orteils fatigués.

Les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Bain de boue dans les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Bain de boue dans les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Les "enfers" de la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

En descendant vers la côte, la Tour de Beppu, une petite sœur de la tour de Tokyo construite durant l’ère Showa, se dresse au dessus de l’horizon et offre une magnifique vue de la baie de Beppu et des montagnes environnantes. Personnellement, je recommanderais un arrêt au Takegawara Onsen. A quelques pas de la tour de Beppu, il s’agit d’un bain public qui fut ouvert en 1879, et qui est désormais le plus vieux bain public de la ville. Le bâtiment actuel a 90 ans et un charme particulier se dégage de ses charpentes usées par le temps. Expérience définitivement unique, le sento propose des bains de sable. Pour 1030 yens, le personnel du Takegawara enterre les clients jusqu’au cou dans un sable détrempé  d’eau thermale. Une expérience assez comparable à un sauna, la séance dure entre 10 et 15 minutes avant de retourner dans les bains pour se débarrasser des derniers grains de sables.

Takegawara Onsen dans la ville thermale de Beppu, préfecture d'Oita, Japon

Que vous veniez à Beppu pour un week-end relaxant à profiter des eaux thermales ou que vous cherchiez un lieu où vous poser avant de partir explorer la préfecture d’Oita, vous ne regretterez pas d’avoir réservé une nuit dans l’un des nombreux et luxueux ryokan de Beppu.

 

Article original de Andrew Deck

Traduit de l’anglais par Joachim Ducos

Commentaires