Article réalisé en partenariat avec la préfecture de Shizuoka

Alors que je me promenais dans la partie Ouest de la préfecture de Shizuoka (aussi connue sous le nom de Tōtōmi-no-kuni 遠江国 ou d’Enshu 遠州), j’ai eu envie d’aller visiter l’Okuni Jinja (小国神社), l’un des quatre principaux sanctuaires shinto de la préfecture de Shizuoka connu pour sa grande allée bordée de lanterne de pierre et son pont lune rouge.

Le pont lune du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Comme c’était l’heure du déjeuner, j’ai d’abord cherché un bon restaurant.

Une pause-déjeuner chez Momoya

À côté de Totomi Ichinomiya (遠江一宮), la gare la plus proche du sanctuaire Okuni Jinja, se trouve un très bon restaurant de soba (littéralement “sarrasin”) idéal pour une pause déjeuner.

Momoya, restaurant de soba artisanales près du sanctuaire Okuni Jinja à Hamamatsu, Shizuoka.

Ces nouilles à la pâte de sarrasin se mangent froides telles quelles ou chaudes en bouillon. Chez Momoya (百々や), le chef prépare lui-même la farine de sarrasin, la pâte et les nouilles !

Momoya, restaurant de soba artisanales près du sanctuaire Okuni Jinja à Hamamatsu, Shizuoka.

Le grand plat de nouilles soba servies dans leur panier avec une sauce à base de soja dans laquelle les tremper coûte 1000¥. On peut aussi boire du sake et accompagner la dégustation de miso grillé.

  • Horaires : ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11h30 à 15h
  • Adresse : Gare Totomi-Ichinomiya (le restaurant est dans la vieille gare), 遠江一宮駅舎 2431-2 Ichimiya, 森町 Shuchi District, préfecture de Shizuoka 437-0226

Un dessert au Kotomachi Yokocho

Après le déjeuner, j’ai repris la route direction le sanctuaire Okuni Jinja à 10 minutes de là. Ce sanctuaire est surnommé le “petit Kyoto” de la province d’Enshū. Avant de pénétrer dans l’enceinte du sanctuaire, je me suis arrêtée au Kotomachi Yokocho, le marché situé à l’extérieur du sanctuaire, près du parking. J’ai acheté deux Kushi dango, ces délicieuses boulettes de pâte de riz gluant (mochi) grillées présentées en brochette.

20170202_152913_1

En-soi, les mochi n’ont pas tellement de goût, c’est surtout leur texture souple qui me plaît. En revanche, on peut choisir la garniture qui les recouvrira : j’ai opté pour une brochette de Mitarashi dango (les mochi sont trempés dans un sirop constitué de sauce soja, de sucre et d’amidon, entre sucré et salé) et pour une brochette de Goma dango (les mochi sont recouverts d’une pâte de sésame noir sucrée). Une brochette coûte 150¥.

Dégustation d'une brochette de dango à l'Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Dégustation d'une brochette de dango à l'Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Le sanctuaire Okuni Jinja

Oguni Jinja est empreint de mythologie : construit en 555, il a traversé les âges pour devenir un lieu très populaire. Les Japonais viennent de tout le pays pour prier, se marier ou mettre toutes les chances de leur côté. Avant de rejoindre les bâtiments du sanctuaire, on traverse une très belle allée de cèdres (celle bordée de lanternes de pierre) menant d’un torii à l’autre.

Allée principale du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Sur le chemin, un étang d’un bleu profond est surmonté d’un pont rouge qui se reflète dans ses eaux. Un arrêt photo s’impose !

Le pont lune du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Ce grand torii de pierre symbolise l’entrée dans la zone sacrée du sanctuaire.

Le torii du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

Niché au creux des arbres, le bâtiment principal accueille de nombreuses cérémonies.

Temple principal du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

À droite de l’allée principe et du sanctuaire, une allée secondaire mène à une cascade et son petit sanctuaire un peu plus haut dans la montagne. Un second pont lune rouge relie les deux rives. En hiver, la rivière était quelque peu asséchée, mais j’imagine qu’en été le spectacle doit être grandiose !

Le pont lune du sanctuaire Okuni Jinja, le "petit Kyoto" d'Hamamatsu, Shizuoka.

S’y rendre

Si vous êtes en transports en commun, prenez le train sur la Tenhama/ Tenryuu Hamanako Railway Line (天浜線) et descendez à Totoumi Ichinomiya (遠江一宮), la gare où se trouve le restaurant de soba. Ensuite vous pouvez, soit marcher 50 minutes si vous êtes sportif, soit prendre un taxi, soit prendre l’une des rares “micro bus” conduisant au sanctuaire gratuitement (opération limitée).

En voiture c’est plus simple, prendre la sortie Fukuroi I.C de l’autoroute Tomei Express, puis rouler 20 minutes (10 minutes jusqu’à la gare Totomi Ichinomiya + 10 minutes jusqu’au sanctuaire) ou la sorti Shin Morikawa I.C  de l’autoroute Shin Tomei, puis rouler 15 minutes.

Guide de Shizuoka

Vous voulez en savoir plus sur la préfecture de Shizuoka ? Sur ce site, vous trouverez des informations à jour sur son histoire, les lieux à visiter, les hébergements, la gastronomie et les transports : https://shizuoka-guide.com/english/

Alors, ça vous tente ? Si oui, n’hésitez pas à consulter les autres articles dédiés à Shizuoka:

    
PrénomOkuni Jinja (小國神社 / おくにじんじゃ)
CatégorieSanctuaire
Adresse3956-1 Ichinomiya Morimachi Shuchigun Shizuoka,Japan 437-0032
Accès[map]3956-1 Ichinomiya Morimachi Shuchigun Shizuoka,Japan 437-0032[/map]
HorairesTous les jours de 8h30 à 16h30. Fermé du 28 au 30 décembre.
PrixGratuit
Mode de paiement
Mathilde Heidary

Mathilde Heidary

Hello ! My name is Mathilde, I'm French. I left Paris in March 2016 for 1 year of traveling through Japan (thanks to the Working-Holiday Visa). On the agenda: discovery of the most secret little spots of Japan. Follow the guide!

Laisser un commentaire


X