Culture

Tout savoir sur les jours fériés au Japon !


Dans la plupart des pays, les jours fériés sont des fêtes civiles ou religieuses, ou commémorent des événements historiques. Au Japon, parmi les shukujitsu, 祝日 on trouve aussi des fêtes  célébrant des personnes, des catégories d’âge, ou même des éléments naturels. Dans le cadre de la séparation de la religion et de l’Etat, dans la constitution japonaise de 1946, certaines anciennes fêtes d’origine religieuse ont été transformées en fêtes laïques.

Si un jour férié tombe un dimanche, le lundi est férié. Cependant, il n’est pas obligatoirement chômé par tous les Japonais. De fait, la majeure partie des musées, des magasins et des restaurants reste ouverte sans interruption, excepté autour du Jour de l’an, fête familiale par excellence.

 

Passage en revue des seize fêtes nationales japonaises qui rythment l’année.

  • Le 1er janvier, 元日, Ganjitsu no hi, le Jour de l’an, est prétexte à de grandes réunions familiales. L’entrée des maisons est décorée avec des branches de pin, de bambou et de paille, et on prépare le kagamimochi, offrande pour Toshigami, divinité shintoïste de la nouvelle année, composée de deux gâteaux de riz superposés et surmontés d’une orange amère, symbole de prospérité. On déguste l’osechi ryôri et l’ozoni. L’ozoni est une soupe traditionnelle dont les ingrédients et l’assaisonnement varient selon les régions, mais qui contient toujours des mochis, sorte de gâteaux de riz glutineux. L’osechi ryôri est un ensemble de mets à la dimension symbolique, partagé les trois premiers jours de l’année et servi dans des boîtes laquées superposées (jûbako). Il comporte notamment du kuri kinton, un mélange de patate douce et de châtaignes, du kamaboko (pâté de poisson blanc cuit à la vapeur), de l’omelette roulée sucrée (datemaki), des œufs de hareng salés (kazunoko), des tazukuri (petites sardines) et des haricots noirs (kuromamés), de la daurade grillée, des crevettes, des tranches de racines de lotus vinaigrées, des légumes mijotés (nishime) ou encore des rouleaux d’algue kombu  (kombu-maki). Le tout est accompagné de toso, un saké épicé spécial pour souhaiter la bonne santé de la famille. Les enfants reçoivent l’otoshidama, étrennes placées dans des enveloppes décorées spécialement conçues à cet effet. Enfin, l’année s’ouvre avec hatsumôde, la première visite au temple.
Le jour de l'an et la première visite au temple
Le Jour de l’an et la première visite au temple.
Ozoni, la soupe contenant des mochi, dégustée le jour de l'an
Ozoni et osechi , mets dégustés en famille le Jour de l’an.
  • Le deuxième lundi de janvier, Seijin no hi, 成人の日, le jour des adultes ou de l’accès à la majorité, fixée à vingt ans.
  • Le 11 février Kenkoku (Kinen) no Hi 建国の日, anniversaire de la fondation du Japon, le 11 février 660 avant J.-C., par le légendaire Empereur Jimmu.
  • Le 20 ou 21 mars Shunbun no hi 春分の日, l’équinoxe de printemps, devenu un jour férié en 1948. Auparavant, les Japonais célébraient à la même date le Shunki korei sai, une fête religieuse liée au shintoïsme. C’est un jour où l’on honore les ancêtres : des ohagi, gâteaux de riz et de haricots azukis, sont placés devant les autels familiaux. Le changement de saison indique aussi la fin de l’année scolaire et civile -qui commence en avril et non en janvier. Cette fête saisonnière marque enfin le début de la floraison des cerisiers en fleurs et de leur contemplation, hanami.
Sakura mochi, annonciateurs du printemps
Sakura mochi, annonciateurs du printemps

Le mois de mai s’ouvre avec la ゴールデンウィーク (gôruden wîku de l’anglais “Golden Week“, expression apparue dans les premières années de l’après Seconde guerre mondiale) ou “semaine en or”, durant laquelle quatre jours fériés se succèdent (29 avril, 3, 4 et 5 mai). D’après la loi japonaise, toute journée ouvrée comprise entre deux jours fériés devient jour chômé ; le 30 avril est donc également férié. La plupart des employés japonais ne bénéficiant que de deux semaines de vacances par an en moyenne, la Golden Week est l’occasion pour beaucoup de prendre des congés.

  • Le 29 avril, Shôwa no Hi 昭和の日, la fête de l’ère Shôwa (1926-1989).
  • Le 3 mai, Kenpo Kinenbi 憲法記念日, la commémoration de la Constitution de 1946.
  • Le 4 mai,  Midori no hi 緑の日, le jour de la Verdure.
  • Le 5 mai,  Kodomo no hi 子供の日, le jour des Enfants, plus particulièrement des petits garçons. Il existe aussi une fête en honneur des petites filles, le 3 mars, mais ce n’est pas un jour férié. Des koi nobori, carpes en tissu ou en papier, souvent montées sur des mâts flottent au gré du vent dans les jardins et devant les maisons des familles. Chaque membre de la famille est symbolisé par une carpe (noire pour le père, rouge pour la mère). Deux types de plats sont servis à cette occasion : les chimaki (riz cuit à la vapeur et enveloppé dans des feuilles de bambou) et le kashiwa mochi (pâtisserie à base de pâte de riz gluant fourrée avec de la pâte d’haricots azukis confits) joliment enveloppé dans une feuille de chêne.
P1230690
Koi nobori pour la fête des Enfants.
Kashiwa mochi
Kashiwa mochi, petit gâteau enveloppé dans une feuille de chêne.
  • Le 3 e lundi de juillet,  Umi no hi 海の日, le jour de la Mer.
Le jour de la montagne, avec l'iconique Fuji san
L’iconique Fuji san, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de lieu sacré et source d’inspiration artistique depuis le 22 juin 2013, symbole par excellence du jour de la Montagne.
  • Le 11 août, Yama no hi 山の日, le jour de la Montagne, créé en 2016.
  • Le 3e lundi de septembre, Keiro no Hi 敬老の日, fête de respect envers les Personnes âgées.
  • Le 22 ou 23 septembre,  Shubun no Hi 秋分の日, l’équinoxe d’automne, anciennement date d’un événement lié au shintoïsme.En fonction des années, il arrive que Keiro no Hi et Shunbun no Hi  ne soient séparés que d’une seule journée,  formant une « Silver Week »,  semaine d’argent de trois jours, nommée ainsi en référence à la plus longue”Golden Week”.
  • le 2e lundi d’octobre,  Taiiku no Hi 体育の日, la fête de la Santé et du Sport. Des tournois sportifs sont organisés dans les écoles.
  • Le 3 novembre,  Bunka no hi 文化の日, le jour de la Culture.
  • Le 23 novembre , Kinro Kansha no Hi 勤労感謝の日, la fête du Travail.
  • Le 23 décembre, Tennô Tanjôbi 天皇誕生日, l’anniversaire de l’empereur actuellement en règne, Akihito.

Commentaires