Le Japon jouit d’un riche héritage culturel aux caractéristiques singulières, auquel se mêlent parfois quelques emprunts aux cultures des pays voisins, et plus récemment à la culture occidentale. Découvrir en profondeur un seul des aspects de cette culture qui s’est construite au fur et à mesure de l’histoire complexe du pays peut prendre une vie entière. Les japonais sont généralement heureux de partager leur culture avec les étrangers et beaucoup de voyageurs profitent de leur passage au Japon pour en découvrir certaines facettes. Voici quelques-uns des aspects culturels du Japon facilement accessibles aux touristes.

Artisanat

L’artisanat japonais est si vaste qu’il est impossible d’être exhaustif dans cette courte présentation. Le plus important à savoir sur l’artisanat japonais est que l’artisanat traditionnel est perpétué par des artisans dont le savoir-faire s’est transmis de génération en génération. Pour un japonais, devenir artisan est généralement l’engagement d’une vie et c’est pourquoi l’artisanat japonais est d’une qualité incomparable. Et ce qui intéressera d’autant plus les touristes, c’est que les artisans japonais sont ravis d’initier les visiteurs à leurs techniques artisanales. Une magnifique opportunité pour apprendre des gestes ancestraux tout en fabriquant soi même un objet qui deviendra un magnifique souvenir de cette expérience unique.

Parmi les ateliers d’initiation à l’artisanat japonais on retrouve la poterie, la teinture à l’indigo, le papier washi, et même la fabrication d’un couteau de cuisine japonais si vous êtes un peu ambitieux.

Onsen

Si de nombreuses personnes se sentent un peu nerveuses la première fois qu’elle se rendent dans un onsen public (温), un bain d’eaux thermales naturellement chaudes, il n’y a que peu de personnes à ne pas vouloir s’y rendre à nouveau dès que l’occasion se présente. On trouve de si nombreux onsen où passer un agréable moment de détente au Japon que l’on peut passer son voyage à se rendre d’un onsen à l’autre. Entre les villes d’onsen particulièrement touristiques comme Hakone d’où l’on peut admirer le Mont Fuji, et les lieux moins connus comme Nyuto Onsen où l’on peut se baigner entouré par la neige, il existe des onsen qui conviendront aux goûts de chaque voyageur, même aux plus pudiques d’entre vous qui préfèreront un onsen privatif.

Spectacle vivant

Les étrangers connaissent généralement le spectacle traditionnel de kabuki, mais la longue histoire du Japon a donné naissance à de nombreuses formes de théâtre, de danse, et même de comédie. Par exemple, le kagura se base sur un mythe japonais dont l’histoire est mise en scène dans un sanctuaire vieux de plusieurs siècles de la préfecture de Miyazaki. Le buyo, ou nichibu, fait référence à une danse traditionnelle japonaise souvent interprétée par une danseuse en kimono. Le kamigata mai est une forme de buyo que l’on associe aux geisha et qui est généralement réservé à une audience réduite, composé d’une danse lente et gracieuse au son d’un shamisen, un instrument traditionnel japonais à cordes.