Passerelle entre le Japon et l’Asie continentale, l’île de Kyushu, au sud-ouest de l’île principale de Honshu, bénéficie d’un climat légèrement plus chaud et tropical. L’île de Kyushu est divisée en sept préfectures : Fukuoka, Saga, Nagasaki, Oita, Kumamoto, Miyazaki, et Kagoshima. La beauté des paysages de Kyushu est en grande partie dûe à son activité volcanique. Le Mont Aso, à Kagoshima, est le volcan le plus actif du Japon. Il y a plusieurs milliers d’années, ce volcan fut à l’origine d’une éruption si violente qu’elle façonna la plus grande caldera habitable du monde.

L’activité volcanique de Kyushu est aussi à l’origine des nombreuses sources thermales de l’île qui compte d’innombrables onsen, les plus réputés se trouvant autour de Beppu et de Saga. Touristes étrangers comme japonais viennent à Kyushu pour se relaxer dans ces villes thermales nichées dans la végétation luxuriante qui recouvre l’île. Après Beppu, Yufuin et Kurokawa Onsen sont également particulièrement populaires.

Les amateurs d’activités en plein air apprécieront la richesse des paysages de la région de Kyushu : on peut y faire du parapente, du kayak sur des canaux d’irrigation, et se balader sur de nombreux sentiers de randonnée. Les passionnés d’histoire pourront quant à eux se plonger dans l’histoire de l’île, enrichie par le contact qui fut maintenu avec le monde occidental durant les 250 ans de fermeture du Japon, et par ses liens étroits avec la péninsule Coréenne. Les liens étroits entre Nagasaki et la Hollande se ressentent dans son architecture et le parc d’attraction Huis Ten Bosch va jusqu’à reproduire une ville hollandaise. On trouve tout autour de l’île, et en particulier près de Nagasaki, des vestiges des relations entre le Japon et l’église catholique qui conduisit à la persécution des chrétiens japonais. Dans la préfecture de Miyazaki, caché au sein d’une gorge mystérieuse, vous pourrez découvrir le sanctuaire mythique de Takachiho.

Entre ses influences internationales et la fertilité de ses vastes plaines, la cuisine de Kyushu est plus variée que dans toute autre région du Japon. Même la sauce soja de Kyushu se différencie par sa saveur légèrement sucrée, historiquement due à un accès au sucre facilité par le commerce avec l’occident qui avait lieu dans ses ports. Les productions de Kyushu sont exportées partout dans l’archipel : fruits, légumes, bœuf, porc, poulet, et même un thé d’exception. Séjournez dans un ryokan où vous pourrez vous détendre dans un onsen et déguster les spécialités de l’île au cours d’un repas kaiseki, c’est une expérience que vous n’oublierez jamais.