Article réalisé en partenariat avec Oita Tourisme.

Nakatsu est une ville historique située au Nord d’Oita. De nombreuses destinations, comme les gorges de Yabakei ou le Mont Hiko, étant facilement accessibles depuis Nakatsu, la ville est idéalement située pour y poser ses valises et partir à la découverte de la préfecture d’Oita. Et la ville en elle-même, très riche culturellement, mérite d’être visitée.

Monter en haut du ”Château sur la mer” de Nakatsu

Parlons tout d’abord du château de Nakatsu. Connu pour être l’un des trois ”châteaux sur la mer’‘, le château de Nakatsu fut construit en 1588 afin de protéger les terres du daimyo Kuroda Yoshikata, situé à un point stratégique près de la rivière de Sangoku qui se jette dans la mer intérieure de Seto. Comme la plupart des châteaux japonais, le château de Nakatsu fut détruit, en 1877. Il fut reconstruit à l’identique en 1964.

Château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

À 15 minutes à pied de la gare de Nakatsu, le château est imposant avec sa façade noire et ses toits sombres. Perché sur une petite plateforme surplombant la rivière, on trouve petits crabes et oiseaux marins tout autour du château. Le parc du château offre une jolie vue sur la rivière et permet de prendre de belles photos du château.

Rivière longeant le château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Rivière longeant le château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Parc du château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Une fois dans l’enceinte du château, vous vous retrouverez à l’entrée de la tour principale, Okudaira, qui a été transformée en musée lors de la reconstruction du château. L’entrée vous coûtera 400 yens et vous permettra de découvrir de nombreux objets de l’époque féodale découverts à Nakatsu.

Dans l'enceinte du château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Dans l'enceinte du château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Point d’orgue de la visite, vous pourrez découvrir des armures de samouraï complètes, ainsi que leur tenue d’hiver dotée d’imposantes cornes de buffle. En changeant d’étage vous découvrirez des parchemins décrivant la bataille historique qui ravagea Nakatsu à l’époque féodale. Des épées de samouraï, les fameux katanas, sont également exposées. On peut aussi en apprendre plus sur le processus de reconstruction du château dans les années 60.

Armure de samouraï au château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Tenues d'hiver des samouraï au château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Une belle récompense vous attend en haut des cinq escaliers à grimper pour arriver au sommet du château. Une magnifique vue à 360° de Nakatsu : les habitations qui s’étendent de part et d’autre de la rivière Nakatsu que l’on peut voir se jeter, au loin, dans la mer intérieure de Seto et la côte sud-ouest de Honshu que l’on aperçoit au delà.

Vue depuis le château de Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Une balade parmi les sites historiques de Nakatsu

À quelques minutes de marche du parc du château de Nakatsu, vous trouverez une multitude de temples et de sanctuaires en relation avec le daimyo. Relativement petits et proches les uns des autres, je recommande avant tout de visiter le Gogan-ji, un temple entouré de part et d’autre par des murs rouge vif. Chose plutôt rare pour un temple, cela contraste avec les toits sombres des bâtiments. Selon la légende, les murs furent ainsi peints pour cacher des taches de sang.

Temple Gogan-ji à Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Temple Gogan-ji à Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

L’intérieur du temple déborde d’ema, ces petites plaques en bois sur lesquelles les Japonais viennent écrire leurs prières. On trouve des ema dans tous les temples et sanctuaires du Japon, c’est une pratique très répandue qui a pour but de laisser un message aux kami (dieux), mais il est rare de trouver une telle concentration d’ema dans un seul temple.

Temple Gogan-ji à Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Temple Gogan-ji à Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Le musée d’histoire médicale de Murakami mérite également un arrêt lors de vos déambulations dans les rues de Nakatsu. Le musée a pris place dans l’ancienne maison d’un membre de la famille Murakami, physicien, anatomiste et chercheur médical de l’ère pre Meiji, et qui expose aujourd’hui des artefacts fascinants. On y trouve quelques traductions de traités médicaux Néerlandais, et un dictionnaire Hollandais/Japonais de l’époque jusqu’à nos jours. Compte tenu des relations étroites entre les commerçants Hollandais et Japonais à cette époque, et la présence d’un comptoir de commerce dans la ville voisine de Nagasaki, la plupart des connaissances en médecine occidentale arrivaient en langue hollandaise. Le musée expose également des cabinets de médecins de l’époque qui ont été préservés et de fascinantes armoires à pharmacie qui trouvent parfaitement leur place dans cette maison japonaise traditionnelle.

Maison traditionnelle à Nakatsu, dans la préfecture d'Oita, Japon

Je n’ai pas eu le temps de m’y arrêter durant mon voyage, mais la maison de Yukichi Fukuzawa, fondateur de la prestigieuse université de Keio à Tokyo, se trouve également à quelques pas du château de Nakatsu et est ouverte au public. En une seule après-midi de marche, vous pourrez découvrir de nombreux sites historiques à Nakatsu, révélant l’histoire fascinante qui se cache derrière les rues calmes de la ville.

 

 

Article original de Andrew Deck

Traduit de l’anglais par Joachim Ducos

Voyapon

Voyapon

Hi We are Voyapon's desk to introduce more suggestions or a unique Event / Exhibition / Restaurant / Services for suggesting your travel plan! Our passion is to bridge the traditional tour highlights with a deeper exploration of lesser known cities and sights in Japan!

Laisser un commentaire


X