Activités Article partenaire Chugoku

À la découverte des sites historiques du Mt Daisen

Article réalisé en partenariat avec Daisen Town.

Le Mt Daisen, volcan sacré aux allures de Mt Fuji, est un sommet chargé d’histoire religieuse.

Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Le hameau de Daisen, installé sur ses flancs, était un haut lieu de pèlerinage pour des milliers de moines guerriers pratiquant le shugendo, ou l’ascèse en pleine nature dans la montagne, et accueillait plus d’une centaine de temples. Plutôt connu aujourd’hui pour ses activités outdoor, vous pourrez tout de même goûter au détour des pistes de ski et des sentiers de randonnée, à l’atmosphère si particulière qui y règne encore.

Daisenji, temple emblématique du Mt Daisen

À commencer par le temple principal de ce sommet sacré, le Daisenji, qui célèbre cette année les 1300 ans de sa création. Selon la légende, le temple fut fondé par un chasseur, Yorimichi, qui eut une apparition de Jizo Bodhisattva au moment où il s’apprêtait à tuer un loup doré. Un événement qui éveilla la foi de Yorimichi et lui fit prendre la décision de ne plus jamais ôter la vie d’aucune créature vivante. Menant par la suite une vie de dévotion spirituelle, il fut ainsi à l’origine du temple Daisenji en 718. Il fut dans les années qui suivirent et jusqu’au 14ème siècle, le premier temple à accueillir les moines venus pratiquer le shugendo sur le Mt Daisen et reste aujourd’hui encore, le principal temple de la montagne.

Si vous arrivez au hameau de Daisen près de l’Office de tourisme, il vous faudra seulement une petite dizaine de minutes pour rejoindre le temple, en traversant la rue principale du hameau, bordée de ryokans et de quelques restaurants.

Rue principale du hameau de Daisen, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

À mesure que vous progresserez jusqu’en haut de cette artère, les vitrines et jolies bâtisses traditionnelles laisseront place à une végétation de plus en plus présente, ponctuée de quelques statues de Jizo. Et une fois tout en haut, le temple Daisenji ne se révèlera pas immédiatement à vous. Commencez par emprunter les escaliers de pierre face à vous pour passer la première porte.

Escaliers menant au temple Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Le temps semble suspendu tandis que l’on se rapproche du temple, marche après marche. Les statues de Jizo se font de plus en plus présentes, vous guidant jusqu’à votre destination.

Statue de Jizo au temple Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Niché au coeur des arbres, vous découvrirez enfin le bâtiment principal de Daisenji à la toiture impressionnante. Tout en sobriété, seuls les volets rouge vermillon du temple attirent plus particulièrement l’oeil.

Temple Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Temple Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Là haut, entouré de statues, de lanternes en pierre recouverte d’une fine couche de mousse et surtout de silence, vous commencerez à ressentir l’atmosphère unique qui règne au Mt Daisen.

Lanternes en pierres au Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Statue au Daisenji, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Grimper jusqu’au sanctuaire d’Ogamiyama

Afin de poursuivre cette parenthèse mystique, continuez votre chemin en partant sur la gauche du temple pour rejoindre un long sentier recouvert de pavés et bordé de lanternes rouges.

Chemin pavé au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Un chemin de 700 mètres au total – le plus long chemin pavé du Japon – qui vous mènera jusqu’au sanctuaire d’Ogamiyama. Pour vous escorter jusqu’à là bas, quelques statuettes ici et là, parfois bien dissimulées dans la verdure, d’immenses cèdres, et le son d’un cours d’eau au loin.

L’air est frais et humide, les rayons du soleil peinant à traverser le dense feuillage. Champignons et mousse s’étalent librement sur les arbres et les pierres, donnant à ce chemin des airs de forêt enchantée. Comme si, à tout moment, une créature légendaire pouvait apparaître sous vos yeux.

Forêt au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Forêt au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Votre marche vous guidera jusqu’à un torii, puis un escalier suivi d’une grande porte de bois et ses deux gardiens aux yeux intriguant.

Chemin pavé menant au sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Porte du sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Pour se purifier à l'entrée du sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Gardien du sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Encore quelques marches de pierre à gravir et vous découvrirez un sanctuaire à l’architecture de style gongenzukuri, plutôt unique au Japon, désigné comme Bien Culturel Important. Le hall principal du sanctuaire Ogamiyama et sa salle de culte se trouvent en effet sous un même toit, créant ainsi un bâtiment tout en longueur assez impressionnant.

Sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Dans l'enceinte du sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Les origines de ce sanctuaire restent floues, mais l’on raconte qu’il n’aurait été dans un premier temps qu’un simple refuge pour les moines venus pratiquer l’ascèse au Mt Daisen. Les lignes entre Shintoïsme et Bouddhisme ayant été brouillées au Japon jusqu’au début du 19ème siècle, ce sanctuaire et le temple Daisenji allaient de pair, étendant ainsi leur sphère d’influence auprès de la secte shugendo.

Sanctuaire d'Ogamiyama, au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Un imposant bâtiment tout en bois, sans aucune couleur à l’extérieur, se fondant ainsi parfaitement dans le paysage. À l’intérieur, vous découvrirez des peintures aux nombreux détails et de très fines sculptures dans le bois. Un intérieur néanmoins plutôt bien dissimulé, dont on ne peut voir qu’une infime partie, ajoutant au mystère du lieu.

C’est d’ailleurs à partir de ce sanctuaire que démarre chaque année une descente aux flambeaux sacrée.

Descente aux flambeaux au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Les participants de la parade disposent tous d’une torche allumée, et défilent ainsi à la nuit tombée, la torche en main, à travers le sentier en pavé qui part du sanctuaire jusqu’en bas du hameau de Daisen, créant ainsi une lumière incandescente dans l’obscurité.

Descente aux flambeaux au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Se perdre dans la nature

Si vous pouvez bien sûr poursuivre votre exploration des sites historiques du Mt Daisen par une randonnée jusqu’à son sommet, pour pourrez aussi tout simplement rester dans les parages et explorer les petits sentiers partant à travers la forêt pour vous perdre dans la nature.

Forêt au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Forêt au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

À l’abris des arbres immenses, vous y découvrirez notamment quelques aires de pique nique près du cours d’eau parallèle au chemin pavé. Vous ne serez jamais totalement seul dans cette forêt, toujours sous le regard de quelques statuettes dissimulées ici et là.

Statue dans la forêt au pied du Mt Daisen, préfecture de Tottori, Japon

Se rendre sur les sites historiques du Mt Daisen

Vous pourrez vous rendre en voiture jusqu’à l’Office du tourisme de Daisen avant de poursuivre votre parcours à pied. Comptez environ 30 minutes depuis la gare de Yonago.

Si vous souhaitez venir en bus, le « Daisen Loop Bus » vous conduira jusqu’à l’Office du tourisme de Daisen. À partir de l’Office du tourisme de Daisen, comptez une dizaine de minutes à pied jusqu’au temple Daisenji, et quinze de plus pour rejoindre le sanctuaire d’Ogamiyama.

Si vous prévoyez d’utiliser cette ligne de bus – qui dessert les principales attractions au pied du Mt Daisen – pour plus d’un trajet, procurez vous un pass pour la journée à 1000 yens auprès du bureau d’informations pour les touristes en gare de Yonago. N’hésitez pas d’ailleurs à demander de l’aide avec votre itinéraire à ce même bureau, on vous y donnera volontiers un coup de main !

Plus d’information sur les sites historiques du Mt Daisen au lien suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *