Cuisine Culture

Histoire de la cérémonie du thé et comment y participer


Avec la calligraphie et l’Ikebana, la cérémonie du thé fait partie des arts traditionnels japonais les plus connus. Outre sa dimension esthétique, il s’agit également d’une expérience spirituelle. Si vous avez la possibilité d’assister à une cérémonie du type, n’hésitez pas !

Femme en kimono avant de participer à la cérémonie du thé.

Le thé est introduit au Japon au 9e siècle par le moine bouddhiste venu de Chine.

Accessoires pour la cérémonie du thé.

le thé au matcha et son histoire

Mais ce n’est qu’au 12e siècle que le Matcha (thé vert sous forme de poudre utilisé pour la cérémonie) est introduit au Japon, par le fondateur de la secte zen Rinzai. À cette époque, la plante est consommée par la noblesse, lors de cérémonies ou d’évènements festifs. Trois siècles plus tard, la cérémonie Chanoyu (« eau chaude pour le thé ») se codifie et s’élève au rang de véritable art.

Instruments pour la cérémonie du thé.

la cérémonie du thé

Dès lors, “épuré” est le maître mot. En effet, le concept selon lequel “la véritable beauté se trouverait dans les objets imparfaits du quotidien” prend le pas sur les somptueux ornements de la porcelaine chinoise. Le wabi-sabi est l’un des grands principes de ce concept.

Le Matcha étant un produit précieux, jusqu’à la fin du 19e siècle, la pratique de la cérémonie du thé était réservée aux hommes de haut rang. Les écoles de thé seront ensuite ouvertes aux femmes.

Cliquez pour de plus amples informations : sur la cérémonie du thé en général et la cérémonie du thé japonaise.

Japonaise en pleine cérémonie du thé.

quelques points à retenir avant de participer à une cérémonie du thé

Si vous participez à une cérémonie du thé en tant qu’invité, et non comme simple spectateur, il y a quelques points à retenir pour éviter d’être embarrassé :

  • L’hôte porte un kimono et vous pouvez en faire de même, sans obligation.
  • Traditionnellement, les invités doivent maintenir la position seiza (position assise japonaise) durant la cérémonie.
  • Dans le cas d’une cérémonie courte, on vous servira des friandises ou petits gâteaux à déguster avant que le thé ne vous soit servi.
  • L’hôte sert ensuite un bol de thé dont la face la plus belle est dirigée vers l’invité. Il faut alors tourner le bol afin de ne pas poser ses lèvres sur cette même face, avant de reposer le bol dans sa position initiale.

Bol de matcha ou thé vert pendant la cérémonie du thé.

Vous pouvez choisir de participer à une cérémonie du thé dans un cadre formel, certains palaces proposent des séances. Vous en trouverez très facilement à Tokyo et Kyoto, mais aussi dans d’autres grandes villes du pays. Quelques Ryokans (auberges traditionnelles japonaises) proposent également d’y participer.

Okashi, accessoire pour la cérémonie du thé.

 

Okashi, accessoire pour la cérémonie du thé.

Personnellement, j’ai opté pour une cérémonie chez l’habitant, pour une expérience plus intime.

Décoration chouette pendant la cérémonie du thé.

La cérémonie du thé japonaise est un moment privilégié pour se relaxer, en observant les gestes lents et minutieux de votre hôte. Le moindre mouvement effectué est compté et renferme une signification précise. Un bel aperçu de la culture traditionnelle japonaise et de son raffinement !

Japonaise en kimono pendant la cérémonie du thé.

Je vous ai fait une présentation très succinct de la cérémonie du thé. Si vous souhaitez en savoir plus sur cet art, n’hésitez pas à participer vous-même à une cérémonie. C’est l’un des rites les plus beaux et intéressants que j’ai pu observer au Japon !

Commentaires