fbpx Skip to main content

La coupe du monde de rugby de 2019 aura lieu au Japon. Douze stades répartis dans toute l’archipel ont été sélectionnés pour accueillir les matchs, vous pouvez consulter la liste sur le site officiel. L’un d’eux, le stade d’Ōita, m’a ouvert ses portes lors de ma visite dans la préfecture d’Ōita. Je vous fais visiter, vous me suivez ?

la visite du stade Ōita Bank Dome pour la coupe du monde de rugby de 2019

Visite du stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

Avec mon compagnon (et traducteur officiel) dans l’une des salles de brief !

 

Le stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

OITA s’inscrit en grandes lettres émeraudes dans les tribunes !

 

Le stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

Le stade est immense !

le coupe du monde de rugby de 2019 accueillie à Oita City

D’abord il faut savoir qu’Ōita est la « capitale » de la préfecture éponyme, située sur la côte Est de Kyūshū, la plus méridionale des quatre îles principales du Japon. Le stade d’Ōita accueillera les trois plus grands matchs joués dans le Kyūshū, car c’est le plus grand de la région : il peut accueillir un public de 40 000 personnes ! Un tirage au sort aura lieu l’an prochain pour décider de la répartition des matchs.

Accueil du stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

Situé dans la banlieue proche d’Ōita (dans les collines du quartier de Matsuoka Yokoo), le stade est particulièrement impressionnant, il fait partie du « Ōita sport park » ou« parc des sports d’Ōita ». Il s’appelle le « Ōita Bank Dome » car il est recouvert d’un dôme mécanique rétractable qui se referme sur le terrain en cas de pluie ! Les habitants le surnomme d’ailleurs le « grand oeil » en raison de la forme que lui donne ce dôme.

En dehors du rugby, il accueille aussi des matchs de football (plusieurs matchs de la Coupe du Monde de Football de 2002 s’y sont d’ailleurs joués), des compétitions d’athlétisme ainsi que des concerts. 

Entrée du stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

Intérieur du stade « Ōita Bank Dome » pour la coupe du monde de rugby 2019 au Japon sur l'île de Kyushu

À partir de la saison prochaine, le rugby prendra une place plus importante au sein du stade : de plus en plus de matchs vont s’y jouer.

On ne le sait pas toujours, mais le Japon possède une équipe de rugby à XV qui rassemble les meilleurs joueurs du pays sous l’autorité de la « Japan Rugby Football Union ». L’équipe nationale a d’ailleurs réussi l’exploit de battre les Springboks (l’équipe d’Afrique du sud, l’une des meilleures du monde) en phase de poule de la coupe du monde 2015, au terme d’un match spectaculaire !

Meijiron, mascotte du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Meijiron, la petite mascotte du stade !

 

Entrée du terrain du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Les joueurs passent par ici pour rejoindre le terrain !

 

Carré VIP du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Un carré VIP au carré !

 

Loge VIP du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

La loge VIP de l’intérieur.

 

Salle de réunion du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

L’une des salles de réunion du stade.

J’ai eu l’honneur de m’asseoir dans le fauteuil de l’Empereur situé dans la tribune impériale : confortable, avec une vue imprenable sur le stade !

Fauteuil impérial au stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

J’ai aussi pu essayer l’une de ces chaises fabriquées par un designer japonais (celui qui a dessiné le dôme) en exclusivité pour le stade. Il n’y en a que quelques exemplaires qui coûtent chacun 150 000¥ (j’avais peur de bouger) !

Chaise de designer japonais au stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Mon amoureux se prenant pour un joueur « en pleine concentration avant le début du match » dans les vestiaires !

Vestiaires du stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Au moment de la Coupe du Monde, tout sera fait pour faciliter l’accès au stade : des navettes feront la liaison entre la gare d’Ōita et le stade. Plusieurs milliers de volontaires sont attendus pour participer au bon déroulement de l’événement.

Le stade « Ōita Bank Dome » qui accueillera la coupe du monde de rugby au Japon de 2019 sur l'île de Kyushu

Les amateurs de rugby pour qui « match » rime avec « bière » seront ravis d’apprendre que la préfecture produit deux bières locales : la Yufuin provenant de la brasserie de Yufuin et la Kujukogen d’une brasserie située sur le plateau du mont Kuju.

Vous êtes fan de rugby et hésitez encore à vous rendre au Japon pour assister aux matchs ? Foncez, la Coupe du Monde sera aussi une bonne excuse pour faire un peu de tourisme ; rien que dans la préfecture d’Ōita, ce ne sont pas les lieux d’intérêt qui manquent : vous pourrez vous détendre dans l’un de ses nombreux ryokan, trembler face aux enfers de Beppu, vous perdre dans les jolies ruelles de Yufuin, découvrir comment vivaient les samouraïs à Kitsuki, jouer avec les singes dans le parc de Takasakiyama ou encore vous plonger dans la spiritualité dans le sanctuaire d’Usa Jingū et ses alentours sur la péninsule de Kunisaki.

    
Prénom Ōita Bank Dome
Catégorie Stade
Adresse 1351 Yokoo, Oita, Oita Prefecture 870-0126
Accès [map]1351 Yokoo, Oita, Oita Prefecture 870-0126[/map]
Horaires En fonction des matchs
Prix En fonction des matchs
Mode de paiement

 

Article réalisé en partenariat avec la préfecture d’Oita / L’office de tourisme d’Oita

Mathilde Heidary

Mathilde Heidary

Hello ! My name is Mathilde, I'm French. I left Paris in March 2016 for 1 year of traveling through Japan (thanks to the Working-Holiday Visa). On the agenda: discovery of the most secret little spots of Japan. Follow the guide!

Laisser un commentaire


X