Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shizuoka

Kumomi Onsen

Kumomi Onsen (雲見温泉) est situé sur la côte ouest de la péninsule d’Izu, dans la préfecture de Shizuoka. C’est un tout petit village connu pour sa source thermale (d’où le « Onsen » de son nom), sa plage qui offre une très belle vue sur le mont Fuji, mais surtout pour la qualité exceptionnelle de son poisson !

Kumomi Onsen

Péninsule d’Izu : Kumomi Onsen, village de pêcheurs, Japon.

Vue sur le Fuji de la plage Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la de péninsule d’Izu.

Au Japon, les familles de pêcheurs qui vivent dans les ports tiennent généralement des chambres et tables d’hôte (minshuku en japonais) : la prise du jour est alors servie aux convives pour le dîner. Pour les amateurs de produits de la mer, ce genre de lieu est idéal, car poissons et crustacés sont on ne peut plus frais !

Dans le village de pêcheurs de Kumomi Onsen, le poisson est très frais.

Ryouri no yado Ebisuya

J’adore le poisson et les crustacés, je ne pouvais pas voyager du côté d’Izu sans m’y arrêter ! J’ai donc réservé une chambre avec dîner et petit-déjeuner dans le minshuku « Ryouri no yado, Ebisuya » (漁師の宿 えびす屋).

Le minshuku

C’est une maison de famille traditionnelle, les chambres sont assez grandes, on y dort sur des futons posés sur des tatamis. Comme il ne s’agit pas d’un ryokan classique, on installe soi-même son futon. Il y a des toilettes dans la chambre, mais pas de salle de bain : on se lave dans l’un des deux onsen privés disponibles au sous-sol de la maison.

Le minshuku « Ryouri no yado, Ebisuya » à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Le dîner

Le dîner est servi à 18h dans la chambre : on vous apporte d’abord un énorme bateau en bois recouvert de poisson cru (sashimi), puis c’est la danse des plats : demi poisson cuit en sauce, demie araignée de mer, petits barbecues de table sur lesquels cuiront lentement pinces de crabe et coquillages. Sans oublier le riz, la salade et les pickles. Un festin de roi !

Dîner gargantuesque à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Je vous avoue que je n’ai pas réussi à tout finir ! Il faut ensuite débarrasser la table dans de grands bacs en plastique qu’on remettra sur une desserte devant la porte de la chambre.

Le bain

Après avoir un peu digéré, je suis allée me prélasser dans l’un des onsen du sous-sol : l’eau est bien chaude, des douches sont à disposition pour se laver avant et après ou pour se rafraîchir. L’avantage pour les couples, c’est que comme le bain est privé, on peut se détendre ensemble ! Serviettes et yukata sont à disposition dans l’armoire de la chambre.

Onsen privé à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

:

La nuit

En revenant du onsen, j’ai installé les futons. Tous les éléments sont rangés dans le placard, d’abord on pose le sous matelas sur les tatamis, puis le futon, puis la grosse couette et l’oreiller. Dans ce minshuku, les draps et les taies d’oreiller étaient rangés à part dans le même placard que les yukata (littéralement « vêtement de bain », kimono léger en coton). J’ai passé une très bonne nuit bien au chaud à l’intérieur, alors que la tempête grondait à l’extérieur !

Installation des futons dans un ryokan de Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Installation des futons dans un ryokan de Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Le petit-déjeuner

Le petit-déjeuner est apporté à 7h30 dans la chambre. Plus léger que le dîner de la veille, on y retrouve tout de même du riz et un peu de poisson. L’avantage des petits-déjeuner traditionnels japonais, c’est qu’il nous font tenir jusqu’au déjeuner sans aucun problème !

Petit-déjeuner dans un ryokan de Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Petit-déjeuner dans un ryokan de Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Au moment de quitter l’hôtel, nos hôtes nous ont offert un sac de mikan, une sorte de mandarine japonaise qui pousse en hiver, notamment dans la région de Shizuoka.

Mikan et thé dans un ryokan de Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Le sanctuaire Kumomi Sengen

Avant de reprendre la route, je suis allée me promener dans le village. Il faisait très beau ! J’ai admiré le Fuji de la plage, puis j’ai entrepris de grimper le mont Eboshi (162 mètres de haut) pour aller visiter le sanctuaire Kumomi Sengen (雲見浅間神社) qui offre une superbe vue sur la baie (et le Fuji les jours de beau temps).

Santuaire Kumomi Sengen à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Fuji vu du santuaire Kumomi Sengen à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

Des escaliers mènent facilement à un premier bâtiment, puis d’autres escaliers très raides ceux-là, amènent à un second petit bâtiment. La vue est assez semblable aux deux étages, si vous êtes curieux, mais pas très sportif, je vous conseille de vous en tenir à la première.

Santuaire Kumomi Sengen à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu
Santuaire Kumomi Sengen à Kumomi Onsen, village de pêcheurs de la péninsule d'Izu

À proximité, ne manquez pas la visite de la grotte bleue et du parc Koganezaki !

Plus d’informations sur l’auberge Ryouri no yado Ebisuya ou réservations ici.

Guide de Shizuoka

Vous voulez en savoir plus sur la préfecture de Shizuoka ? Sur ce site, vous trouverez des informations à jour sur son histoire, les lieux à visiter, les hébergements, la gastronomie et les transports : https://shizuoka-guide.com/english/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Shizuoka:

    
PrénomRyouri no yado Ebisuya (漁師の宿 えびす屋)
CatégorieRyokan
Adresse423-1 Kumomi, Matsuzaki, Kamo District, Shizuoka Prefecture 410-3615
Accès[map]423-1 Kumomi, Matsuzaki, Kamo District, Shizuoka Prefecture 410-3615[/map]
HorairesSur réservation
Prix7000¥ par personne avec dîner et petit-déjeuner
Mode de paiementCash
Mathilde Heidary

Mathilde Heidary

Hello ! My name is Mathilde, I'm French. I left Paris in March 2016 for 1 year of traveling through Japan (thanks to the Working-Holiday Visa). On the agenda: discovery of the most secret little spots of Japan. Follow the guide!

Laisser un commentaire


X