Article partenaire Tohoku | Sendai Transports

Les trains dans les paysages enneigés autour de Yonezawa


Découverte des paysages ferroviaires enneigés en partenariat avec la ville de Yonezawa.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Un shinkansen qui se fraie un chemin dans la neige

S’il vous est déjà arrivé d’être à Tokyo lorsque la neige se met à tomber, alors vous devez savoir à quel point la capitale nippone est faible face à l’arrivée des flocons en hiver.

Il ne faut pas plus de trois centimètres de neige pour que les trains s’arrêtent et que la vie organisée au millimètre des Tokyoïtes s’en trouve souvent complètement perturbée. Pourtant, si certains trains se trouvent alors bloqués dans les gares à Tokyo, au moins le premier jour, certains circulent par ailleurs quotidiennement dans les montagnes japonaises.

En hiver, ils traversent de vastes étendues de neige et doivent parfois faire face à de véritables tempêtes de neige. C’est le cas du Yamagata Shinkansen, qui va de Tokyo à Shinjo, en passant par Yonezawa à seulement deux heures de la capitale, ma destination lors de ce voyage à la découverte du bœuf local, du samouraï Uesugi Kenshin et d’un ryokan mémorable.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon
Yamagata Shinkansen et quai enneigé à Shingo !

La beauté des paysages enneigés depuis le train

Bien assis dans le confortable siège du shinkansen, les paysages défilent à toute allure. L’agglomération très urbaine de Tokyo disparaît peu à peu pour laisser place à la campagne. Mais c’est quand le train commence à s’aventurer dans la montagne que les paysages révèlent toute leur beauté. Yonezawa est connue pour les abondantes chutes de neige qui recouvrent chaque année les environs d’un épais manteau blanc.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Les chaines de montagne du centre du Tohoku ferment à l’horizon et on découvre de denses forêts de conifères. Le train enjambe de nombreux cours d’eau et plonge parfois dans un tunnel ou deux, pour mieux nous surprendre ensuite avec de nouvelles étendues enneigées.

Des trains (presque) toujours à l’heure

Précision japonaise oblige, toute une logistique est mise en place pour permettre aux trains d’être à l’heure malgré la neige. Les voies ferrées sont dégagées quotidiennement et les trains roulent sans discontinuer, aux horaires qui leur ont été attribuées.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Certes, certains habitants de Yonezawa avec qui j’ai discuté m’ont concédé que lors des conditions les plus extrêmes, les trains s’arrêtent quelques heures, le temps de dégager les voies. Mais si c’est la norme à Tokyo en cas de chutes de neige, c’est l’exception à Yonezawa.

Les trains locaux dans les étendues de neige

Il n’y a pas que le shinkansen qui s’aventure dans ces paysages enneigés. Yonezawa et les villes aux alentours possèdent tout un réseau ferroviaire de trains locaux. Et celui-ci est tout aussi efficace qu’à Tokyo ou toute autre ville qui n’a pas à faire face à des conditions météo aussi difficiles.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Les petites stations se succèdent, à l’image de cette station, loin de Yonezawa. Ici, ce n’est pas la ville. Une seule route, quelques petites maisons et une épicerie, un peu plus loin, à condition de marcher un peu. Mais les trains viennent jusque là et permettent aux habitants de ne pas être isolés, même lorsque la neige s’accumule tous les jours un peu plus.

Trains dans la neige, Tohoku, Yonezawa, Japon

Les habitants de Yonezawa et des alentours doivent faire face chaque année à un tel volume de neige sur la région qu’il semble logique qu’ils aient réussis à composer avec. Les voitures roulent au quotidien à même la neige, avec des pneus neige simplement. “On est nés avec, m’expliquait un chauffeur de taxi. Au début, c’est un peu difficile mais on prend vite l’habitude !”

Informations touristiques de Yonezawa

Si vous recherchez plus d’informations pour préparer un séjour à Yonezawa, vous trouverez tout ce qu’il vous faut, en anglais, sur la page suivante. Informations sur l’histoire, les hébergements, les spécialités locales.

Commentaires