fbpx Skip to main content

Kumejima est une île superbe qui a su garder son côté sauvage tout en développant son activité touristique. Mise à part flâner entre les champs d’ananas et de canne à sucre (les spécialités agricoles locales), vous y trouverez des occupations pour découvrir la culture et la nature exceptionnelle. Voici une sélection des choses à faire pendant votre séjour :

1.Faire de la plongée

Kumejima est reconnue pour ses spots de plongée. Vous pourrez peut-être rencontrer des dauphins, des raies mantas, des tortues marines et bien-sûr, un nombre infini de poissons tropicaux colorés.

Les clubs de plongée sont répertoriés ici en japonais (vous pouvez les traduire en utilisant votre navigateur internet).

Faire de la plongée à Kumejima, île d'Okinawa

2.Visiter le musée dédié aux tortues marines

Juste à côté des « rochers tatamis », le musée vous accueille de 9h à 17h (sauf le mardi) pour 300. Dédié à la préservation des fonds marins, il vous sensibilisera aux conséquences désastreuses de la pollution des mers. Un fléau qui affecte directement les espèces de tortues que l’on trouve autour de Kumejima car ces dernières viennent pondre sur l’île. Les traces de petites tortues sont d’ailleurs visibles sur la plage de Shinri, près de l’aéroport. Une petite exposition vous permettra également de découvrir les coquillages de la région.

Malheureusement, comme partout au Japon, vous ne trouverez aucune poubelle publique pour jeter les déchets rapportés par les vagues….

Se balader à cheval à kumejima, île d'Okinawa

3.Vous balader à cheval

Sur la plage de Shinri, de petites balades à cheval sont proposées par un ranch. Les chevaux originaires de l’île vous paraîtront petits ; ne vous fiez pas à leur taille, ils peuvent porter jusqu’à 200kg et sont très rapides ! Lorsque Kumejima abritait encore des élevages, ils étaient envoyés dans tout le Japon. Les propriétaires sont très sympathiques et seront ravis de vous en apprendre plus sur leurs animaux. Je vous conseille deux options d’exploration :

Balade d’une heure entre plage et forêt pour 7000
– Exploration d’un village abandonné (compter 1h30 à 2h) pour 
15000

Vous pouvez les contacter par email en anglais à cette adresse: kumejima-uma (at) kyi.biglobe.ne.jp ou réserver directement ici.

4. Manger les spécialités locales

Les Kuruma Ebi (crevettes tigrées), l’Umi Budo (raisin de mer, une algue) et la patate douce violette font partie des spécialités culinaires de l’île. Vous pourrez les goûter dans la plupart des restaurants. Les crevettes sont particulièrement bonnes au “Restaurant Dragon” (horaires d’ouverture : 11h30-15h et 17h30-23h).

Manger et chanter au Karaoké Sushi "Tavern sushi spring" à kumejima l'île d'Okinawa

5.Manger ET chanter au Karaoké Sushi “Tavern sushi spring”

Si vous aimez les sushis et le karaoké, pourquoi ne pas allier les deux pour une soirée mémorable ? Le restaurant se trouve dans le centre de Gima. Trois salles de karaoké sont disponibles et vous pouvez commander des sushis pendant votre session. Vous pourrez chanter en japonais, anglais, espagnol et même en français. Il vaut mieux réserver sachant que c’est le seul établissement à proposer cette combinaison.

6.Découvrir les tissus Tsumugi

Cette méthode de tissage de la soie remonte au 15e siècle. Les imprimés géométriques sont minimalistes et très originaux. Vous pourrez visiter le musée (200¥ de 9h à 17h) qui en présente les étapes de fabrication. Il est également possible de travailler vous-même cette étoffe. Compter 2100pour un dessous-de-verre (30 minutes) et 2300pour un bandana (1h).

Faire de la poterie shisa à kumejima l'île d'Okinawa

7.Faire son propre Shisa : Yachimun Pottery

En vous promenant autour de l’île, vous remarquerez sûrement ces statues rappelant vaguement un lion, postées à l’entrée des habitations et des commerces. Elles offrent une protection contre les mauvais esprits. Un artisan propose d’en fabriquer avec la terre de Kumejima (ouvert de 9h à 22h/3000). Les Shisas cuits sont ensuite envoyés par la poste à votre adresse (uniquement au Japon) car le séchage prend environ un mois. Donc si votre séjour est court, mieux vaut en acheter un déjà prêt et le peindre chez vous ! Si les Shisas ne vous intéressent pas, passez au moins voir l’atelier qui vaut le détour ! L’établissement est un bel exemple de maison traditionnelle. Vous trouverez aussi des tasses et d’autres très belles céramiques.

Visiter le musée de kumejima, l'île d'Okinawa

8.Visiter le musée de Kumejima

Le musée historique (200, de 9h à 17h, fermé le lundi) offre de nombreuses informations sur le mode de vie, l’histoire et l’écosystème de l’île.

9.Se baigner à Bade Haus

Bade Haus est un établissement thermal qui utilise, pour ses soins, de l’eau puisée dans les fosses sous-marines très profondes que l’on trouve autour de Kumejima. La piscine intérieure et le jacuzzi donnant sur la plage rempliront parfaitement une journée pluvieuse (pensez à prendre votre serviette). Ouvert de 10h à 21h, compter 2500pour la journée.

10.Faire du golf

Vous pourrez pratiquer votre swing au golf de Kumejima, à mi-chemin entre le mini-golf et son pendant plus traditionnel. Les différents greens sont amusants, même sans expérience (les enfants sont les bienvenus). Ouvert de 9h à 18h30 l’été et jusqu’à 17h le reste de l’année ; compter 1000¥ la demi-journée.

À l’aéroport, vous trouverez une brochure d’informations sur l’île ; très pratique elle est en anglais. Enfin, il faut savoir que de décembre à avril, les baleines à bosse sont visibles depuis la côte ou depuis le ferry en provenance de Naha. Si vous venez à cette période, vous aurez peut-être la chance de les voir !

Adélaïde Jalabert

Adélaïde Jalabert

Adélaïde a grandi aux Antilles et garde une âme d'insulaire mixant les cultures et les influences diverses. Catapultée à Paris, elle étudie les Arts Plastiques et la communication à La Sorbonne pendant 6 ans. Puis sa soif d'ailleurs la pousse, à 26 ans, à s'expatrier au Japon afin de découvrir le pays et d'apprendre la langue. Elle partage aujourd'hui les habitudes nippones, entre autres l'art de vivre et la gastronomie. Ce qu'elle aime ? L'Art, le cinéma, la photographie, l'histoire, mais aussi l'écologie, les plats végétariens et la Nature sauvage.

https://adelaidejalabert.wordpress.com/

Laisser un commentaire


X