Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shizuoka

 

Yoshiwara est un quartier de la ville de Fuji située à l’Est de la préfecture de Shizuoka. C’est le côté plus industriel du Fuji. Je me trouvais justement en balade dans le coin lorsque j’ai appris qu’un festival se tenait au temple Bishamonten Myohouji. Comme pendant les festivals il est difficile de circuler, j’ai décidé de garer ma voiture à la gare d’Hina (parking gratuit) et de prendre le train jusqu’à Yoshiwara. Je n’ai pas regretté ce choix, sur le trajet, j’ai eu le droit à un magnifique coucher de soleil sur le mont Fuji !

Fuji city

La ligne Gakunan

La “Gakunan Railway Line” (岳南電車岳南線) est une toute petite ligne qui relie Gakunan-Enoo à Yoshiwara dans un vieux train très charmant !

Gakunan, la ligne de train nostalgique qui relie Gakunan-Enoo à Yoshiwara, Shizuoka

À la montée, on prend un ticket que l’on remet aux contrôleurs à la sortie au moment de payer. Si l’on monte à un terminus, il faut alors acheter son ticket dans la gare. Le trajet coûte entre 150 et 360¥ en fonction du nombre de stations parcourues.

Le Fuji dépasse du toit de la gare de Hina sur la ligne de train Gakunan, Shizuoka

Je suis montée à “Hina” vers 17h, le soleil commençait à se coucher, mais le temps était clair, alors on voyait le mont Fuji de derrière la gare !

Gakunan, la ligne de train nostalgique qui relie Gakunan-Enoo à Yoshiwara, Shizuoka

Yoshiwara

Arrivée à Yoshiwara, j’ai été stupéfaite par le dégradé de couleurs rose, bleu, violet sur le mont Fuji  !

Coucher de soleil sur le Fuji à la gare de Yoshiwara, Shizuoka.

Golden hour sur le Fuji !

Avant d’être fusionnée avec la ville de Fuji en 1966, Yoshiwara était une ville à part entière. Elle était même la quatorzième des cinquante-trois stations de la célèbre route du Tōkaidō ! La station en question se trouvait à l’emplacement de la gare actuelle. La zone fût dévastée deux fois par de puissants tsunami !

Le festival du Daruma

À dix minutes à pied de la gare, j’ai rejoint le matsuri de Bishamonten (毘沙門天大祭), plus connu sous le nom de “festival du Daruma”. C’est l’un des trois plus grand festivals annuels dédiés à Daruma.

Stands de nourriture sur le chemin du Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Sur le chemin, des stands de nourriture avec le Fuji en fond.

Le Daruma

Le Daruma est une sorte de poupée en papier mâché, représentant les traits de Bodhidharma, un moine indien, fondateur de la secte bouddhiste Zen, connu pour sa persévérance. Pour les Japonais, le Daruma est une figurine sacrée aux pouvoirs mystiques, réalisant des vœux ou aidant à atteindre des objectifs difficiles.

Stands de Daruma au Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Faire un voeu

Lorsque l’on achète un Daruma, généralement, il a les yeux blancs. On doit alors peindre une pupille (un cercle noir plein) dans l’oeil gauche en faisant un voeu. Lorsque le voeu s’est réalisé, on peut peindre une pupille dans le deuxième oeil. Il est ensuite coutume de brûler son Daruma lors d’un événement comme celui où je me suis rendue ! Les visiteurs apportent leur Daruma qui sont rassemblés pour former une grande pile ! Celle-ci sera brûlée le dernier jour du festival (qui dure trois jours).

Pile de Daruma pour être brûlé au Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Prix et couleurs

Certains visiteurs profitent justement du festival pour s’offrir un Daruma. Leurs prix peut varier de quelques centaines de Yen pour les plus petits modèles à quelques dizaines de milliers de Yen pour les plus grands ! De nombreux stands proposent des Daruma, on en trouve principalement des rouges avec des motifs dorés et noirs, mais il y a aussi des jaunes, verts, blancs, noirs, roses, dorés. Chaque couleur oriente vers un type de souhait différent : le rose par exemple sera pour un souhait lié à l’amour, le doré pour un voeu en rapport avec l’argent, le vert c’est la santé, etc.

Stands de Daruma au Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Au-delà du festival, le temple vaut le détour ! On y allume de l’encens sous un pavillon décoré de dragons et la journée, quand il fait beau, on aperçoit le mont Fuji en décor de fond !

Temple Fuji Bishamonten où se tient le Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Temple Fuji Bishamonten où se tient le Festival du Daruma, Yoshiwara, Shizuoka

Informations pratiques

Le festival se tient chaque année début février (cette année c’était du 3 au 5). Vous pouvez consulter les dates pour 2018 sur le site officiel ici (en japonais, laissez votre navigateur traduire le texte pour vous).

 

Guide de Shizuoka

Vous voulez en savoir plus sur la préfecture de Shizuoka ? Sur ce site, vous trouverez des informations à jour sur son histoire, les lieux à visiter, les hébergements, la gastronomie et les transports : https://shizuoka-guide.com/english/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Shizuoka:

    
PrénomFuji Bishamonten Festival
CatégorieFestival
Adresse2-7-1, Imai, Fuji-shi, Shizuoka 417-0846
Accès[map]2-7-1, Imai, Fuji-shi, Shizuoka 417-0846[/map]
Horairesn.c
PrixGratuit
Mode de paiement
Mathilde Heidary

Mathilde Heidary

Hello ! My name is Mathilde, I'm French. I left Paris in March 2016 for 1 year of traveling through Japan (thanks to the Working-Holiday Visa). On the agenda: discovery of the most secret little spots of Japan. Follow the guide!

Laisser un commentaire


X