Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shizuoka

Dans la ville de Hamamatsu se trouve le temple Okuyama Houkouji (du côté de Inasachō Okuyama, Kita-ku). En promenade dans la préfecture de Shizuoka, je ne pouvais pas manquer la visite de ce grand temple à la tête de la secte Bouddhiste Zen Houkouji.
Lorsque j’ai appris qu’il était possible d’y déguster de la cuisine Shoujin ryouri (cuisine végétarienne raffinée du bouddhisme Zen) et d’y prendre une leçon de Shakyo (transcription d’une sutra), j’ai immédiatement pris contact avec le temple !
Temple Okuyama Houkouji dans la ville d'Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Okuyama Houkouji

C’est en 1371, durant l’ère Kentoku que Mumongensenzenji, fils de l’Empereur Godaigo commande la construction de ce temple Zen sur un terrain de 60 hectares. De nombreux bâtiments et une pagode à trois étages composent le complexe.
Pagode du temple Okuyama Houkouji dans la ville d'Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
Lors du retour de Mumongensenzenji de l’un ses nombreux pèlerinages à travers la Chine, son navire chavire et coule presque. Sauvé de justesse, il explique que le pouvoir d’Hansōbō (un esprit protecteur) lui a permis d’échapper au désastre. Dès lors, les Japonais viennent de tout le pays pour prier au temple Okuyama Houkouji et ainsi se prémunir contre le danger. Sous sa forme terrestre, Hansōbō est aussi connu pour offrir une protection contre le feu : chaque année (en février), un grand matsuri est donc organisé pour lutter contre les incendies.
Temple Okuyama Houkouji dans la ville d'Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
En arrivant en voiture, on se gare en hauteur au pied de la pagode (l’admission au temple coûte 400¥). Puis, on descend pour rejoindre l’entrée principale du temple. Un pont rouge fait le lien entre une statue sacrée et le reste du complexe. Plus de 500 statues d’arhat en pierre réparties dans la vallée accueillent les visiteurs.
Vue d'ensemble du temple Okuyama Houkouji dans la ville d'Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Shoujin ryouri

Prière

Arrivée autour de 13h au temple, je suis directement accompagnée dans le réfectoire pour le déjeuner. Le végétarisme bouddhique est une pratique alimentaire, qui, au-delà l’exclusion de la consommation de chair animale, a une histoire et des bases philosophiques précises. Un moine m’explique que le bouddhisme estime que tous les êtres ont le droit fondamental d’exister et de ne pas souffrir, j’aime beaucoup l’idée. Avant de manger, on lit ensemble une prière qui va dans ce sens (écrite en romaji et traduite en anglais).
Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Dégustation

Même sans viande et sans poisson, les plats sont délicieux et très gouteux ! Préparés avec des ingrédients frais de saison, on retrouve des légumes parfaitement assaisonnés, de la peau de tofu frite, du daikon (entre le radis et le navet) bouilli à la sauce soja, du tofu au sésame, des mochi (pâte de riz), du riz et de la soupe miso. Mais la spécialité de ce temple est l’unagi (anguille) végétarienne : une imitation très fine d’anguille grillée à base de pomme de terre, de tofu et de feuille de nori (algue).
Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Anguille végétarienne

Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Peau de tofu frite façon tempura

Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Daikon bouilli glacé au soja

Dégustation de Shoujin ryouri au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka

Riz, légumes et pickles

Une fois le ventre bien rempli, je suis prête pour la leçon de calligraphie !

Shakyo

Dans une grande pièce à tatamis lumineuse, le moine allume de l’encens. On se place en tailleur sur un coussin face à une table sur laquelle une feuille et des feutres sont posés. L’idée est d’apprendre à reposer son esprit en recopiant chacun des caractères de la sutra écrite sur la feuille. Le moine partage son savoir et nous explique le principe du shakyo et le message de la sutra.
Calligraphie Shakyo au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
Calligraphie Shakyo au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
En réalité c’est une forme de méditation puisqu’en se concentrant sur cette tâche, on laisse les preoccupations du quotidien de côté. Si l’on peut lire le japonais, c’est encore mieux, car on peut alors méditer sur le message véhiculé par la sutra. Le moine chante la sutra avant et après la transcription. Elle parle de simplicité, de comment s’éloigner de l’envie et reposer son esprit sans cesse sollicité par les vies que l’on mène.
Calligraphie Shakyo au temple Okuyama Houkouji à Hamamatsu, préfecture de Shizuoka
À la fin, on peut choisir de laisser la sutra au temple ou de l’emporter. Compter 1h pour l’expérience.

Informations pratiques

Réservation

Pour déjeuner au temple (Shoujin ryouri) ou participer à l’atelier calligraphie (Shakyou) il suffit de réserver (en japonais ou en anglais) en donnant votre nom, la date et l’heure de votre visite, ainsi que le nombre de participants à l’adresse suivante : info@inhamamatsu.com. Si vous ne parlez pas japonais, précisez le dans votre e-mail.

S’y rendre

En transports en commun, prendre le bus en direction de “City hall Okuyama” (Shiyakusho Okuyama) à la gare de Hamamatsu (bus stop n°15) pendant environ 1h, descendre à l’arrêt “Okuyama” et marcher 10 minutes jusqu’au temple.

En voiture, prendre la sortie “Shin-tomei Expressway Hamamatsu I.C” et rouler 10 minutes jusqu’au temple.

Guide de Shizuoka

Vous voulez en savoir plus sur la préfecture de Shizuoka ? Sur ce site, vous trouverez des informations à jour sur son histoire, les lieux à visiter, les hébergements, la gastronomie et les transports : https://shizuoka-guide.com/english/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Shizuoka:

 

    
PrénomOkuyama Houkouji (奥山方広寺/おくやまほうこうじ)
CatégorieTemple, déjeuner, calligraphie
Adresse1577-1 Inasachō Okuyama, Kita-ku, Hamamatsu-shi, Shizuoka-ken 431-2224, Japan
Accès[map]1577-1 Inasachō Okuyama, Kita-ku, Hamamatsu-shi, Shizuoka-ken 431-2224, Japan[/map]
HorairesTous les jours de 9h à 16h
PrixAdmission 400¥ / Déjeuner Shoujin ryouri 2160¥ / Calligraphie Shakyou 1000¥
Mode de paiementCash
Mathilde Heidary

Mathilde Heidary

Hello ! My name is Mathilde, I'm French. I left Paris in March 2016 for 1 year of traveling through Japan (thanks to the Working-Holiday Visa). On the agenda: discovery of the most secret little spots of Japan. Follow the guide!

Laisser un commentaire


X