fbpx Skip to main content

Découvertes des montagnes sacrés en partenariat avec Shonai Kotsu.

Découverte de trois montagnes sacrés, lieux de pèlerinage depuis des siècles dans le Kansaï et dans le Tohoku, pour un itinéraire hors des sentiers battus et spirituel. Des sites qui sont maintenant reliés presque directement avec le bus de nuit lancé par Shonai Kotsu.

1. Kumano Kodo – Le pèlerinage classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Kumano Kodo

Le Japon possède une religion ancienne très particulière, fondée sur un ascétisme montagnard exigeants. Cette pratique, aux influences mixtes issues du Bouddhisme, du Shintoïsme et du Taoïsme, s’appelle le Shugendo – ce qui signifie littéralement la « voie de l’entrainement et de la mise à l’épreuve », ou bien « la voie vers le développement spirituel via la discipline » !

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Kumano Kodo

Plusieurs lieux sont au cœur de cette pratique dans l’archipel, dont les sentiers de pèlerinage du Kumano Kodo, désormais classés au patrimoine mondial de l’Unesco. De son côté, l’appellation Kumano Sanzan réfère à un groupe de trois sanctuaires importants situés au sud-est de la chaîne de montagne du Kii, et qui exerce un attrait spirituel puissant depuis près de 1000 ans.

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Kumano Kodo

Rallier les Kumano Sanzan peut se faire par plusieurs sentiers de pèlerinage, des plus tranquilles aux plus exigeants, laissant l’embarras du choix à votre humeur. Dans tous les cas, l’ambiance mystique est au rendez-vous, tout comme la nature luxuriante et sauvage.

2.Le mont Koya – Le temple principal du Bouddhisme Shingon de Koya

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Koyasan

Le deuxième site montagnard sacré de notre liste est le mont Koya, dans le nord de la préfecture de Wakayama – et pas si loin du Kumano Kodo. Comme les sentiers de pèlerinage, la montagne aux 117 temples est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Kongobuji Temple, Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Koyasan

Le temple principal, qui régit tous les autres, est le Kongobu-ji, héritier de plus de 1200 ans d’histoire. En parlant de temple, ce n’est en général qu’une seule structure qui vient à l’esprit. Mais le mont Koya – Koya-san en japonais – lui-même, avec ses centaines de bâtiments, est parfois évoqué comme un temple en soi. Son enceinte prenant le nom d’enceinte d’Issan. De nombreux Trésors nationaux du Japon sont à y découvrir, ainsi que des Biens culturels importants parsemés dans ce vaste ensemble.

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Shojin Ryori, Koyasan

Possibilité d’y passer la nuit, de s’essayer à la méditation et à la calligraphie shakyo.

3.Dewa Sanzan – Les trois montagnes sacrées du Tohoku

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Shugendo, Tohoku

Le dernier lieu d’un culte de la montagne est Dewa Sanzan, dans la ville Tsuruoka dans le Tohoku et la préfecture de Yamagata. Le site est celui d’un ascétisme ancien, depuis 1400 ans, affilié au Shugendo de la même manière que le Kumano Kodo.

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Shugendo, Tohoku

Dewa Sanzan comprend en fait trois sommets : le mont Haguro, pour la « montagne qui représente le monde existant », le mont Gassan, celle « du passé » et le Mont Yudono, celle « du futur ». Ils sont logiquement l’occasion d’un voyage spirituel de « re-naissance » !

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Shugendo, Tohoku

Pour en comprendre le sens, ne pas hésiter à s’y promener. Et Tsuruoka est aussi connue pour ses traditions culinaires – la ville étant même reconnue à ce niveau par l’Unesco.

Comment circuler entre les trois sites montagnards sacrés ?

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon

Parmi ces trois sites sacrés, les deux premiers, le mont Koya et Kumano Kodo, sont situés dans le Kansaï, qui est facile d’accès depuis Osaka et Kyoto. Les sites de Dewa Sanzan sont dans le Tohoku, au nord du pays. Ce qui peut paraître éloigné mais ne l’est en fait pas tant que ça.

La compagnie de bus Shonai Kotsu opère un bus de nuit qui relie directement les différentes sites. Ce qui permet un voyage confortable à la découverte de ces sites spirituels, sans perdre de temps et en économisant une nuit d’hôtel !

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon

Le Shonai Night Express est entré en service l’année dernier. Il est possible de le prendre depuis la gare de Namba à Osaka, ou depuis celle de Kyoto. Il se compose de rangées de trois sièges inclinables, avec des prises et du wifi – et des toilettes dans le bus. Une fois arrivé à Tsuruoka, si le besoin d’une douche se fait sentir, il est possible d’utiliser le onsen de l’hôtel le plus proche pour seulement 500 yen. Et le bain extérieur du 10e étage est parfait pour se détendre et se purifier en admirant la vue sur la plaine de Shonai, avant de se diriger vers les trois monts sacrés du Tohoku !

Shonai Kotsu, montagnes sacrés, Japon, Onsen

Laisser un commentaire


X