Activités Article partenaire Kyushu | Fukuoka

Excursion à vélo et récolte de tomates dans la campagne de Minamisatsuma


Article réalisé en partenariat avec l’Office du tourisme de Minamisatsuma.

Avec son climat doux toute l’année et ses paysages naturels préservés, Minamisatsuma est une destination qui se prête tout particulièrement aux longues promenades à vélo. À l’écart des voitures, vous pourrez découvrir la région côté mer et campagne, seul ou accompagné par un guide.

Monture de choix et guide de choc

Et tout commence par la sélection d’une monture à votre goût. Direction le centre de location Rinrin, véritable caverne d’Ali Baba pour cyclistes.

Centre de location de vélos Rinrin à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Avec plus d’une centaine de vélos à disposition, on y trouve un modèle pour tout le monde : bicyclette avec panier, vélo de route pro, vélo avec assistance électrique, vélo pour enfant… Du matériel en très bon état à prix tout doux ; les tarifs de location démarrant à 200 yen seulement les deux heures (500 yen pour un vélo hybride).

Vélos de location du centre Rinrin à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

S’il est tout à fait possible de partir explorer les alentours seul et à son propre rythme, vous pourrez également être accompagné par un guide connaissant la région comme sa poche. Je faisais ainsi la connaissance d’Akira Kato, un cycliste globe-trotteur au parcours peu commun !

Akira Kato, guide voyage à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Avec plus de 110 pays et 140,000km parcourus, il aura passé une dizaine d’années de sa vie à traverser le monde à vélo avant de venir s’installer dans la région de Minamisatsuma pour y promouvoir le tourisme en deux roues.

Une fois ma monture choisie – un vélo avec assistance électrique – et mon casque enfilé, je suivais mon guide chevronné pour un périple à travers parcs et champs.

Traverser le Fukiagehama Seaside Park jusqu’à la mer

Lors du circuit proposé, vous commencerez par traverser le Fukiagehama Seaside Park, un parc public en bord de mer équipé de bon nombre de chemins réservés aux cyclistes et aux piétons. Le cadre idéal pour se mettre en jambe en pleine végétation, sans avoir à partager la route avec les automobilistes.

Premier arrêt dans le parc : un pont de 405 mètres de long à l’architecture moderne permettant de traverser la rivière Manose.

Le Sunset Bridge traversant le Fukiagehama Seaside Park à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Le panorama offert depuis là haut est magnifique : d’immense bancs de sable bordés de forêt et au loin, la Mer orientale de Chine. Akira, mon guide, dégaine alors un classeur rempli d’images pour me parler de la faune locale. Il m’explique que nous avons sous les yeux une réserve naturelle accueillant plusieurs espèces d’animaux visibles uniquement dans cette région, comme de tous petits crabes ou des oiseaux tels que les spatules.

Vue depuis le Sunset Bridge au Fukiagehama Seaside Park à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Quelques pages plus loin, son classeur contient des photos du coucher de soleil visible depuis ce pont, toutes plus magnifiques les unes que les autres. Pas étonnant que le pont soit surnommé « Sunset Bridge »…

Tandis que nous poursuivons notre circuit dans le parc, le décor change peu à peu à mesure que nous nous rapprochons de la mer. La route se borde alors de pins et d’herbes hautes et le béton disparait pour laisser place à un chemin sablonneux.

Végétation de bord de mer au Fukiagehama Seaside Park à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

C’est dans ce décor balnéaire qu’Akira me guide avec prudence et bienveillance jusqu’à un petit escalier grimpant dans les fourrés. Marche après marche un parfum iodé commence à se faire sentir et la houle se fait entendre.

Escalier menant à un point de vue sur les dunes de sable de Fukiagehama à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Une fois tout en haut, les dunes de sable de Fukiagehama, les troisièmes dunes de sable les plus importantes du Japon, s’étirent à perte de vue.

Point de vue sur les dunes de sable de Fukiagehama à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Point de vue sur dunes de sable de Fukiagehama à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Une destination très prisée des locaux et touristes pour s’essayer au kitesurf me précise le guide. C’est également ici que se déroule chaque année au mois de Mai le Sand Festival de Minamisatsuma où d’immenses sculptures sont créées dans le sable. Un panorama face auquel on pourrait passer des heures, mais la suite du circuit à vélo nous attend !

À la rencontre des agriculteurs locaux de Minamisatsuma

Après avoir repris la route, nous nous dirigions cette fois-ci hors du parc en direction de la campagne et des terres agricoles locales : radis daikon, riz et même oliviers poussent ici. Même si nous partageons ici la route avec les voitures, la circulation n’est pas très dense et la promenade reste très agréable.

Prochain et dernier arrêt pour moi sur ce circuit : les serres de Kengo et Tomoko Komiya pour participer à une petite récolte de tomates cerises.

M Komiya dans sa serre de tomates cerises à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Mme Komiya dans sa serre de tomates cerises à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Accueillie chaleureusement par Tomoko je suis tout de suite invitée à entrer dans la serre. Je pousse un premier rideau de bâche, puis un second avant de me faufiler entre deux rangs de plants de tomates. Et me voilà dans une petite bulle, baignée par le soleil rasant de janvier, enveloppée par l’épaisse chaleur régnant sous la serre et respirant à plein nez la délicieuse odeur de tomates.

Les plants de tomates cerises sous serre de M et Mme Komiya à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

Tomoko me conduit tout au fond de la serre pour me présenter à son mari avant de m’expliquer comment choisir et cueillir les tomates. Il faut bien entendu sélectionner les plus rouges d’entre elles et les détacher au niveau de la tige. Tandis que je remplis mon sachet des savoureux petits fruits, nous échangeons quelques mots d’Anglais avec Tomoko. J’apprenais notamment qu’en plus de cultiver des légumes, elle et son mari tiennent également un café – mojo café 357 – tout près du Sunset Bridge. Une expérience très agréable, de laquelle vous pourrez repartir avec une récolte toute fraîche de tomates cerises et en ayant eu le privilège de partager un moment en compagnie d’agriculteurs locaux.

Récolte de tomates cerises sur l'exploitation de M et Mme Komiya à Minamisatsuma, Kagoshima, Kyushu, Japon

En résumé, ce très bel après-midi de Janvier passé à pédaler en compagnie d’Akira aura été une manière unique de découvrir quelques uns des plus beaux paysages de Minamisatsuma tout en profitant du grand air. Une promenade sans doute encore plus belle au printemps ou en été… Une bonne raison pour revenir !

Informations pratiques

Pour plus d’informations sur les réservations de vélo et de visites guidées à Minamisatsuma, rendez-vous sur le site internet de Satsuma Ride ou bien sur le site internet officiel de la ville, rubrique “Leisure/Experience”.

Si vous souhaitez vous aussi participer à une récolte de tomates en compagnie de Kengo et Tomoko, veuillez prendre contact avec l’office du tourisme à l’adresse mail suivante: kanko-minamisatsuma@iaa.itkeeper.ne.jp (en Anglais). Indiquez dans votre message le jour et l’heure à laquelle vous souhaiteriez venir, ainsi que le nombre de participants et vos coordonnées. Comptez 1000 yen pour participer à l’expérience et repartir avec votre sac de tomates.

Située à seulement une heure en voiture ou en bus de Kagoshima, Minamisatsuma est plus facilement accessible qu’elle n’en a l’air. Comptez par exemple environ 2h de vol de Tokyo jusqu’à Kagoshima ou 50min en Shinkansen depuis Fukuoka. Notez tout de même que vos déplacements sur place seront facilités si vous optez pour la location d’une voiture (à l’aéroport de Kagoshima ou en gare de Kagoshima par exemple). Plus d’informations au lien suivant.

Commentaires