fbpx Skip to main content

Certains sont petits, d’autres plus grands. Certains ont un pelage long et épais, quand d’autres doivent porter de petits manteaux en hiver pour couvrir leurs poils ras. Les Japonais adorent vraiment leurs chiens, et ça ne date pas d’hier. Les races de chiens japonais gagnent en popularité, non seulement au Japon mais aussi à l’étranger (comme j’ai pu le constater au cours d’une promenade avec mon propre chien dans mon pays d’origine).

Lors de mon premier voyage au Japon en 2013, j’ai été étonnée de voir le nombre de personnes qui se promenaient avec des chiens en poussettes. Des caniches toy, des teckels, des loulous de Poméranie, et d’autres chiens plus petits m’observaient depuis leurs poussettes. Et parmi tous ces petits amis à quatre pattes, vous croiserez également nombre de races de chiens japonais, parmi lesquels le très populaire shiba inu (柴犬, shiba inu/ken). Ce petit chien est parfois d’un brun-roux clair, mais vous pourrez aussi en admirer le pelage noir et feu.

Dans cet article, vous découvrirez les animaux de compagnie japonais les plus populaires, les races de chiens les plus communes, et combien un Japonais dépense en moyenne chaque année pour son animal de compagnie. Nous vous dresserons également un tableau des chiens, chats et autres petits animaux courants au Japon.

Les Japonais ont-ils des animaux de compagnie ?

Nous pouvons répondre très clairement à cette question par l’affirmative. Alors que le Japon est célèbre pour ses cafés à animaux, le penchant des Japonais pour les animaux de compagnie est comparable à celui des autres pays. Selon une enquête annuelle de la Japan Pet Food Association, il y avait en 2019 environ 9,77 millions de chats et 8,79 millions de chiens dans les ménages japonais, bien que les études montrent que les chiens sont en train de devenir l’animal de compagnie préféré !

Dans un sondage réalisé en 2018, 11,5 % des répondants japonais ont déclaré avoir pour animal de compagnie un chien, suivi d’un chat et de poissons exotiques. Quand on leur a demandé quel type d’animal de compagnie ils voudraient à l’avenir, 19,2 % ont cité « un chien » comme animal de compagnie préféré, suivi de « un chat ».

Mais la question de l’espace, omniprésente au Japon, pèse bien évidemment dans le choix de l’animal de compagnie. Les insectes (coléoptères en tête) figurent ainsi parmi les 6 animaux domestiques préférés au Japon. Et en effet, ce sont des animaux de compagnie très appréciés des enfants ! Dans les animaleries, vous pouvez trouver des rayons entiers remplis de terrariums et d’accessoires d’ameublement pour les petits animaux rampants.

Pour autant, il apparaît assez évident qu’au Japon les chiens sont à la hauteur de leur réputation de « meilleur ami de l’homme ». Ils ne comptent pas seulement parmi les animaux de compagnie les plus populaires sur l’archipel japonais, ils font aussi des thèmes populaires sur des accessoires, de la papeterie et d’autres articles.

Chiens japonais : quelles races ?

Quelle race de chien vous vient à l’esprit quand vous pensez aux chiens japonais ? C’est peut-être l’akita (秋田犬 akita inu / ken), une race rendue célèbre grâce à l’histoire du fidèle chien Hachiko, qui attendit le retour de son défunt propriétaire pendant dix ans.

L’akita inu Bukemaru dans la ville de Kakunodate. Photographie : Tomoko

Mais bien sûr, il existe de nombreuses autres races de chiens japonais (日本犬, nihon ken), que nous aimerions vous présenter dans un bref résumé. Les chiens japonais, dont la plupart des races présentées plus loin, ont pour caractéristiques communes la loyauté envers leurs propriétaires, et un caractère fort et singulier, qui ne fait pas forcément d’eux des chiens pour néophytes.

Akita (秋田犬, akita inu/ken)

Rendu célèbre par Hachiko, l’akita est devenu l’incarnation même de la loyauté. Utilisé au départ comme chien de chasse, ce chien japonais a été déclaré monument national par l’empereur Hirohito en 1931. L’akita trouve ses origines dans la préfecture homonyme d’Akita, dans la ville d’Ōdate (大館市, Ōdate-shi).

L’akita est devenu célèbre à travers l’histoire de Hachiko. Photographie : Jonathan Reeve

Shiba inu (柴犬, shiba inu/ken)

Outre l’akita, le shiba est l’une des races de chiens japonais les plus connues et les plus anciennes. Tout comme son grand frère, le shiba était lui aussi utilisé comme chien de chasse, principalement pour les petits animaux. Le shiba, déclaré monument national du Japon en 1937, trouve ses origines dans les régions montagneuses bordant la mer du Japon. Aujourd’hui, avec son manteau brun-rougeâtre ou noir caractéristique, le shiba est devenu l’un des chiens japonais les plus populaires.

Le très vif shiba inu, avec son visage tout rond. Photographie : Jaycee Xie

Les autres types de races de chiens japonais

Races de chiensCaractéristiquesMonument national
Épagneul japonais (狆, chin)C’est la plus petite race de chiens japonais. Sa vivacité fait du chin un parfait chien de famille. À l’époque d’Edo, le chin était élevé pour être un chien de compagnie à la cour impériale japonaise.Non.
Terrier japonais  (日本テリア, nihon teria)Son caractère fait de lui le chien de famille idéal. Cette race relativement jeune de chiens japonais s’est développée vers 1920.Non.
Tosa ou tosa-inu (土佐闘犬, tosa inu/ken)Cette race s’est développée au milieu du XIXe siècle. Le Tosa est connu pour être un supposé chien de combat. Un tosa mâle peut atteindre jusqu’à 90 kg.Non.
Shikoku (四国犬, shikoku inu/ken)Cette race de chien est née sur l’île principale de Shikoku, et fut initiallement élevée pour la chasse.Oui, depuis 1937.
Kishu (紀州犬, kishu inu/ken)Cette race a évolué à partir de chiens originaires des préfectures de Wakayama et Mie.Oui, depuis 1934.
Kai (甲斐犬, kai ken/inu)Le kai ken a également été élevé pour la chasse. Cette race de chien trouve ses origines dans la région de la préfecture de Yamanashi.Oui, depuis 1934.
Hokkaido (北海道犬, hokkaido ken/inu)Cette race de chien est originaire de la préfecture homonyme d’Hokkaido, où elle était utilisée pour la chasse à l’ours et aux autres animaux sauvages. Sa fourrure épaisse s’est adaptée aux conditions climatiques de cette préfecture.Oui, depuis 1937.

Quelles sont les races de chiens les plus populaires au Japon ?

Vous voici déjà familiarisés avec les races dites de « chiens japonais », mais cela ne nous dit pas qui sont les amis à quatre pattes les plus plébiscitées par les ménages japonais. Voici le classement des races de chiens les plus populaires au Japon !

Les chiens les plus populaires au Japon s’affrontent dans un classement annuel, le top 3 des amis à quatre pattes étant dressé chaque année. En 2020, le chihuahua, le caniche toy et le shiba se disputent le titre de chien japonais le plus populaire.

Et le Shiba dans tout ça ? Ce chien japonais est entré dans le classement des chiens les plus populaires au Japon, mais ce n’est pas tout. Le Shiba fait office d’imprimé populaire pour toutes sortes d’accessoires, articles de papeterie, jouets en peluche, mugs, et on en passe. Où que vous alliez, vous ne couperez sans doute pas au joli visage rond du Shiba Inu, que vous croiserez partout, en motif ou en chair et en os.

Les autres races de chiens populaires sont les teckels, les poméraniens, les yorkshire terriers et les chiens de race mixte. Vous pouvez ainsi voir que ce sont surtout les races de petits chiens qui sont prisées des ménages japonais.

Les noms de chiens populaires au Japon

Mentionnons brièvement les noms de chiens les plus populaires au Japon. Le top 3 est occupé par Coco, Marron et Choco. Vous remarquez quelque chose ? Ces trois noms sont liés à la nourriture, un sujet de prédilection sur l’archipel japonais.

Combien coûtent les animaux de compagnie au Japon ?

Mais combien coûte un animal de compagnie au Japon, et surtout, combien coûtent les chiens japonais et leur entretien ?

Au Japon, le coût annuel des chiens dépend surtout de leur taille. Un petit chien au Japon peut coûter en moyenne 2800 USD par an, un chien moyen un peu plus de 2900 USD, et un gros chien plus de 4300 USD par an. Ce coût comprend les dépenses de vétérinaire, la nourriture, l’assurance, le toiletteur et les promenades au parc canin, pour ne citer que quelques-uns des frais. Autre fait remarquable, le coût de toilettage pour les petits chiens est plus élevé que celui pour les autres chiens : environ 45 000 yens (environ 430 USD) par an. De même, ceux qui investissent dans les vêtements pour chiens peuvent s’attendre à débourser près de 14 400 yens (environ 140 USD) pour les petits chiens, et environ 8300 yens (environ 80 USD) par an pour les gros chiens.

Les Japonais dépensent environ 1500 USD par an pour les chats, la nourriture étant le principal poste de dépenses, à hauteur d’environ 480 USD (environ 50 000 yens). Mais il serait faux de croire qu’il serait plus économique d’acheter un petit animal de compagnie. Parmi les petits animaux de compagnie, les lapins sont les plus onéreux, pour environ 850 USD (environ 88 000 yens) par an, suivis des furets.

Les coûts d’acquisition montrent que les chiens japonais comme le shiba ou le mameshiba (version miniature du shiba inu) coûtent environ 7659 USD, et les chats de race comme le scottish fold, dont les tarifs vont jusqu’à 7200 USD, figurent parmi les animaux de compagnie les plus coûteux.

Refuge pour chiens et chats japonais : de la rue à une maison accueillante

Les chiens, les chats et les petits animaux japonais ne sont pas à l’abri de se retrouver sans abri. Ceux d’entre vous qui sont déjà allés au Japon se souviendront certainement des nombreux chats errants croisés dans les parcs des grandes villes japonaises ou à proximité des villes côtières.

Mais où finissent ces animaux abandonnés par leurs propriétaires ? Parce qu’il se trouve que les refuges pour animaux tels que nous les connaissons (par exemple en Allemagne) se font rares au Japon.

C’est là qu’entrent en jeu les cafés animaliers. Ils sont souvent considérés comme des attractions purement touristiques. Mais il existe dans les grandes villes des cafés animaliers spécialisés dans la recherche d’un nouveau foyer pour les chiens, chats et autres petits animaux errants.

L’un de ces cafés est le Hogoken Cafe (保護犬カフェ), avec des succursales à Osaka, Tokyo, Chiba et Hyogo. Il est spécialisé dans les chiens. Les clients et leurs amis à quatre pattes peuvent nouer dans ce café des relations, et dans le meilleur des cas, cela se termine par l’adoption par un nouveau foyer. La priorité étant ici non pas le plaisir des visiteurs mais le bien-être animalier, dans certains de ces cafés, les enfants d’âge préscolaire ne sont pas autorisés.

Le Japon, fans de chiens

Qu’il s’agisse de la version chien de poche ou de chiens japonais comme le shiba, lors de votre prochaine visite au Japon, il ne vous échappera certainement pas que le nombre de chiens est reparti à la hausse, et qu’ils sont en passe de devenir les animaux de compagnie les plus populaires au Japon.

Peut-être rapporterez-vous en souvenir un petit accessoire à l’effigie de l’un des chiens japonais les plus populaires, le shiba ! Vous pourrez aussi vous procurer un accessoire pour votre ami à quatre pattes dans l’une des nombreuses animaleries des centres commerciaux. Que diriez-vous de la tenue de l’équipe nationale de football japonaise ou d’un collier avec un motif japonais ?

Article traduit de l’anglais par Marie Borgers

Yvonne

Yvonne

I'm a German girl from Berlin, who found her second home in Japan. Since 2012, I travelled at least once a year to Japan, before I moved to Tokyo in 2017 as an exchange student. After just a few months back in Germany, I ended up in Tokyo again in 2019 - ready for telling you more about this amazing and traditional country! :)

Laisser un commentaire


X