Cuisine Shopping Transports

La tradition gourmande des ekiben dans les trains japonais

Ekiben

Le Japon est un pays de gourmets raffinés, et l’archipel est aussi le pays du chemin de fer – l’une des manière d’y voyager les plus pratiques ! La suite va d’elle-même : le pays possède une longue tradition de plateaux-repas ferroviaires, les ekiben, incontournables lors d’un voyage en train à l’heure du repas. Certains sont de même de petits monuments de gastronomie…

Au pays des ekiben

Mais d’abord, qu’est-ce que veut dire ekiben ?! Le mot est en fait simplement l’alliance de deux autres, eki – la gare en japonais – et bento – le plateau-repas iconique du Japon, emmené par les étudiants, les écoliers et de nombreux salariés pour se rassasier au moment de la pause déjeuner. La contraction des deux a naturellement donné ekiben, pour “plateau-repas de la gare” ou “plateau-repas ferroviaire”.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Choix d’ekiben à la gare de Tokyo.

Au Japon, ce sont des boîtes en bois, plastique ou carton, contenant des aliments variés avec du riz ou du pain, et savamment présentés. Et pour la plupart des japonais, monter dans le train avec son ekiben fait déjà totalement partie du voyage.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon, Tottori
Un ekiben local à Tottori, appelé le “Tottorich”.

De nombreux choix existent dans chaque gare, pour tous les goûts, et à tous les tarifs, à partir de quelques centaines de yen jusqu’à plusieurs milliers. L’autre bonne nouvelle, c’est que les ekiben sont toujours déclinés localement, pour mettre en avant les produits régionaux – que ce soit le poisson ou le crabe dans les régions côtières, les légumes ou la viande plus dans les terres.

Les recettes sont régulièrement changées, les produits sont frais et varient évidemment en fonction des saisons.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Répliques d’ekiben à la gare de Tokyo.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Ekiben ultra-frais, préparés dans la matinée.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon

Ils constituent donc une très bonne manière de goûter facilement aux spécialités locales, sans se ruiner, et en s’immergeant totalement dans le quotidien des japonais.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon

La passion des ekiben

Les ekiben seraient fortement rattachés à l’histoire ferroviaire du Japon et dateraient donc de l’apparition des premiers chemins de fer dans l’archipel. Donc de l’ère Meiji (1868-1912). Plusieurs sources s’accordent à dire que le premier ekiben vendu sous ce nom-là l’aurait été en 1885 à la gare de Utsonomiya, dans la préfecture de Tochigi.

Les plateaux-repas du train peuvent aussi, comme beaucoup d’objets liés à l’univers du train au Japon, être des objets collectors. C’est le cas par exemple des ekiben liés aux différentes lignes de shinkansen, vendus dans des boites à la forme et aux couleurs des différents trains. Et ils ne sont évidemment disponibles que dans les gares de la ligne.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Ekiben aux couleurs du tout récent Hokkaido Shinkansen.
Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
La collection complète des bento des shinkansen.

Il est également possible de découvrir (et d’acheter !) ces différents ekiben collectors au Musée du Chemin de fer de Saitama, un lieu bien connu des passionnés de train au Japon.

Où acheter les ekiben ?

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Boutique d’ekiben à la gare de Tokyo.

Les ekiben sont vendus dans toutes les gares japonaises où circulent des trains nationaux, à grande distance. Ce ne sera pas possible de les trouver par exemple dans les stations de métro de Tokyo. Mais les grandes gares, comme Tokyo, Ueno ou Shinjuku, entre autres, en proposent évidemment. Ils sont souvent en vente de l’autre côté des barrières, une fois que l’on est rentré dans le réseau ferroviaire.

Parfois, des stands en vendent également sur le quai, quand ce ne sont pas des vendeurs ambulants !

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon
Un vendeur d’ekiben à la seiche, directement sur le quai à l’occasion d’un arrêt plus long, entre Hakodate et Sapporo.

Ekiben, bento, train, gare, streetfood, Japon, hikameshi

Il est aussi possible de les acheter dans certains trains à l’heure du repas. Dans la plupart des shinkansen, par exemple, un chariot circule dans les voitures à ce moment-là avec des snacks et des plateaux-repas.

Maintenant que vous savez tout sur les ekiben, il ne vous reste plus qu’à y goûter !

Commentaires