Article partenaire Culture Kanto | Tokyo Tourisme

Montagne sacrée à Hakone : le temple Daiyuzan Saijo-ji


Découverte du Daiyuzan Saijo-ji en partenariat avec Seibu Prince Hotels

À seulement une heure de train de Tokyo, Hakone est connue pour ses points de vue imprenables sur le mont Fuji et ses onsen naturels. Mais on peut également y découvrir des sites historiques tel que le temple bouddhiste Daiyuzan Saijo-ji, bien caché dans la forêt de cèdres du mont sacré Myojin.

Un lieu mystique hors des itinéraires touristiques à découvrir absolument lors d’un séjour à Hakone ou sur une journée depuis Tokyo. Suivez-nous pour une retraite spirituelle dans un magnifique cadre naturel !

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu

Daiyuzan Saijo-ji : une histoire de 620 ans

Le temple Daiyuzan Saijo-ji a été fondé en 1394 par Ryoan Emyo Zenji, moine de l’école bouddhiste Soto Zen. Selon la légende, un aigle aurait volé le kesa – la robe portée par les moines zen – du moine royal avant de s’enfuir vers le mont Myojin. Le moine poursuivi l’aigle et retrouva le kesa accroché en haut d’un pin. Ne pouvant le récupérer, il s’assit au pied de l’arbre pour prier jusqu’à que, finalement, le kesa retombe sur ses genoux. Ryoan Emyo Zenji interpréta cet événement comme un signe divin et décida de fonder un temple sur cet emplacement.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu

Aujourd’hui le temple Daiyuzan Saijo-ji est l’un des trois plus importants temples bouddhistes zen de l’école Soto du Japon, après le temple Eihei-ji à Fukui et le temple Soiji-ji à Yokohama. Le site du temple Daiyuzan est vaste, avec trente édifices dispersés dans une forêt de cèdres centenairesA l’intérieur du pavillon Goshin-den, j’ai eu la chance d’assister à une cérémonie dont le but restera un mystère, étant non initiée à la religion bouddhiste. Mais il n’est pas nécessaire de pratiquer le bouddhisme pour être fascinée par les chants rythmés par les tambours, qui guident la gestuelle majestueuse du maître de cérémonie.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu
Le temple Daiyuzan Saijo-ji

Escaliers infinis dans un cadre naturel magnifique

J’ai visité le temple Daiyuzan Saijo-ji en début de matinée lors d’une belle journée ensoleillée d’automne. Il n’y avait personne, et j’ai donc pu profiter pleinement de la sérénité du lieu, seule au milieu des cèdres centenaires.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu, Forêt de cèdres centenaires
La forêt de cèdres centenaires

La visite de ce temple se mérite ! Il y a des centaines de marches à gravir de la porte initiale jusqu’au temple Oku-No-In, au sommet du mont Myojin. La balade est ponctuée par une succession d’escaliers, le plus impressionnant étant à la fin du parcours. Ne soyez pas décourager par la vue vertigineuse des 350 marches de l’escalier qui mène finalement au temple Oku-No-In. Mais on vous conseille de faire quelques pauses lors de l’ascension !

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu
L’impressionnant escalier de 350 marches.

Rencontre avec les légendaires tengu

Lors de votre visite, vous croiserez de nombreux tengu – une créature légendaire du folklore japonais – le long du chemin. Car selon la légende, le disciple qui assista le moine lors de la fondation du temple s’est ensuite transformé en tengu pour protéger le temple. Les tengu d’ici sont des créatures légendaires : mi-homme mi-corbeaux protecteurs des montagnes. On les reconnait grâce à  leurs attributs : les grandes ailes dans leurs dos, les griffes aux orteils, le bec pour les karasu-tengu, transformé en long nez pour les konoha-tengu.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu
Le tengu, gardien du temple.

Les plus grandes geta du monde

À côté du pavillon Goshin-den, on découvre des dizaines de paire de geta, les traditionnelles chaussures de bois. Mais ici, les geta sont en métal et de dimensions variées ! Et c’est dans ce temple où l’on peut admirer les plus grandes geta du monde ! Selon la légende, ces geta seraient portées par les tengu lors de leurs visites au temple. Elles sont également réputées pour porter bonheur au couple.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu, Geta
Les geta des tengu.
Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu, Geta
Et les plus grandes geta du monde !

Accès au Daiyuzan Saijo-ji

Depuis la gare d’Odawara, prenez le train de la ligne Daiyuzan jusqu’au terminus (durée 20 minutes – départs réguliers environ toutes les 12 minutes – tarif 270 yen). Puis prenez le bus n°02 de la gare de Daiyuzan en direction de Doryoson jusqu’au terminus (durée 10 minutes – départs environs toutes les 25 minutes – tarif 270 yen). À la fin de votre visite, ne ratez pas le dernier bus qui part de l’arrêt Doryoson à 17h23 !

La gare Daiyusan est logiquement la plus proche du temple du même nom. Il faut ensuite emprunter le bus n°02, qui fait la liaison entre la gare et l’arrêt Doryozon, le plus proche du Daiyuzan Saijo-ji.

Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu, bus
Le bus Izu-Hakone à l’arrêt Doryoson
Daiyuzan Saijo-ji, temple, Hakone, Mont Fuji, Tengu
La gare Daiyuzan.

Le temple dispose également d’un parking gratuit. En voiture, prévoyez environ 30 minutes depuis la gare d’Odawara.

Pour les plus courageux, il est aussi possible d’accéder au temple à pied depuis la gare de Daiyuzan. Il faut prévoir environ 50 minutes de marche. Sur 3,5 kilomètres, le sentier du Tengu traverse les forêts de cèdres.

    
Prénom
  • Temple Daiyuzan Saijo-ji
  • Temple Daiyuzan Saijo-ji
Catégorie
  • Temple
  • Temple
Adresse
  • 〒250-0127 Kanagawa Prefecture, Minamiashigara, 大雄町1157
  • 〒250-0127 Kanagawa Prefecture, Minamiashigara, 大雄町1157
Accès
<ul> <li>〒250-0127 Kanagawa Prefecture, Minamiashigara, 大雄町1157</li> <li>〒250-0127 Kanagawa Prefecture, Minamiashigara, 大雄町1157</li> </ul>
Horaires
  • Tous les jours
  • Tous les jours
Prix
  • Gratuit
  • Gratuit
Mode de paiement

Commentaires