fbpx Skip to main content

Your Name (君の名は, Kimi no Na wa) est l’un des plus grands succès cinématographiques de l’animation japonaise de ces dernières années, même en tenant compte des films du Studio Ghibli ; Il aurait fallu vivre dans une grotte en 2016 pour ne pas en avoir entendu parler. Le film nous conte l’histoire d’un amour de jeunesse à mi-chemin entre la le mythe du Tanabata japonais et le réalisme magique de Haruki Murakami (dont Shinkai est un fervent admirateur). Décrivant magistralement à la fois la nostalgie et le vide existentiel, ce récit a captivé les spectateurs du monde entier.

L’un des aspects remarquables de ce film réalisé par Makoto Shinkai est son extrême fidélité dans la représentation des lieux réels dont il s’est inspiré pour le scénario. Une marque de fabrique qui fait de ses films d’excellents promoteurs du tourisme pour les localités qu’ils dépeignent, incitant les spectateurs à visiter les lieux aperçus sur le grand écran pour se plonger dans la fiction tout en étant dans le monde réel.

L’industrie de l’animé est l’un des grands ambassadeurs de la culture populaire japonaise, dont le succès se traduit par une croissance exponentielle sur le marché international par rapport au marché national. Selon le dernier rapport de l’AJA (The Association of Japanese Animations), si la croissance du marché national stagne depuis dix ans, le marché international, lui, ne fait que croître, au point de peut-être bientôt dépasser le marché japonais d’ici quelques années.

L'impact de l'anime sur la culture populaire mondiale ne fait qu'augmenter.
L’impact de l’animé sur la culture populaire mondiale est en augmentation constante. Source : Statista.

Une grande partie du tourisme au Japon est alimenté par les fans de mangas et d’animés, ce qui n’est un secret pour personne. Ce phénomène s’est étendu jusqu’en Espagne, lorsque des milliers de Japonais sont allés visiter la ville de Cuenca parce qu’elle paraissait dans une série animée. Le concept de « pèlerinage » dans le monde du manga et de l’animé est une pratique établie depuis des années. Elle s’est récemment étendue à d’autres secteurs, notamment avec l’apparition de jeux vidéos populaires ayant entrainé un phénomène touristique. Parler des répercussions sociales et économiques de la fiction au Japon prend donc de toutes nouvelles dimensions qui vont bien au-delà de simples données sur le nombre de lecteurs ou des téléspectateurs.

De quels lieux réels le film Your Name s’est-il inspiré ?

À plusieurs reprises, Shinkai a exprimé sa fascination pour la ville de Tokyo, qu’il a visitée pour la première fois après avoir terminé le lycée, en quittant sa ville natale, Nagano. Plus de deux décennies plus tard, la vision qu’il a gardée de la grande métropole japonaise continue de séduire le public, non seulement pour l’émotion suscitée par ses récits, mais aussi car il nous permet de la découvrir à travers son propre regard. Cette fois-ci, il s’inspire également de ses souvenirs d’enfance à Nagano pour dépeindre le charme de la campagne et la beauté des paysages de montagne.

Est-il possible de visiter les décors de Your Name au Japon ?

La grande majorité des lieux existent tels qu’ils sont décrits et peuvent être visités sans problème. La seule exception étant Itomori, la ville de Mitsuha, qui est complètement fictive. Mais cela ne veut pas dire pour autant que cette ville ne s’est pas inspirée d’autres endroits déjà existants. Voici une liste détaillée de tous les lieux identifiables à travers le film.

Your Name à Tokyo

Les événements racontés du point de vue du jeune Taki se déroulent à Tokyo, et plus spécifiquement à Shinjuku et à Minato, deux des quartiers les plus centraux et emblématiques de la capitale. Si Shinjuku apparaît aussi fréquemment dans l’œuvre de Shinkai, c’est pour une raison spécifique : il s’agit du premier quartier dans lequel il s’est retrouvé lorsqu’il a visité Tokyo durant sa jeunesse. Le réalisateur partage donc avec le public sa propre nostalgie et son ressenti personnel à travers l’étonnement de Mitsuha à son arrivée à Shinjuku.

Vue de l’avenue Koshu Kaido devant la gare de Shinjuku

La gare de Shinjuku est l’un des lieux les plus fréquentés de la ville. De nombreuses lignes de train convergent dans cette station titanesque, qui est entourée d’un grand nombre de bureaux et de boutiques. Nous pouvons voir ici l’une des sorties de la station, du côté de l’avenue Koshu-Kaido. Il s’agit de l’une des sorties les plus importantes de la ville car elle coïncide avec la route historique du même nom, l’une des cinq routes qui reliaient l’ancien Edo au reste des provinces.

La jonction de Shinjuku à l’intersection de la Kita Dori

Nishi Shinjuku (littéralement « Shinjuku Ouest ») concentre certains des gratte-ciels les plus connus de Tokyo, ce qui en fait un lieu particulièrement populaire pour les amateurs d’architecture. Cet endroit est particulièrement connu pour son énorme structure circulaire qui supporte les différents feux de signalisation et panneaux de circulation.

La Jonction de Shinjuku à l’intersection de la Kita Dori - Your Name
C’est l’un des lieux les plus facilement reconnaissables du film | © 2016 Your Name, Film Partners

Yunika Vision

Ces énormes écrans publicitaires devant Kabukicho sont une véritable institution à Shinjuku. En activité depuis 2010, il s’agit d’une grande plateforme publicitaire sur laquelle sont diffusés certains événements en direct (dans le film, ils apparaissent avec la diffusion de la comète Tiamat). Ils sont situés juste ici.

Yunika Vision - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

Bâtiment NTT Docomo à Yoyogi

Contrairement aux autres gratte-ciel célèbres de la ville, la tour NTT Docomo n’est pas ouverte au public. Mais son architecture unique et son éclairage nocturne en ont fait l’un des points de repère les plus reconnaissables de Tokyo depuis son inauguration.

Bâtiment NTT Docomo à Yoyogi - Your Name
La tour NTT Docomo peut être aperçue de différents points de vue à Tokyo. | © 2016 Your Name, Film Partners

Il Giardino Delle Parole (Café la Bohème)

Le restaurant italien où Taki travaille à temps partiel est la reproduction presque exacte du Café la Bohème, à l’exception du design de l’entrée et du fait qu’il soit situé dans une rue calme où il n’y a pratiquement pas de circulation (à l’inverse de son homologue de fiction). L’emplacement de ce restaurant est également significatif, car il se trouve juste en face du Shinjuku Gyoen, le magnifique parc où se déroulent la plupart des scènes du film The Garden of Words, également réalisé par Shinkai.

Starbucks à Shibuya Crossing

Probablement le Starbucks le plus célèbre de tout le Japon, en raison de son emplacement immanquable sur le célèbre carrefour de Shibuya. Taki et Okudera-senpai partagent un bon moment assis sur les sièges en face des fenêtres qui surplombent l’intersection, leur offrant l’une des vues les plus convoitées par les touristes.

Starbucks à Shibuya Crossing - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

Gare de Yotsuya

C’est ici que Taki vient en courant pour rencontrer Okudera-senpai le jour de leur rendez-vous. D’après les événements de l’histoire, il semble que ce soit la zone où habite Taki.

L’observatoire Tokyo City View And Sky Deck

L’un des points de vue les plus populaires de la ville se trouve au 52e étage du complexe Roppongi Hills, où l’on trouve également des boutiques, des restaurants et un petit musée avec des expositions intéressantes. Il est situé juste ici.

Salon de Thé Rond

Ce salon de thé populaire est situé dans les locaux du Centre National des Arts de Tokyo, conçu par l’extraordinaire Kisho Kurokawa. Un incontournable de la ville pour les amateurs d’architecture ou d’Art, grâce à la structure saisissante du bâtiment et à ses expositions intéressantes tout au long de l’année. Pour ceux qui veulent simplement se promener ou prendre un café, le restaurant est accessible à tous. Pour y accéder, il n’est pas nécessaire d’acheter un billet d’entrée pour les expositions. C’est juste ici.

Le pont Shinanomachi

Le pont est très proche de la gare de Shinanomachi à Tokyo. C’est là que Taki se rend compte qu’il ne peut plus contacter son amie.

Le pont Shintoshin

C’est le pont pour piétons surélevé de Shinjuku que Taki et Mitsuka traversent une nuit sans s’en rendre compte. Voici l’endroit exact.

La gare de Tokyo

En plus d’être l’une des plus grandes et importantes gares de la ville, la façade en briques d’époque de la gare de Tokyo est un exemple très intéressant de l’architecture néo-baroque de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. C’est de là que Taki prend le train express avec ses amis pour partir à la recherche de Mitsuha.

Les escaliers de Your Name

Nous terminons la liste des lieux à Tokyo avec les désormais légendaires escaliers menant au sanctuaire Suga à Yotsuya. Il s’agit d’un sanctuaire pittoresque situé dans un quartier résidentiel assez proche de l’agitation de Shinjuku, mais en même temps assez calme, typique de ce genre de quartiers au Japon. Il convient de noter que, même si le film est tout de même sorti il y a quelques années, il est encore fréquent de voir des visiteurs prendre des photos dans ce lieu symbolique, pour des raisons évidentes.

Your Name à Aichi, Akita, Gifu et Nagano

L’aventure de Taki à travers le Japon le fait passer par de nombreux lieux, mais tout particulièrement par Hida, dans la préfecture de Gifu.

Si la présence de lieux inspirés de Tokyo dans le film n’a fait qu’encourager un tourisme déjà très présent dans la capitale, l’effet obtenu dans des régions plus reculées a été bien plus spectaculaire. De manière inattendue, les projecteurs du monde entier se sont braqués sur un certain nombre de lieux auparavant peu connus du grand public. Pour s’en convaincre il suffit de lire ce très intéressant entretien avec le maire de Hida qui met en lumière la situation touristique avec ses avantages et ses complications, notamment lorsque cet engouement touristique se fait au détriment de certaines villes. À l’inverse, l’exposition touristique de ces sites a également donné lieu à des conflits juridiques. Lorsque les gouvernements locaux ont voulu profiter du buzz médiatique provoqué par Your Name, ils n’ont pu mener que des campagnes officieuses. Toute campagne touristique officielle présentait des problèmes de gestion de droits. Naturellement, cela n’a pas empêché des foules de pèlerins d’effectuer leur parcours sur les traces du film.

Le paysage depuis le Shinkansen

Dans le film, lorsqu’un paysage apparaît à travers la fenêtre du Shinkansen, il s’agit bien évidemment d’un lieu 100% réel. Cette vue peut être observée à bord du Tokaido Shinkansen lorsqu’il traverse la ville de Toyokawa dans la préfecture d’Aichi. Comme il n’y a pas encore de Street View des lignes ferroviaires, voici l’équivalent le plus proche que nous puissions vous montrer : Il s’agit d’une vue similaire passant par un pont proche dans la même zone. Notez les détails de la tour et de l’éolienne.

Paysage depuis le Shinkansen - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

La gare de Hida Furukawa

Il s’agit de la gare où Taki débute sa recherche sur les traces de Mitsuha dans la préfecture de Gifu. La représentation est si fidèle que s’ils avaient changé une image du film pour une photo, personne ne l’aurait probablement remarqué.

Et en sortant de la gare, à quelques mètres, on trouve le point d’information touristique de la ville et la station de taxis.

Station de taxi de la gare de Hida Furukawa - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

Arrêt de bus

Au cas où quelqu’un aurait encore des doutes, cet arrêt de bus, petit mais accrocheur, existe réellement. C’est un autre exemple de l’importance accordée au souci du détail que le conseil municipal s’est empressé de suivre. Dans l’interview dont le lien figure ci-dessus, le maire révèle qu’ils ont pris soin d’améliorer l’apparence de cet arrêt de bus. En comparant plusieurs photos de différentes années sur Google Street View, on peut voir que le panneau indiquant le nom de l’arrêt de bus et la ligne de bus était autrefois dans une position différente. Désormais, il est exactement dans la même position que dans le film.

Arrêt de bus - Your Name
Le fameux petit arrêt de bus | © 2016 Your Name, Film Partners

Un restaurant de ramen inexistant mais à l’inspiration réelle

Afin de dissiper tout doute éventuel, je dois malheureusement vous confirmer que le restaurant de ramen où Taki reçoit la terrible nouvelle du sort réservé aux habitants de la ville où réside Mitsuha n’existe pas. Mais en suivant l’une des routes proches de la gare, nous avons trouvé une maison étrangement similaire.

Bien qu’il n’y ait pas de restaurant dédié, les responsables des ramen de Takayama ont profité de l’afflux de touristes désireux de goûter à la recette locale pour créer une gamme spéciale Your Name avec le très prisé bœuf Hida, spécialité de la région.

Le lac Suwa, source d’inspiration pour Itomori

Étant donné le destin tragique d’Itomori, la ville natale de Mitsuha, il est compréhensible que l’auteur n’ait pas utilisé le nom d’un lieu réel. Cependant, l’apparence du village est inspirée du lac Suwa à Nagano, la région natale du réalisateur.

Le lac Suwa - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

On peut profiter des vues sur le lac depuis le parc Tateishi, un endroit splendide pour apprécier les paysages de la région. Petit détail supplémentaire : près de ce parc se trouve un lycée appelé Futaba. Il s’agit du même nom que la défunte mère de Mitsuha. Coïncidence ?

La bibliothèque municipale de Hida

La façade de la bibliothèque municipale de Hida est également représentée, mais avec quelques ajustements créatifs, comme le positionnement des fenêtres ou l’ajout d’une enseigne qui n’existe pas vraiment. Mais à part ça, on peut dire que c’est le même bâtiment.

Bibliothèque municipale de Hida - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

Evidemment, l’intérieur de la bibliothèque est également fidèlement représenté. Il convient de noter que la bibliothèque autorise les pèlerins du film à prendre des photos à l’intérieur, à condition qu’ils respectent les règles élémentaires de politesse. Ils doivent d’abord demander la permission à la réception et ne doivent en aucun cas déranger les utilisateurs en faisant du bruit, en enregistrant des vidéos ou en prenant des photos des autres utilisateurs. Il ne faut pas oublier que cela reste une bibliothèque et qu’à ce titre, le silence est de rigueur à l’intérieur des locaux.

Curieusement, comme il n’y a pas de salle de cinéma dans la région, les habitants eux-mêmes n’avaient aucun endroit où aller pour voir le film qui représente leur ville aussi fidèlement. Après une série de pétitions des habitants de la ville, le distributeur Toho a autorisé la projection du film dans un centre culturel local, quelques séances qui ont affichèrent complet quelques heures seulement après la mise en vente des places.

La gare fictive d’Itomori à Maeda-Minami

La ville d’Itomori n’existe peut-être pas, mais sa gare si. Il faut simplement parcourir quelques kilomètres, et se rendre dans la préfecture d’Akita. Maeda-Minami est le nom de cette gare isolée que les pèlerins de l’animé ont rendu célèbre pour son apparition dans le film.

Le Sanctuaire Miyamizu

Le sanctuaire appartenant à la famille Mitsuha s’inspire de la porte torii et des escaliers du sanctuaire Hie à Takayama, célèbre pour son festival de printemps.

Sanctuaire Miyamizu - Your Name
© 2016 Your Name, Film Partners

Le Japon authentique du quotidien dans « Your Name »

En dehors des éléments fantastiques de l’histoire, presque tout ce qu’elle montre est très proche de la réalité en termes d’us et coutumes. La cérémonie au cours de laquelle Mitsuha danse au sanctuaire avec sa sœur fait partie de ses responsabilités en tant que miko (巫女). À propos, si vous avez l’occasion d’assister à l’une de ces danses rituelles, veuillez vous abstenir de prendre des photos ou des vidéos des miko, car cela est strictement interdit.

miko - Your Name
Les miko sont des prêtresses des sanctuaires shintoïstes qui exécutent normalement des danses rituelles et agissent parfois comme médiums pour essayer de voir l’avenir, entre autres. | © 2016 Your Name, Film Partners

Mais au-delà des éléments culturels importants, il existe aussi des détails qui nous renseignent sur les coutumes et la gastronomie. Par exemple, la petite boîte contenant un plat préparé que les voyageurs mangent à bord du train est appelée ekiben (駅弁), une combinaison de eki (駅, gare) et bento (弁当, boîtes ou paniers repas de plats préparés qui peuvent être achetés ou faits maison). Certains voyages en train peuvent être assez longs, c’est pourquoi il est assez courant d’apporter ou d’acheter un bento à la gare pour le manger dans le train comme le font les personnages. Une mention spéciale doit être faite pour le plat choisi, qui est un misokatsu, l’une des célèbres spécialités locales de la cuisine de Nagoya.

Et en parlant de gastronomie, on peut remarquer un autre détail intéressant lorsque les personnages arrivent à Hida et aperçoivent une mascotte bovine toute mignonne. En effet, l’un des produits les plus populaires de la région est le bœuf. D’autre part, les friandises que les amis de Mitsuha achètent alors qu’ils prévoient de sauver les villageois existent bel et bien au Japon. L’occasion de montrer certaines des marques qui ont sponsorisé le film, mais également l’opportunité pour le public étranger de voir quel genre de produits on peut trouver dans les supermarchés ou les magasins de proximité.

Un autre produit local dont la popularité a augmenté suite à son apparition dans le film est le gohei mochi. Il s’agit d’une brochette de mochi enrobée de sauce soja sucrée et grillée : Une spécialité de la région du Chubu !

Où peut-on voir le film Your Name ?

Grâce à son succès, il n’est pas difficile de trouver le film sur une plateforme de V.O.D. Il est par exemple disponible dans le vaste catalogue d’animés de Netflix.

Pour les rares d’entre vous qui ne l’auraient pas encore vu, Your Name est un film que je vous recommande de ne pas manquer. Non seulement en raison de la valeur intrinsèque de l’histoire, de la qualité de l’animation et des lieux inspirés d’endroits réels qui y servent de décors (ce qui n’est pas rien), mais aussi parce qu’il offre un aperçu authentique du Japon de tous les jours à travers de multiples représentations inspirées de la vie quotidienne.

Toshiko Sakurai

Toshiko Sakurai

Je divague dans les rues japonaises (accompagnée de mon appareil photo !), puis je capture chaque moment. Je joue avec la lumière afin de prendre les meilleurs photos et j'assemble des lettres du mieux que je le peux pour vous écrire mes articles. Je suis arrivé à Tokyo en provenance de Barcelone à l'automne 2017 et depuis, j'essaye de partager les meilleurs coins de la ville grâce à mes balades en vélo. Lorsque je n'ai pas mon appareil photo avec moi, j'ai l'habitude de goûter plusieurs spécialités culinaires en mélangeant les styles de nourriture de tous les endroits où j'ai vécu.

Laisser un commentaire


X