fbpx Skip to main content

Si la préfecture de Miyazaki fait partie de votre itinéraire, vous allez pouvoir y découvrir bien plus que ses superbes plages de surf et ses paysage subtropicaux. Certains villages situés dans les terres valent aussi le détour ! C’est le cas d’Aya (綾町), situé à 20 km à l’ouest de la ville de Miyazaki, destination parfaite pour une excursion d’une journée, à la découverte de l’artisanat de la région et de sa forêt primitive.

Vous pouvez vous y rendre en bus depuis les principales gares de la ville, mais je vous recommande vivement de préférer la voiture pour un maximum de mobilité sur place ! Le vélo est aussi une excellente option si le cœur vous en dit. Une piste cyclable longe les rivières Oyodo et Honjo, et vous mènera à Aya en moins de 2 heures.

Un village en symbiose avec la nature

En arrivant sur place, on se dit que le temps semble s’être arrêté. Pourtant ce petit village singulier est bien vivant. Il y a plus de 60 ans, les habitants ont refusé les projets de redynamisation des territoires qui fleurissaient alors dans différentes régions du Japon, et depuis lors, la volonté de défendre et protéger les ressources naturelles pour les générations futures est toujours aussi ancrée à Aya. La ressource la plus précieuse de la région est sa forêt qui s’étend sur 2000 hectares. Elle abrite des espèces végétales quasiment disparues du reste de l’archipel, et une faune tout aussi riche. En 2012, la forêt a rejoint la liste des réserves de biosphères de l’UNESCO.

En connaissant les valeurs de ses habitants, on comprend pourquoi Aya fut aussi l’un des premiers villages à se convertir à l’agriculture biologique. Dans les années 1980, l’association des artisans d’Aya décide de reconstruire l’ancien château du village afin d’y accueillir les visiteurs, et de leur permettre d’y découvrir l’artisanat local et de participer à des ateliers avec les artisans.

Le château d'Aya dans la préfecture de Miyazaki
Le château d’Aya, symbole de la ville, perché sur sa colline. Je vous y amène un peu plus loin dans cet article.

Le pont suspendu de Teruha, superbe point de vue sur la biosphère

Lors d’un séjour à Aya, j’aime bien débuter ma visite par ce pont avant de me rendre au centre du village. Du haut de ses 142 mètres, il offre une superbe vue sur la rivière de Honjo, qui traverse la forêt de la biosphère. L’une des particularités de cette forêt est de posséder un feuillage persistant. Autrement dit, quelle que soit la saison de votre visite, vous pourrez apprécier l’immense étendue de dégradés de verts qui s’étend à l’horizon.

À l’entrée du pont, sur la gauche, un bâtiment abrite un petit musée qui vous permettra d’en apprendre plus sur l’écosystème de la biosphère. Certaines explications sont disponibles en anglais.

Une fois le pont traversé, vous pourrez vous aventurer sur le chemin qui descend dans la forêt jusqu’à la rivière. Comptez 40 minutes pour faire la boucle complète qui vous ramènera au même endroit.

Pont suspendu de Teruha (綾の照葉大吊橋, Aya no teruha otsuri hashi)
Ouvert toute l’année
Tarif : 350 yens (inclus l’accès au musée)

Le château d’Aya-jo, lieu d’artisanat et d’histoire

Le château d’Aya est perché en haut d’une colline à quelques minutes du centre du village. Le château d’origine fut détruit au 19e siècle, mais il fut reconstruit en 1985 en se basant sur des représentations d’époque. Dans la cour du château se trouve l’International Craft Center (« Kokusai craft no castle ») qui expose et vend des pièces réalisées par les artisans locaux, et propose également des ateliers de poterie, de tissage, et de teinture à l’indigo naturel.

atelier de teinture indigo au Japon
Le bâtiment abritant les cuves d’Ai-zome, l’indigo japonais, et les ateliers de teinture ouverts au public.

Certains intervenants parlent un peu anglais, mais pas tous. Il vaut mieux prendre rendez-vous par téléphone avant de venir pour vous assurer qu’ils seront là pendant votre visite. Autrement, le personnel disponible est toujours prêt à vous faire participer spontanément s’il n’y a pas d’atelier déjà en cours.

Teinture indigo traditionnelle au Japon
Différents motifs réalisés sur des foulards en coton lors de l’atelier de teinture à l’indigo.

En passant le deuxième portail on arrive en face du bâtiment abritant la boutique, une ancienne demeure avec un puits dans la cour. La boutique propose entre autres de la poterie, des objets en bois, en bambou, des tissus teints à l’indigo naturel et des foulards en soie. Tous les objets sont produits avec les ressources locales, y compris la soie !

Ancienne école japonaise à Aya, dans la préfecture de Miyazaki
L’ancienne école, à visiter librement après avoir enfilé une paire de chaussons.

Un peu plus loin dans la cour, une ancienne école en bois abrite des objets d’époque, principalement des outils agricoles et domestiques du 19e siècle.

Enfin, au bout du chemin, on arrive devant le château qui abrite d’anciennes armures, des vêtements, des épées et autres objets de samouraïs. Au quatrième étage, vous pouvez vous promener sur le balcon qui fait le tour du bâtiment et offre une vue panoramique sur toute la vallée.

Château d’Aya (綾城, Aya-jo)
Ouvert toute l’année, excepté pendant la période du Nouvel An
Horaires: de 9h à 17h30 d’avril à septembre, et de 9h à 17h d’octobre à mars
Tarif : 350 yens (entrée seule)
Ateliers à l’International craft Center : de 10 h à 16 h, même entrée que le château
Poterie : 30 à 40 minutes. 1500-2800 yens en fonction de l’objet réalisé. Réservation au 0985-77-0910.
Tissage : de 30 minutes à une journée complète. 1200-19 000 yens en fonction de l’objet réalisé. Réservation obligatoire au 0985-77-1223.
Teinture à l’indigo : 40 à 50 minutes. 1350-2250 yens en fonction de l’objet réalisé. Réservation au 0985-77-1841. Fermé les jeudis, si le jeudi est un jour férié l’atelier sera ouvert ce jour-là et fermé le jour suivant. Site web (en japonais).

Où manger pour le déjeuner ?

À l’heure du déjeuner, ce ne sont pas les options qui manquent. J’ai personnellement un faible pour la maison Sobadokoro Maru qui confectionne sur place leurs soba. Ces fines et délicieuses nouilles de sarrasin sont servies dans un bouillon à base de bonite séchée et peuvent être accompagnées d’un assortiment de tempura ou servies saupoudrées de morceaux de pâte à tempura frite, de gingembre râpé, et d’oignon frais (tanuki soba).

Plat de soba accompagné de tempura au Japon

Plusieurs cafés ont également ouvert ces dernières années en s’installant dans d’anciennes maisons, proposant des menus bios et des options véganes ou végétariennes. L’occasion de goûter aux légumes ayant poussé sur le sol d’Aya dans un cadre chaleureux et détendu. La plupart des cafés proposent des currys japonais, des assiettes de légumes (riz complet accompagné de plusieurs plats de légumes crus et cuits) ou des burgers végétariens chez l’étrangement nommé That’s Bock Ring company.

Et bien sûr, vous trouverez du bon café et des pâtisseries pour une pause gourmande à un autre moment de la journée. Pour déjeuner, gardez tout de même un œil sur votre montre, car la plupart des restaurants ne serviront plus de déjeuners après 14h.

La place principale : produits bios, naturels et locaux

Sur la place principale, on trouve le Tezukuri Honmono Center (綾手づくりほんものセンター), une sorte de coopérative où l’on trouve légumes bios, miel, tisanes, confiseries et autres produits du village. Ce marché est bien connu des habitants de Miyazaki pour proposer des légumes bios et des produits naturels qu’on ne trouve pas ailleurs. Si le village est particulièrement calme, la place s’anime le week-end et se couvre de petits stands autour de la fontaine.

Boutique d'artisanat japonais en bois et en bambous
En proposant des objets utiles du quotidien, les artisans offrent à tous les habitants l’occasion de soutenir l’artisanat local.

N’hésitez pas à en profiter pour remplir votre bouteille d’eau, il s’agit d’une source minérale naturelle. En face de la place, une boutique propose tous les objets du quotidien imaginables en bambou et en bois, du peigne délicatement sculpté à la boîte à bento en bambou. La boutique voisine appartient au même teinturier que vous aurez rencontré au château, et propose ici des vêtements teints à l’indigo naturel.

Peignes en bois sculptés à la main au Japon

Informations pratiques

Se rendre à Aya en bus

Depuis la gare JR Minami-Miyazaki, prendre le bus à destination Aya Machiaijyo (綾待合所) depuis Miyako City, l’arrêt de bus n°3 qui se situe à 5 minutes de marche.

Depuis la gare JR Miyazaki, prendre le bus en direction de Shusen no Mori (酒泉の杜) depuis l’arrêt de bus n°2.

Le trajet en bus dure eneviron 60 minutes.

Location de vélos à Miyazaki et Aya

Des vélos sont disponibles à la locations à l’office du Tourisme de Aya. Un plan des pistes cyclables est consultable en PDF (en japonais).

Il est également possible d’en louer au centre d’information touristique situé dans la gare JR de Miyazaki pour vous rendre à Aya à vélo, vous trouverez plus d’informations sur cette page (en japonais). Comptez moins de 2 heures via une piste cyclable.

Tous ces aspects font d’Aya un village unique et populaire dans la région, mais qui reste bien méconnu du grand public. À l’heure où nous reconsidérons nos façons de voyager, Aya me semble être un véritable joyau, loin des foules et en symbiose avec son environnement naturel qui vaut la peine d’être visité !

Clémentine Sandner

Clémentine Sandner

Designeuse d’origine française, installée au Japon depuis 2014. Venue dans l'idée de passer un an à Tokyo... je ne suis jamais repartie depuis ! Je me suis vite passionnée pour les textiles traditionnels japonais, et la beauté des paysages m'émerveille encore chaque jour. Après avoir vécu à Tokyo, Osaka et Miyazaki, je vis maintenant à Arashiyama, à Kyoto. Quand je ne suis pas derrière ma machine à coudre, j’aime prendre la route et parcourir la région à la découverte de l’artisanat local et autres trésors cachés.

www.mikanbags.com

Laisser un commentaire