Article partenaire Culture Kinki | Kyoto

Sur les traces de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé


Article réalisé en partenariat avec le Bureau des transports du district de Kinki

Le thé au Japon est bien plus qu’un parfum de crème glacée ou qu’une boisson rafraîchissante disponible dans les distributeurs automatiques. La cérémonie du thé est un rituel profondément spirituel qui est élevé au rang d’art au Japon. Il est des figures remarquables qui ont marqué l’histoire de la cérémonie du thé et l’ont fait évoluer. Sen no Rikyu en fait partie. Originaire de Sakai, dans la préfecture d’Osaka, son histoire fascinante inspira un roman et plusieurs films. Une histoire qu’il est possible de découvrir dans la ville de Sakai.

Bol de thé vert matcha au musée dédié à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Sen no Rikyu, figure marquante de la cérémonie du thé

Né à Sakai en 1522, Sen no Rikyu est un moine bouddhiste spécialiste de la cérémonie du thé. Officiant auprès de l’empereur, il a particulièrement marqué l’histoire de la cérémonie en y incorporant des principes venus du courant philosophique dit wabi-sabi. Il est le maître de thé le plus connu du Japon.

Portrait de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Le wabi-sabi est dérivé des principes du bouddhisme zen. Une philosophie mais aussi un courant esthétique et spirituel qui met en avant la nature, le passage du temps et le travail de l’homme. Une ode à la simplicité et à la recherche de la beauté dans les imperfections. Sen no Rikyu n’est pas à l’origine du wabi-sabi, mais il fut le premier à appliquer ses principes à la cérémonie du thé, donnant naissance au wabi-cha (cha voulant dire thé en Japonais), un courant de cérémonie du thé qui se caractérise par son dépouillement. Il est également à l’origine des poteries raku, forme de poteries japonaises très brutes qu’il utilisait pour ses cérémonies du thé.

Sen no Rikyu connaîtra une fin tragique : il finira par se suicider à la demande de son disciple, pour des raisons qui ne sont pas encore connues avec certitude. Sa vie inspira le célèbre auteur Yasushi Inoue qui lui consacrera un roman.

Visiter la maison de Sen no Rikyu

Au cœur de l’immense parc de Sakai, il est possible d’admirer la demeure de Sen no Rikyu. Maison japonaise qui dispose de son jardin traditionnel, il est possible de pénétrer dans ce lieu historique pour y déguster un thé.

L'ancienne demeure de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

L'ancienne demeure de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Difficile de trouver un lieu plus adapté pour goûter à un véritable thé matcha. Cette poudre de thé, moulue jusqu’à être aussi fine que de la poussière, est incorporée à l’eau chaude à l’aide d’un instrument en bois. Pour 300 yen vous aurez droit à une tasse de thé et à deux petites pâtisseries japonaises à base de sucre.

Dégustation de thé dans l'ancienne demeure de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Dégustation de thé dans l'ancienne demeure de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

La cérémonie du thé est très codifiée, et même si vous n’aurez pas l’occasion d’y assister ici il existe des principes à respecter lorsque l’on boit sa tasse de thé. On doit faire tourner le bol dans ses mains, deux fois, d’un quart de tour à chaque fois. De cette façon on ne dépose pas ses lèvres sur la partie la plus travaillée du bol.

Dégustation de thé dans l'ancienne demeure de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Lorsque l’on a terminé on fait à nouveau tourner le bol avant de le reposer devant soit. Un fascicule en Anglais vous est distribué avant de vous amener le thé, vous aurez donc tout le temps de comprendre comment vous y prendre avant de boire votre thé.

Le Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, un musée consacré aux figures importantes de Sakai

Si vous voulez assister à une véritable cérémonie du thé, vous pouvez vous rendre au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko. Ce musée est consacré aux deux figures les plus emblématiques de Sakai : Sen no Rikyu, influent maître de thé, et Akiko Yosano, une poétesse qui fut parmi les premières féministes japonaises.

Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Dégustation de thé au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Vous pourrez alors assister aux gestes précis et ritualisés de la cérémonie du thé. Des Japonaises vêtues en kimono mélangent avec minutie la poudre de matcha avec l’eau chaude, reproduisant des gestes codifiés depuis des siècles.

Dégustation de thé au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Dégustation de thé au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Le thé devient mousseux, une mousse qui caresse agréablement le palais lorsque l’on boit le thé. Mais le matcha est aussi un thé fort, amer, dont le goût est puissant. Le liquide est fascinant à observer : on peut voir les millions de particules de matcha donner une texture au thé qui revêt une magnifique couleur vert sombre.

Dégustation de thé au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Dégustation de thé au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

La wagashi, cette petite pâtisserie japonaise dont l’apparence change en fonction des saisons, est particulièrement appréciable. Le goût légèrement sucré du wagashi s’accorde parfaitement à l’amertume du matcha.

Reproduction de l'une des salles de thé de Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

La cérémonie du thé que l’on peut découvrir au musée a lieu dans une salle normale. Traditionnellement, on assiste à la cérémonie du thé dans une salle spéciale, faite de tatamis. Le Sakai Plaza of Rikyu and Akiko possède une reproduction d’une des salles de thé de Sen no Rikyu. L’originale se trouve à Kyoto et est classée en tant que Trésor National. Il est possible de visiter cette reproduction et de s’imprégner de l’ambiance zen d’une salle de thé.

Expositions d'objets au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Expositions d'objets au Sakai Plaza of Rikyu and Akiko, musée consacré entre autres à Sen no Rikyu, maître de la cérémonie du thé, Sakai, Osaka, région de Kinki, Japon

Un film retrace l’histoire de Sen no Rikyu et de l’importance du thé à Sakai. On y trouve également exposés plusieurs objets ayant appartenus à Sen no Rikyu. Une partie du musée est également consacré à Akiko Yosano ; c’est donc l’occasion de découvrir la vie de cette poétesse remarquable originaire de Sakai.

 

Commentaires