Article partenaire Tohoku | Sendai Tourisme

Découvrez les légendes de Tazawako, le lac le plus profond du Japon


Article réalisé en partenariat avec la ville de Semboku.

Pour atteindre Gozanoishi, j’ai gravi un talus recouvert de neige, faisant preuve d’une grâce digne d’un faon à trois pattes, sur le point de tomber en permanence lorsque mes jambes instables glissaient sur la neige. Une performance qui fit la journée des trois compères qui m’accompagnaient, riant de bon cœur de mes malheurs. Mais la vue depuis Gozanoishi, où trônait un immense torii en partie recouvert d’une neige blanche et brillante, valait largement la peine que je me suis donné.

La vue depuis Gozanoishi et son torii rouge au bord du lac Tazawako, Akita, Japon

Il n’est pas surprenant que lorsque le seigneur Yoshita, qui régnait alors sur Akita, vint inspecter le lac, ce fut l’endroit qu’il choisit pour profiter de la vue. De l’autre côté, le Mont Akita-Komagatake, recouvert de neige, s’élevait dans des nuages de brume, l’un des sommets les plus hauts de la préfecture d’Akita.

Tazawako et ses alentours (ville de Semboku)

Tazawako, ou Lac Tazawa, est un lac de taille modeste qui se trouve dans la préfecture d’Akita, au nord-ouest de Honshu, l’île principale de l’archipel japonais. La préfecture d’Akita est un lieu fabuleux pour les touristes friands des sports d’hiver; la neige qui y tombe chaque hiver en grande quantité étant considérée comme l’une des meilleures neiges du monde (mais c’est aussi un secret bien gardé). Beaucoup de touristes étrangers se rendent plus au nord, vers l’île bien connue d’Hokkaido, pour skier ou faire du snowboard. Les pistes des stations comme Tazawako Ski Resort sont donc beaucoup moins bondées.

Tazawako est facile d’accès grâce à la ligne de Shinkansen d’Akita, qui offre un voyage confortable de seulement trois heures pour s’y rendre depuis Tokyo. Vous pourrez contempler des vues magnifiques tout en filant à toute allure dans les campagnes de Tohoku, une zone largement méconnue des touristes étrangers. En 2005, Tazawako a fusionné avec plusieurs villes et villages des environs pour former la zone périphérique de la ville de Semboku. Le lac mis à part, Semboku possède quelques onsen célèbres, et une ville samouraï bien préservée, Kakunodate, connue dans tout le Japon pour ses cerisiers en fleur au printemps.

Vue enneigée sur le lac Tazawako, Akita, Japon

Le lac résulte d’une éruption volcanique et fait 423,4 mètres de profondeur, le point le plus bas du lac se trouvant en dessous du niveau de la mer. Du fait de son incroyable profondeur, le lac ne gèle pas en hiver. Le lac ne possède aucune sortie, l’eau qui s’y trouve y reste prisonnière. Les eaux thermales de Tamagawa onsen qui se trouve à proximité a rendu l’eau du lac trop acide pour qu’elle puisse être utilisée pour irriguer des plantations. Ces eaux thermales contribuent à rendre les eaux du lac troubles, ce qui limite la visibilité à seulement quelques mètres de profondeur.

Faire le tour du lac Tazawa

En plein hiver, avec des routes gelées et des températures négatives, mes compagnons et moi-même avons fait le tour du lac en voiture. Tazawako n’est pas un grand lac; si les conditions sont bonnes il est possible d’en faire le tour en voiture en une demi heure environ, si on ne s’arrête pas. Mais tout l’intérêt de faire le tour de Tazawako est justement de s’arrêter : pour apprécier la vue, en apprendre plus sur l’histoire de la région riche en légendes, et, bien sûr, profiter des boutiques locales et des petits restaurants.

Nous nous sommes d’abord arrêtés à Gozanoishi, là où se trouve le torii rouge. Quelques mètres plus loin, de l’autre côté de la route, se trouve le sanctuaire de Gozanoishi. Le sanctuaire fut installé à cet endroit en 1911, mais le bâtiment est en réalité beaucoup plus vieux, contraint de changer de place deux autres fois auparavant.  Trois siècles ont passé depuis l’époque où le seigneur Yoshitaka venait se relaxer sur les berges du lac. Lorsqu’il venait profiter de la vue, il se rendait au sanctuaire qui se trouvait alors à un endroit différent.

Sanctuaire de Gozanoishi sous la neige à Tazawako, Akita, Japon

Autour de Gozanoishi, plusieurs lieux sont marqués par le passé légendaire de Tazawako, souvent en lien avec Tatsuko dont on allait découvrir la statue un peu plus loin , autour d’une autre partie du lac. Tatsuko était une femme d’une beauté incroyable qui voulait rester belle pour toujours. Elle alla prier à un certain sanctuaire durant 100 nuits et un dieu vint lui révéler qu’elle devait boire l’eau d’une source sacrée. Elle chercha la source dans les montagnes, et lorsqu’elle finit par la trouver elle but une gorgée d’eau. Mais elle était si assoiffée qu’elle continua à boire, encore et encore, sans se rendre compte qu’un orage se formait au dessus d’elle. Lorsque la foudre tomba, l’éclair la rendit temporairement aveugle. Quand elle retrouva enfin la vue, elle se rendit compte qu’elle s’était changée en dragon. Devenue dragon, Tatsuko s’installa au fond du lac et devint sont protecteur.

Non loin de Gozanoishi se trouve la source de Katagashira, la source sacrée dans laquelle Tatsuko devait boire afin de conserver sa beauté. On y trouve la pierre-miroir, une pierre que Tatsuko aurait utilisé comme miroir pour se maquiller. Devant le sanctuaire, une statue de Tatsuko a été érigée, elle y est représentée triste, pleine de regrets de s’être perdue en poursuivant ses rêves de vanité.

La source sacrée de Katagashira et sa statue de Tatsuko, lac Tazawako, Akita, Japon

Direction sud, le long du lac, nous arrivons devant la principale statue de Tatsuko, dorée, créant un contraste saisissant avec le bleu du lac et du ciel.

Statue dorée de Tatsuko trônant au bord du lac Tazawako, Akita, Japon

Statue dorée de Tatsuko trônant au bord du lac Tazawako, Akita, Japon

A la droite de la statue, au bout du pont, juste à côté de l’eau, se trouve le petit sanctuaire de Kansagu. Au printemps il est entouré de beaux cerisiers couverts de fleurs blanches.

Petit sanctuaire de Kansagu dans la neige au bord du lac Tazawako, Akita, Japon

Choses à faire à Tazawako par beau temps

S’il ne fait aucun doute que Tazawako est magnifique en hiver, les saisons plus chaudes permettent de s’adonner à de nombreuses activités qu’il est impossible de faire en hiver. Le lac, relativement petit, est parfaitement adapté à un tour du lac en vélo. Non loin du lac on trouve des endroits où louer des vélos à des prix raisonnables, offrant un large choix allant du VTT au vélo de route.

Centre de location de vélos à Tazawako, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Et si le tour de lac ne vous suffit pas, de nombreux parcours sont accessibles aux vélos. Les chemins de montagne conviendront aux cyclistes confirmés, et les routes tranquilles longeant les rivières sont parfaitement accessibles aux débutants. Il existe une carte des circuits proposés que vous pourrez retrouver sur cette page internet, ou bien prendre une copie physique de la carte à l’un des nombreux points d’information touristiques de la région.

Route tranquille dans la forêt pour faire un balade à vélo à Tazawako, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Si vous préférez vous rendre sur l’eau, il existe plusieurs moyens de faire un tour de bateau. Tazawaka Outdoor Tours propose des excursions en canoë kayak de fin avril à début novembre. Mais si vous désirez vous rendre sur le lac sans effort, des petits bateaux proposent un tour de 40 minutes au départ de la statue de Tatsuko à la même période.

Canoë Kayak en été sur le lac Tazawako, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Canoë Kayak en été sur le lac Tazawako, Akita, JaponPhoto pourvue par le conseil de promotion de la ruralité de la ville de Semboku

Les surprises qui vous attendent à Tazawako

Dans les grandes villes japonaises comme Tokyo, la marche du progrès transforme peu à peu le monde qui nous entoure. Du jour au lendemain des vergers de pruniers se retrouvent remplacés par des logements. De vastes champs d’herbe se transforment en supermarchés. Des bâtiments historiques pleins de charme sont démolis pour laisser place à des bâtiments modernes génériques. Lorsque l’on visite les campagnes, on prend donc d’autant plus plaisir à retrouver ces lieux chargés d’histoire, où l’on peut découvrir de vieux bâtiments qui ont été préservés au lieu d’être détruits.

L’école Omoide-no-kata est un de ces endroits où le temps reste suspendu, mais non sans raison. Cette ancienne école primaire est devenue un musée et sert de salle des fêtes. Quelques-unes des salles de classe ont été préservées et demeurent inchangées, procurant un sentiment de nostalgie face à cette époque révolue à quiconque s’aventure à l’intérieur. Bien que le bâtiment ait été fermé le jour où nous nous y sommes rendus, le charme du bâtiment est déjà bien visible de l’extérieur.

Ancienne école Omoide-no-kata sous la neige à Tazawako, Akita, Japon

Ancienne école Omoide-no-kata sous la neige à Tazawako, Akita, Japon

C’est à ce moment et que mes amis et moi-même nous sommes rendus compte que nous avions faim. Le parfait moment pour un goûter. Et quoi de meilleur pour goûter en hiver… qu’une glace ! Bon, d’accord, nous ne cherchions pas vraiment une glace, mais Yama no Hachimitsuya (littéralement la boutique de miel des montagnes) proposait une délicieuse crème glacée au miel, alors nous avons décidé de nous laisser tenter. La glace était surmontée d’une petite abeille en chocolat, mais si par chance vous obteniez un huit en lançant leur dé à huit faces, vous auriez droit à huit abeilles en chocolat. Devinez qui a eu de la chance ?

Glace au miel de montagne dans la boutique Yama no Hachimitsuya, Tazawako, Akita, Japon

La boutique possède ses propres ruches près de la station de ski de Tazawako, il s’agit donc d’une véritable production locale. Différents types de miel sont proposés, ainsi que des boissons au vinaigre qui sont bien meilleures que ce que l’on pourrait croire. On trouve également des produits de santé ou de beauté, toujours en lien avec le miel. Et le mieux est qu’il est possible de goûter pratiquement tout à l’intérieur de la boutique, gratuitement, et le personnel, très accueillant, se fait une joie de vous faire essayer ce qui pourrait vous plaire.

Miel de montagne local dans la boutique Yama no Hachimitsuya, Tazawako, Akita, Japon

Produits à base de miel de montagne local dans la boutique Yama no Hachimitsuya, Tazawako, Akita, Japon

Lorsque vous viendrez visiter Tazawako, vous pourrez en profiter pour faire un tour à Kakunodate, une ville samouraï très bien préservée qui se trouve à côté. Et si vous aimez la nature ou le sport, vous pourrez passer une ou deux journées à la station de ski pour les sports d’hiver, ou bien faire de la randonnée lors des saisons chaudes. Dans tous les cas, vous ne serez pas déçus de vous être aventurés dans cette région méconnue du nord du Japon, d’autant plus qu’il est si facile de s’y rendre depuis Tokyo.

Se rendre à Tazawako

La gare de Tazawako se trouve à 3 heures de Tokyo via le Shinkansen Komachi sur la ligne Tohoku / Akita Shinkansen. Si vous êtes en possession d’un JR Rail Pass, vous n’aurez rien à dépenser. En sachant cela, comment pourriez vous passer à côté d’une telle opportunité de visiter Semboku dans la préfecture d’Akita ?

Article original écrit par Todd Fong
Traduction par Joachim Ducos

Commentaires