Activités Article partenaire Kyushu

Takachiho “Sanctuaire de la Mythologie” 2de partie : Les gorges de Takachiho


Article réalisé en partenariat avec l’Association Touristique de Takachiho

Si le Kumano Kodo est l’un des lieux de pèlerinage les plus connus du Japon, Takachiho, réputé en premier lieu pour ses splendides gorges volcaniques, est aussi un lieu spirituel majeur.

C’est en effet à Takachiho qu’aurait eu lieu l’un des mythes et légendes les plus connus de la mythologie japonaise sur l’origine de la création de l’archipel. L’histoire raconte que la déesse du soleil, Amaterasu, se serait cachée dans une grotte qui se trouve à Takachiho, pour échapper aux farces cruelles de son frère, privant alors le monde lumière.

Il y a un certain nombre de sites touristiques intéressants et à ne pas manquer liés à ces mythes. Avec les sanctuaire Amanoiwato et Amano Yasugawara, l’un des meilleurs endroits pour une expérience spirituelle reste les gorges de Takachiho. Le lieu, dont la beauté est spectaculaire, aurait le pouvoir de transmettre aux visiteurs de l’énergie spirituelle, de guérir leurs maux ou simplement recharger leurs batteries.

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : petites barques sur une eau turquoise

 

Les gorges de Takachiho, écrin naturel d’exception

Situées dans le village de Takachiho, à la convergence des préfectures de Kumamoto, Miyazaki et Oita, les gorges de Takachiho récompensent les voyageurs méritants qui auront fait la route depuis l’aéroport de Kumamoto (compter 1h30 en voiture). Dès leur arrivée, les visiteurs sont accueillis par la splendeur des falaises volcaniques au milieu desquelles coule la rivière Gokase.

Désigné panorama national et trésor naturel en 1934, les gorges de Takachiho ont été formées par 4 éruptions volcaniques du Mont Aso, la première datant d’il y a 270 000 ans. Les coulées de lave successives ont formé une vallée en forme de V, traversée par la rivière Gokase, qui s’étend sur environ 7 kilomètres. Les falaises abruptes de 80 à 100 mètres de hauteur au plus haut point, sont constituées de colonnes de basalte volcaniques et ressemblent aux écailles d’un dragon.

Les eaux du Gokase sont d’une clarté et d’un bleu turquoise magnifique, tel par endroit que l’on croirait bien que les dieux y auraient élu domicile !

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : petites barques au bord de la cascade de Minai

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : petites barques au milieu d'une nature luxuriante

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : petites barques au bord de la cascade de Minai

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : une barque, minuscule face à la falaise abrupte

 

Découverte de la cascade de Manai en bateau

On peut parcourir les gorges à pied et en bateau, deux modes de déplacement qui permettent de les admirer sous toutes leurs coutures. En commençant par le bateau, on se retrouve en plein cœur d’étroites falaises, et l’on peut se rapprocher autant qu’on le souhaite de la cascade Manai. D’après le Kojiki (un recueil historique de référence de mythes qui narrent l’origine des îles formant le Japon), ces fascinantes chutes d’eau de 17 mètres de hauteur, seraient le fruit d’un dieu prénomé Amenominaka, qui les auraient déplacées dans les gorges. Cette cascade est classée parmis les 100 plus belles cascades du Japon.

Le bateau permet par ailleurs de découvrir les gorges à un rythme relaxant tout en profitant de la fraîcheur du site. Par endroits, le soleil se reflète sur l’eau bleue cristalline et éclaire les roches de lumières dansantes. C’est un lieu très ressourçant à la fois physiquement et spirituellement.

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : petites barques au bord de la cascade de Minai, vues depuis la rivière

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : la cascade de Minai vue depuis la rivière

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : falaise et eau turquoise vues depuis la rivière

 

Les gorges de Takachiho à pied, sur la route des Dieux

Et pour continuer votre pèlerinage, poursuivez à pied en empruntant le sentier qui longe les gorges sur 1 kilomètre. Le sentier débute en haut des gorges offre de superbes points vue tout du long, et par endroits on peut observer la rivière presque à flanc de falaise.

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : vue plongeante sur les gorges depuis le sentier

Parmi les points d’intérêts qui se trouvent sur le sentier, vous croiserez notamment le rocher Kihachi. Ce rocher de 200 tonnes aurait été envoyé par le dieu Kihachi, pour démontrer sa puissance et défier la divinité irresponsable qui régnait sur village de Takachiho.

Vue sur les gorges de Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : le rocher de Kihachi entouré d'une corde sacrée shinto

Vous apercevrez aussi une falaise de 70 mètres de hauteur appelée Sennin-no-Byoubuiwa, que seuls les hermites dotés de force divine auraient la capacité de gravir (sennin signifie hermite et byoubuiwa, mur de roche).

Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : la rivière entourée de pierres blanches et de végétation

Et enfin, à l’entrée du chemin piéton, se trouvent l’étang Onokoro-ike et l’île Onokoro-jima : la première île que les Dieux auraient créée, et qui comportait autrefois un sanctuaire gardé par l’oiseau sacré Unotori (cormoran). Lors du Festival du Printemps du sanctuaire de Takachiho, un mikoshi (sanctuaire portatif) est transporté et doit traverser 3 fois cet étang pour être purifié.

Takachiho (Miyazaki, Kyushu) : l'étang sacré Onokoro

Comme dans tous les sites touristiques japonais, vous trouverez de quoi vous restaurer. À côté du parking se trouve une place comprenant des restaurants, des glaciers et des magasins de souvenir. Mais, si vous souhaitez vous écarter un peu de la foule, emprunter le sentier piéton jusqu’au pont Shin-Bashi, et vous trouverez un restaurant où vous pourrez déguster des nouilles soba fraîches de la région sur une terrasse donnant sur la rivière. L’emplacement du restaurant permet aux courants d’air de circuler et offre une pause rafraîchissante idéale.

 

Informations pratiques

 

Tarifs

Location de barques : 8h30-17h en saison.

2000 yen (environ 15€) / 30 min (3 pers. maximum)

 

Accès

Depuis Tokyo, Kyoto vols réguliers pour les aéroports de Kumamoto, Oita, Fukuoka et Miyazaki.

Pour rejoindre le centre ville de Takachiho : en voiture depuis les aéroports de Kumamoto (1h30),  d’Oita (2h45), de Fukuoka  (2h30) et de Miyazaki (2h).  À 3h en voiture de Kagoshima (pour relier depuis Yakushima). Bus également disponibles.

Pour rejoindre les gorges de Takachiho : 30 minutes à pied depuis le centre bus de Takachiho.

 

Site de la ville : http://takachiho-kanko.info/en/

 

    
Prénom
Catégorie
Adresse
Accès[map][/map]
Horaires
Prix
Mode de paiement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *