Activités Article partenaire Kinki | Kyoto

Dégustation de whisky dans la distillerie de Yamazaki à Osaka


Article réalisé en partenariat avec le Bureau des transports du district de Kinki

Si l’alcool par excellence du Japon est le saké fait à partir de riz, en moins d’un siècle le Whisky japonais a fini par se construire une renommée internationale et se classe aujourd’hui parmi les meilleurs whiskies du monde. C’est dans la préfecture d’Osaka que la toute première distillerie japonaise fut ouverte. La distillerie Yamazaki, implantée au milieu des montagnes du Kansai, accueille aujourd’hui des visiteurs du monde entier qui viennent découvrir et déguster le fameux whisky de Yamazaki.

Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Une distillerie ouverte en 1923

Shinjiro Torii fut le premier à vouloir produire du whisky au Japon. Après de nombreuses recherches il décide d’installer sa distillerie à Shimamoto dans la préfecture d’Osaka. La principale raison de ce choix : les sources d’eau pure que l’on trouve dans les montagnes de Shimamoto. L’eau est un composant essentiel du whisky et l’eau de Shimamoto est si pure que l’inventeur de la cérémonie du thé lui même serait venu y chercher de l’eau.

Fort du succès de sa première distillerie, le groupe de Shinjiro Torii s’agrandira par la suite et deviendra Suntory, marque aujourd’hui mondialement connue.

Musée de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

En s’approchant de la distillerie on est frappé par l’immensité du lieu. Les bâtiments sont gigantesques au milieu des montagnes. Un petit musée en visite libre retrace l’histoire de la distillerie et expose des pièces historiques comme l’un des futs de whisky signé de la main du président américain Gerald R. Ford.

Musée de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Mais si les visiteurs viennent si nombreux qu’il faut réserver la visite plusieurs mois à l’avance, c’est pour avoir l’opportunité de pénétrer dans la distillerie et de découvrir le processus de fabrication de ce whisky japonais.

Visite de la plus vieille distillerie de whisky japonais

Après s’être désinfecté les mains on entre dans la première pièce de la distillerie. L’odeur est forte : c’est ici, dans d’immenses cuves, qu’a lieu la fermentation de l’orge, où les levures transforment peu à peu les sucres en alcool.

Cuves de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Cuves de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

À noter qu’un audioguide est disponible en Français, sans avoir à payer de supplément. Un grand avantage qui permet de profiter des explications tout au long de la visite sans avoir à parler Japonais.

Vient le moment d’assister à la distillation à proprement parler. La pièce que l’on découvre est remplie d’alambics gigantesques. Tous présentent des formes ou des inclinaisons légèrement différentes. Chacune de ces différences ayant un impact sur le goût du whisky ainsi distillé.

Alambics de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Alambics de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Contrairement à l’odeur très forte de la fermentation, il se dégage ici une très agréable odeur de pomme grillée. On peut apercevoir le whisky encore tout jeune couler depuis les alambics.

Alambics de la Distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Ce whisky tout juste sorti des alambics est ensuite placé dans des futs qui sont entreposés dans une pièce soumise aux variations naturelles de température. Lorsqu’on entre dans l’entrepôt les odeurs de whisky sont puissantes et envahissent l’atmosphère.

Futs de whisky dans la Distillerie Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Rien de très étonnant : environ 2% du whisky s’évapore chaque année. Un fut vieux de plusieurs dizaines d’années est donc moins rempli qu’un fut plus jeune, ce qui explique aussi la rareté des plus vieilles bouteilles. Mais c’est dans ces futs que les whiskies vont acquérir de nouvelles saveurs. Selon le type de bois utilisé ou l’âge du fut, les whiskies vont se teinter de saveurs différentes.

Futs de whisky dans la Distillerie Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Dégustation du whisky de Yamazaki

Après avoir suivi le parcours du whisky entre les murs de la distillerie de Yamazaki, il est temps d’en découvrir les saveurs ! On commence par un whisky jeune tout juste sorti des alambics. Très pur, transparent, puis on déguste des whiskies plus vieux.

Dégustation de whisky à la Distillerie Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Une véritable découverte pour moi qui ne suis pas un grand connaisseur en spiritueux. De manière très ludique on nous apprend à observer la couleur du whisky, à s’imprégner de son odeur avant d’en découvrir la saveur. Il est très amusant de s’entraîner à percevoir les saveurs fruitées par delà la puissance de l’alcool.

Dégustation de whisky à la Distillerie Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Pour finir on nous apprend à confectionner un highball dans les règles de l’art. C’est probablement la boisson à base de whisky la plus populaire du Japon. Il s’agit de mélanger glace, eau pétillante et whisky. L’alcool se fait plus léger, plus doux, et les saveurs du whisky deviennent plus aériennes.

Confection et dégustation de highball à la Distillerie Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

La glace et l’eau gazeuse sont elles mêmes produites à partir de l’eau très pure des montagnes de Shimamoto. Accompagné de snacks de la région, on oublie qu’on se trouve toujours en visite guidée. Mais si la visite se termine ici, un bar attend les visiteurs à la sortie de la distillerie dans lequel il est possible de goûter à plus de 70 types de whiskies.

Bar de la distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

Bar de la distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

La visite dure une heure et ne coûte que 1000 yen, dégustation comprise, un tarif extrêmement raisonnable. Il vous faudra par contre penser à réserver au minimum deux mois à l’avance, en début de mois. Vous pourrez réserver votre visite guidée sur ce site. Sans réservation il est toujours possible de visiter le musée et d’aller au bar pour y déguster des whiskies dont le prix varie en fonction de l’année de fabrication.

Bar de la distillerie de whisky Yamazaki, Osaka, région du Kansai, Japon

    
Prénom Suntory Yamazaki Distillery
Catégorie Distillerie de whisky
Adresse Suntory Yamazaki Distillery, 5-2-1 Yamazaki, Shimamoto-cho, Mishima-gun, Osaka
Accès
Suntory Yamazaki Distillery, 5-2-1 Yamazaki, Shimamoto-cho, Mishima-gun, Osaka
Horaires 9:30 - 17:00
Prix 1000 yen
Mode de paiement Cash

Commentaires