Article partenaire Hébergement Shikoku | Naoshima

Culture moderne et séjour dans un ryokan à Toon


Article réalisé en partenariat avec la ville de Toon.

Ryokan Riraku dans la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon

Lors de mon week-end à Ehime, cette préfecture plutôt méconnue de l’île de Shikoku, j’ai eu la chance de découvrir la petite ville de Toon, située à une trentaine de minutes de la gare de Matsuyamashi. J’étais particulièrement enjoué à l’idée de visiter cette région du pays, tout simplement parce que découvrir la campagne et ses coins reculés, c’est se plonger dans l’authenticité même du Japon.

Un séjour en ryokan à Toon

Quand je pense au Japon traditionnel, la première chose qui me vient en tête, ce sont les ryokans. Les ryo… quoi? Oui, moi aussi je n’étais pas du tout familier avec ce terme avant d’arriver ici. Un ryokan, c’est tout simplement une auberge de style japonais, souvent constituée de matériaux typiques tels que le bois, le bambou ou encore le papier de riz. On y séjourne pour vivre une expérience immersive dans la culture japonaise, se relaxer et profiter des diverses activités mises à disposition, telles que les bains thermaux.

Entrée du ryokan Riraku dans la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
L’entrée du ryokan

La découverte du Riraku

Toon a beau être une petite ville, elle regorge de trésors. Dès mon arrivée, je me dirige tout de suite vers mon auberge, le Riraku. Située en façade d’un parking, cela lui donne l’avantage d’avoir un éventail de commerces à disposition, tel que l’immense supermarché, situé à quelques mètres. Je sais, ce n’est peut-être pas le charme que vous espériez quand je vous parlais de séjour dans un cadre authentique. Rassurez-vous, il suffit simplement de marcher une dizaine de mètres pour contempler la vue magnifique sur les rizières et les montagnes. Et oui, parce que c’est ça le Japon: un mélange savamment dosé entre commodité et tradition.

Aux alentours du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Le paysage autour de l’auberge

Dés mon arrivée, je suis chaudement accueilli par le personnel qui me fait faire le tour des lieux, avant de me conduire à ma chambre. Fidèle à mes attentes, je retrouve cette atmosphère paisible dont les Japonais ont le secret. Des petits couloirs jusqu’à la salle à manger, en passant par les différentes pièces de repos, le Riraku offre un cadre plutôt sympathique et propice à la détente.

Dans le ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Un couloir du Riraku
Salle à manger du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
La salle à manger du ryokan
Salle de repos du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Une salle de repos
ma chambre

Un onsen exceptionnel

Sans trop tarder, je décide de m’adonner à mon activité favorite lors d’un séjour en ryokan : les bains thermaux, que l’on nomme ici onsen. J’ai eu la chance d’en essayer plusieurs depuis mon arrivée au Japon, mais croyez-moi, les onsens comme celui-ci se font plutôt rares. En effet, en plus d’être ouvert de cinq heure jusqu’à une heure du matin (vous trouverez toutes les informations détaillées dans la section description du ryokan de la carte Google, en fin d’article) le “Minara Tennen Onsen” du Riraku de Toon est réputé pour être l’un des meilleurs bains au Japon, avec une source thermale allant jusqu’à mille cinq cent mètres sous terre !

Onsen du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Un des bains du Riraku

Sa réputation ne lui a pas fait défaut : le Minara Tennen Onsen ne propose pas seulement un bain, mais un total de onze bains différents, tous aussi magnifiques les uns que les autres. Du bassin intérieur jusqu’au grand bain extérieur, j’ai littéralement nagé dans une eau thérapeutique à presque quarante degrés. Mais n’étant pas un adepte des bains chauds en plein été, j’ai plutôt trouvé mon compte dans la petite baignoire d’eau fraîche, dans laquelle je me suis prélassé pendant une bonne quinzaine de minutes.

Onsen du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Une petite baignoire d’eau fraîche
Onsen du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
L’eau fraîche qui coule dans la baignoire

Le plus difficile avec les onsens, c’est de décider d’en sortir. Malheureusement, la fatigue que procure ce sentiment de détente extrême aura finalement eu raison de moi et c’est dans un état contemplatif que je quitte les lieux pour rejoindre mon lit.

Onsen du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Un bain à l’intérieur d’une cave

Au petit matin, quoi de mieux qu’une bonne marche pour se réveiller en douceur? Le restaurant n’étant pas encore ouvert, j’en profite pour aller me balader dans les rizières et admirer le paysage. On y trouve quelques petites maisons typiques dressées au milieu des champs de Toon, où vivent probablement les quelques agriculteurs locaux, que j’aperçois déjà tôt le matin au travail.

Rizières aux alentours du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Une maison au milieu des rizières
Rizières aux alentours du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Un agriculteur se promène en scooter

Petit-déjeuner à la japonaise

À sept heure, l’ouverture du buffet coïncide plutôt bien avec les gargouillements de mon estomac. Direction le restaurant pour savourer un petit déjeuner à la japonaise. Au Japon, ce n’est plus un secret, on a l’habitude de manger par terre sur de petits coussins. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai toujours trouvé ça plutôt convivial et chaleureux !

Contrairement aux buffets de petit-déjeuner européens, ici c’est une multitude de choix variés et santé qui sont offerts. Des nouilles et du riz, bien sûr, mais aussi plusieurs salades, soupes et fruits frais qui viennent accompagner la viande et le poisson. Chacun constitue son assiette à sa guise, avant de venir s’installer au sol, sur une table basse.

Salle à manger du ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
La salle à manger traditionnelle du Riraku

Ce serait mentir que de dire que je ne suis pas un grand amateur de petit déjeuner sucré. Cela dit, autant que possible, j’essaye toujours de manger sainement, quand l’occasion se présente. J’en ai donc profité pour garnir mon assiette de différentes saveurs et m’assurer le plein d’énergie pour la journée !

Petit-déjeuner au ryokan Riraku de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Un petit-déjeuner varié, à la japonaise

La découverte du théâtre Botchan

En début d’après-midi, direction le théâtre Botchan, situé à peine à cinq minutes de marche du ryokan. Un des plus gros avantages à voyager en tant que bloggeur, c’est de pouvoir découvrir et expérimenter des choses que je n’aurais probablement jamais pensé faire par moi-même. Et devinez quoi? Assister à une comédie musicale japonaise dans un petit théâtre indépendant en fait partie !

Théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Le guichet du théâtre

Dès mon arrivée, le gérant et le personnel m’ont chaleureusement accueilli avant de m’expliquer brièvement l’histoire du Botchan. Petit théâtre régional ouvert depuis 2006, il propose des pièces inspirées de l’histoire locale et de la culture traditionnelle japonaise. Ne parlant pas un mot de japonais (bon d’accord, peut-être un ou deux, mais pas plus), on m’a aussi fait un petit résumé de la pièce que je m’apprêtais à voir, histoire de ne pas me sentir trop perdu.

Ayant des racines germaniques dans ma famille, j’ai été ravi d’apprendre que la comédie musicale en question mettait en scène une histoire d’amour entre un soldat allemand et une Japonaise durant la Première Guerre mondiale. Le strict nécessaire pour ne pas être trop dépaysé !

Dans le théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
La salle de théâtre
Dans le théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Les sièges rouges, un classique au théâtre

Une comédie touchante

La magie du théâtre, c’est de pouvoir ressentir les émotions sans forcément en comprendre parfaitement le contenu. Je n’ai jamais été un grand adepte des pièces en général, mais à ma grande surprise, la qualité du jeu, les chansons ainsi que la dose d’humour de cette comédie musicale m’ont sincèrement touché ! Pour combler ma visite, j’ai aussi eu l’opportunité de rencontrer les acteurs qui semblaient tout aussi enchantés que je l’étais de poser avec eux 🙂

Acteurs sur la scène du théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Les acteurs principaux de la comédie musicale
Acteurs sur la scène du théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
L’ensemble des acteurs

Si chacune de mes visites dans la campagne japonaise m’ont laissé un sentiment commun, c’est celui de la gentillesse et générosité des locaux. Si vous cherchez à vous évader des sentiers battus, en quête d’une expérience tout aussi paisible que vibrante, considérez une halte du côté de Toon, dans la préfecture d’Ehime, où vous serez sans aucun doute accueillis à bras ouverts !

Photo souvenir avec les acteurs du théâtre Botchan de la ville de Toon, préfecture d'Ehime, Japon
Ma photo souvenir avec les acteurs de la comédie musicale

 

Commentaires