Culture Shikoku | Naoshima

Visite du Musée du Papier Tosa Washi à Ino, près de Kochi


Tout près de la ville de Kochi, au Sud de l’île de Shikoku, se trouve une petite ville nommée Ino. On peut y flâner au bord de la rivière Niyodo et dans des rues charmantes, bordées de maisons de marchands et d’entrepôts datant des ères Edo et Meiji. Ceux-ci témoignent de l’activité commerciale de la ville et de sa prospérité passée. Le commerce qui a rendu Ino célèbre est celui du papier Tosa Washi (papier washi de l’ancienne province de Tosa, située dans l’actuelle préfecture de Kochi), fabriqué dans la région depuis plus de 1000 ans.

Ruelles du village d'Ino menant au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Ville d'Ino dans la Préfecture de Kochi, Japon

Sa qualité exceptionnelle est due aux techniques artisanales utilisées mais aussi aux éléments qui rentrent dans sa composition, dont l’eau de la rivière Niyodo, connue pour sa pureté. Lors de l’ère Meiji, Genta Yoshii (1826-1908), descendant d’une longue lignée de fabricants de papier, a développé à Ino de nouvelles techniques, de nouveaux types de washi et a publié un traité sur le sujet : le Nihon Seishiron.

Maquette au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Maquette que l’on peut voir au musée, représentant l’activité de fabrication du Tosa Washi à Ino.

Le Musée du Papier Tosa Washi, vitrine d’un artisanat local

Pour découvrir ce fameux Tosa Washi, rien de mieux que de se rendre au Musée du Papier. L’exposition y présente l’histoire de ce papier, des objets anciens, les techniques de fabrication et leur évolution. On peut également y participer à un atelier pour fabriquer notre propre papier, à des démonstrations, et se faire plaisir dans la boutique, témoin de la vitalité de cet artisanat, qui sait préserver la tradition sans oublier de se renouveler.

Flèches indiquant la direction du Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Le musée est facile à trouver depuis les rues de la vieille ville, il suffit de suivre la signalétique au sol.
Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Le musée a ouvert en 1985, il se situe entre la rivière et le quartier historique.
Brochure du Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Le billet d’entrée, la brochure du musée, ainsi que les prospectus touristiques d’Ino sont imprimés sur un beau papier et joliment réalisés.

Une collection surprenante d’objets traditionnels en papier

Le papier est très présent dans les intérieurs traditionnels japonais : il recouvre les shoji et les fusama (parois coulissantes séparant les pièces) et adoucit la lumière des lampes. Il sert également pour fabriquer des objets décoratifs et comme support pour peindre, calligraphier, ou imprimer des estampes. On le retrouve encore dans des accessoires usuels : parapluies, éventails, etc. Et même dans les rites religieux : bandes de papier shide utilisées lors des rites shinto et suspendues dans les sanctuaires, omikuji (prédictions), etc.

Collection d'objets anciens au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

La première salle du musée expose une belle collection d’objets anciens en papier. Il y en a de toutes sortes : certains sont superbes et techniquement impressionnants, témoins amusants ou émouvants du Japon d’antan… d’autres sont étonnants. Bien que sachant que les parapluies traditionnels sont faits de papier enduit, j’ai été notamment surprise de découvrir des manteaux de papier, appelés kamiko.

Poupée en papier mâché au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Poupée en papier mâché.
Veste recouverte d'estampe au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Cette veste est en partie faite d’estampes ukiyo-e.

Un aperçu des techniques de fabrication du papier washi

Le suite de la visite se concentre sur les techniques traditionnelles de fabrication du Tosa Washi, de la culture des plantes dont il est fait au séchage des feuilles de papier. C’est un long processus, et les étapes sont nombreuses avant d’obtenir la pâte à papier qui sera façonnée à l’aide d’un écran de soie. 5500g de branches sont nécessaires pour fabriquer 220g de papier. Il est entre temps passé à la vapeur, raboté, bouilli, blanchi, lavé, débarrassé des impuretés…

On peut voir tous les outils utilisés, comme des kirihon, planches servant à couper le papier à différents formats standard, des écrans de soie utilisés pour le façonnage, et toutes sortes de bacs, de paniers et d’outils.

Techniques de fabrication et outils exposés au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Techniques de fabrication et outils exposés au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Le savoir faire s’est transmis et perfectionné de génération en génération depuis plus de 1000 ans. Aujourd’hui encore des artisans fabriquent du papier suivant ces techniques ancestrales.

Techniques de fabrication au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon
Le temps passe, mais les gestes restent les mêmes.

Le Tosa Washi se décline en de nombreux types. La texture du papier varie sensiblement selon la plante utilisée pour le fabriquer. Un espace de l’exposition permet de toucher différents types de papier pour s’en rendre compte.

Différents types de Tosa Washi au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Faire son propre papier washi à l’atelier du musée

Si vous avez envie de faire votre propre papier washi, c’est possible au musée d’Ino. Le premier dimanche de chaque mois, pour 400¥, vous pourrez participer à un atelier d’une heure et façonner 8 cartes postales et deux feuilles de Tosa Washi.

Il est également possible d’assister gratuitement à des démonstrations, aux heures d’ouverture du musée.

Atelier de fabrication au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Atelier de fabrication au Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Malheureusement pour moi, j’ai visité le Musée du papier d’Ino en semaine, juste avant la fermeture. Je n’ai donc pas pu m’essayer à la fabrication, ni voir de démonstration. Je me promets de revenir un dimanche lors d’un prochain voyage dans la région.

Musée du Papier Tosa Washi dans la Préfecture de Kochi, Japon

Informations pratiques

Plus d’informations sur le site du Musée du papier d’Ino (en anglais).

Plus d’informations pour préparer un séjour dans la préfecture de Kochi sur le site Visit Kochi Japan (en anglais).

Comment s’y rendre ?

Le musée est situé à 10 minutes à pied de la gare JR d’Ino ou du tramway Tosaden Kotsu (terminus). Depuis la ville de Kochi, compter 10 minutes de train par la ligne JR (260¥) ou 45 minutes de tramway depuis l’arrêt Harimayabashi (460¥).

La ville de Kochi est accessible en avion (1h20 depuis Tokyo, 45 minutes depuis Osaka), en train (3h15 depuis Osaka ou Hiroshima via Okayama) et en bus (4h50 depuis Osaka, 4h depuis Hiroshima, 2h50 depuis Tokushima).

Un parking gratuit est à accessible si vous vous y rendez en voiture.

 

    
Prénom Ino-cho Paper Museum
Catégorie Musée
Adresse 〒781-2103 Kōchi-ken, Agawa-gun, Ino-chō, Saiwaichō, 110-1
Accès
〒781-2103 Kōchi-ken, Agawa-gun, Ino-chō, Saiwaichō, 110-1
Horaires 9h – 17h, fermé le lundi (le mardi si le lundi est un jour férié), et du 27 décembre au 4 janvier
Prix Adulte : 500¥ / -17 ans : 100¥ / atelier : 400¥
Mode de paiement Cash

Commentaires