Grâce à son histoire riche et complexe, le Japon regorge de sites à découvrir lors d’un voyage dans l’archipel. Le premières traces de l’histoire du Japon remontent à environs 16 000 ans en arrière, dans des sites archéologiques du nord du Japon où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire du Japon. Les premiers sanctuaires ont commencé à apparaître au début du VIIIe siècle, le plus vieux sanctuaire du Japon serait le majestueux grand sactuaire d’Izumo Taisha dans la préfecture de Shimane. Rapidement, le bouddhisme fut importé au Japon depuis la Chine et la Corée et de nombreux temples et sanctuaires bouddhistes virent le jour partout dans le pays. On trouve d’importants lieux de culte aussi bien dans d’anciennes capitales du pays comme Asuka, comme au sommet des montagnes ou au fin fond de vallées boisées.

Plus tard, les échanges avec l’occident amenèrent leur lot de nouveauté au Japon. Des bâtiments d’inspiration occidentale et même des cathédrales furent construits sous l’impulsions de missionnaires portugais. Huis Ten Bosch, à Nagasaki, a été construit d’après une ville hollandaise. 

L’époque Edo dirigée par des shoguns et des samouraïs, vit apparaître des constructions d’un nouveau type et notamment de grands châteaux fortifiés. Si la plupart des châteaux furent détruits et démantelés après la période Edo, quelques châteaux sont encore debout des siècles plus tard, comme le château de Matsue.

Durant l’époque moderne, on construisit des musées, des salles de spectacles, et des bâtiments iconiques comme la Tokyo Tower. Aujourd’hui c’est l’ensemble de cette histoire que les voyageurs peuvent découvrir en se déplaçant partout dans l’archipel grâce à un réseau de transports en commun très efficace composé de trains à grande vitesse, de vols domestiques et de bus de nuit.

Nos derniers articles

  • Search by Region