Article partenaire Kinki | Kyoto Tourisme

Mino : un site sacré aux couleurs d’automne flamboyantes


Article réalisé en partenariat avec le Bureau des transports du district de Kinki

Lorsqu’on pense à Osaka, on pense généralement aux rues marchandes animées dès la nuit tombée et à l’odeur qui s’échappe des boutiques de takoyaki qui parsèment la ville. On pense rarement à des promenades en montagne et à des sites sacrés. C’est pourtant ce que l’on trouve à Mino, à une vingtaine de minutes de train depuis le centre ville d’Osaka. Et pour peu que l’on s’y rende en automne, les couleurs de Mino rendent le lieu inoubliable.

Couleurs d'automne sur les érables de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Le Mont Mino, l’un des plus vieux lieux de culte du Japon

Aller à Mino c’est aller faire une promenade en montagne. Mais pas que. Parce que le chemin à emprunter est considéré par les Japonais comme un sando, c’est à dire une route des dieux. Un chemin à la frontière entre le monde matériel et le monde spirituel.

Couleurs d'automne sur les érables de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Durant l’automne, Mino se pare de merveilleuses couleurs grâce à ses érables qui se teintent de jaune et de rouge. Mino est donc particulièrement visitée à cette période et ce que l’on gagne en beauté du paysage, on le perd en sérénité et en spiritualité. Mais sur le bord de la route des temples viennent rappeler que Mino est aussi un lieu de culte.

Randonnée sur les hauteurs de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Temple Ryuanji à Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

L’un des temples les plus connus de Mino est le temple de Ryuanji, dans lequel je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de me rendre car il était en rénovation lors de mon passage à Mino. Le temple fut fondé en 650 et a donc aujourd’hui plus de 1300 ans. C’est d’ailleurs ce temple qui fut à l’origine des premières loteries du Japon.

De merveilleuses couleurs d’automne

Les nombreux érables qui poussent dans les montagnes de Mino en font l’un des plus beaux endroits où admirer les couleurs de l’automne autour d’Osaka. Le chemin dans la montagne fait environ 3 kilomètres. Une bonne trentaine de minutes de marche qui passent vite en cette saison, tant il est agréable d’admirer le paysage.

Couleurs d'automne sur les hauteurs de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

On trouve à Mino une spécialité unique dans l’archipel japonais. Des beignets de feuilles d’érable, aussi appelés momiji tempura. Il s’agit de véritables petites feuilles d’érable frites après avoir été trempées dans une pâte légèrement sucrée.

Tempura de momiji, spécialité de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Tempura de momiji, spécialité de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Les beignets sont préparés au bord de la route sous les yeux des visiteurs. Il est possible de les déguster encore chauds ou bien d’en ramener une boîte chez soi à partager avec ses amis ou sa famille. Gustativement, les beignets n’ont rien de très particulier, mais leur goût légèrement sucré est très agréable. Et puis c’est une occasion tout à fait unique que de pouvoir croquer l’automne à pleines dents tout en admirant ces arbres aux couleurs de feu tout autour de soi.

Couleurs d'automne sur les hauteurs de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

La cascade de Mino

Après trois kilomètres de marche au milieu des érables on arrive à la cascade de Mino. 33 mètres de hauteur, 5 mètres de large, le spectacle est magnifique et impressionnant. Là encore, fin novembre, les abords de la cascade prennent les couleurs de l’automne japonais.

Cascade de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Autour de la cascade on retrouve de nombreux bancs sur lesquels se détendre avant de repartir en sens inverse. Des boutiques vendent toute sorte de snacks, on retrouve bien sûr les takoyaki, spécialité d’Osaka à base de poulpe, mais aussi poisson grillé ou crème glacée.

Boutiques de snack près de la cascade de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Boutiques de snack près de la cascade de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

Lorsque vient la fin de journée et que la luminosité faiblit, les lanternes des boutiques viennent donner un tout nouveau charme au lieu. Entre l’omniprésence de la nature, les bâtiments en bois et les couleurs chaudes des lanternes on n’a aucun mal à s’imaginer dans un film sorti des studios Ghibli.

Accès

La gare de Mino est desservie par la ligne ferroviaire Hankyu Mino. Depuis Osaka il faudra prendre la ligne Takarazuka à Umeda puis changer à Ishidabashi pour la ligne de Mino. Compter environ 25mn. Le trajet coûte 270 yen.

Le sentier de randonnée de Mino ressemble à celui de Takao à Tokyo : large, propre, goudronné. C’est donc une marche accessible à tous et qui ne présente aucune difficulté particulière. Aucune raison de se priver d’une après-midi à Mino, surtout si vous êtes de passage à Osaka en automne !

Sentier de randonnée de Boutiques de snack près de la cascade de Mino, Osaka, région de Kinki, Japon

 

Commentaires