Activités Article partenaire Koshinetsu | Nagano

Immersion dans les couleurs de l’automne sur le Shin-etsu Trail


Article réalisé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Shinshu-Iiyama

En me tenant sous la canopée jaune des hêtres sur le Shin-etsu Trail, alors que je portais mon appareil photo à mon œil, j’explosais de rire sans raison apparente. Peut-être un effet secondaire du shinrin-yoku, le phénomène du “bain de forêt”, dont les effets bénéfiques sur la santé ont été récemment reconnus. Ou peut-être était-ce juste d’être subjugué par la création, par le fait que n’importe quel endroit dans le monde puisse être aussi incroyablement beau à un moment donné. Je riais surtout de joie; la joie d’être là où j’étais, peut-être quelque chose que ceux qui ont randonné sur le Shin-etsu Trail peuvent comprendre.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Le Shin-etsu Trail s’étire sur environ 80 km le long des crêtes des montagnes séparant les préfectures de Nagano et de Niigata. Basé sur le modèle de l’Appalachian trail américain, il a lui aussi été tracé par des bénévoles et est maintenu en état par une association à but non lucratif, le Shin-etsu Trail Club. Ce chemin de randonnée est divisé en six sections, dont chacune peut être parcourue en une journée. Mais vous pouvez aussi prendre une journée de plus pour planter votre tente dans l’une des nombreuses aires de camping que l’association entretient. Quand la neige a suffisamment fondu, entre mi-mai et fin juin, jusqu’à début novembre, le sentier est ouvert aux randonneurs. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de partir randonner sans être accompagné par un guide expérimenté, l’association compte de nombreux guides qui peuvent être engagés pour une randonnée d’une demi-journée, d’une journée ou de plusieurs jours.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Comment je suis arrivé jusqu’au Shin-etsu Trail

Je suis arrivé à Iiyama par la récente ligne de Shinkansen Hokuriku, qui relie Tokyo à Kanazawa via la préfecture de Nagano. Dans mon imagination, le nord de la préfecture de Nagano étai trop loin de Tokyo pour pouvoir se visiter facilement. Mais en fait le Shinkansen m’a amené confortablement de ville à ville en seulement une heure et demi; à peine plus de temps que ce qu’il me faut pour aller à Yokohama avec un train ordinaire. Mon hôte, Takayanagi-san, m’attendait devant les portes et m’a conduit plus bas, à l’Office du Tourisme, pour m’expliquer l’aventure qui m’attendait. Je dois faire une parenthèse pour dire que l’Office du Tourisme est un endroit idéal pour se détendre en attendant votre train du retour ou tout simplement pour vous réchauffer avec une tasse de thé. Il y a des tables et des sièges le long de la fenêtre, qui sont en accès libre, et vous pouvez y acheter toute une panoplie de souvenirs et de produits locaux de Nagano pour offrir à vos amis et à votre famille à votre retour. Et, bien sûr, le personnel accueillant est disponible pour répondre à toutes les questions que vous avez à propos des activités et des visites à faire dans la région, ainsi que pour vous aider à réserver visites guidées et autres activités.

Office du Tourisme d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Office du Tourisme d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Office du Tourisme d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Takayanagi-san avait déjà organisé pour nous une excursion guidée sur le Shin-etsu Trail sur deux journées consécutives. Comme notre première balade ne commençait que deux heures plus tard, elle m’a montré les boutiques et les services disponibles près de la gare pour les touristes venus profiter de la beauté des paysages d’Iiyama. La haute saison touristique y est plutôt en hiver, lorsque les abondantes chutes de neige permettent aux visiteurs de pratiquer de nombreuses activités hivernales comme le ski et le snowboard dans l’une des deux stations de ski d’Iiyama. Mais la ville a beaucoup à offrir aux amoureux de la nature tous les autres mois de l’année, et c’est pourquoi je suis venu à l’automne pour admirer le superbe kouyou, les feuilles d’automne.

On trouve aussi à la gare d’Iiyama une boutique qui loue et vend de l’équipement pour toutes les activités de plein air. On y trouve des vélos de toutes sortes : vélos de route légers comme solides VTT sont disponibles à la location. Même si vous avez des enfants qui ne peuvent pas rouler à vélo, vous pouvez louer une remorque et les y installer bien confortablement. Si vous n’avez pas apporté le bon équipement pour randonner, presque tout ce dont vous pourriez avoir besoin peut y être loué ou acheté.

Boutique de location d'équipements de randonnée d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Boutique de location d'équipements de randonnée d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Boutique de location d'équipements de randonnée d'Iiyama, Préfecture de Nagano, Japon

Nous avons rencontré notre guide, Biyajima-san, sur le bord de la route devant le point de départ par lequel nous allions commencer notre randonnée. Biyajima-san est un membre du Shinetsu Trail club, et un marcheur expérimenté qui pratique aussi le kayak, le snowboard, et est artiste, en plus de ses nombreux talents. Son expérience m’a permis de me sentir plus à l’aise quand j’ai entendu que notre destination de la journée était Kumanosuike, “L’étang de la tanière de l’Ours”. Effectivement, Biyajima-san nous a montré plusieurs indices de la présence des ours dans les parages, dont des déjections encore fraîches. Ceci étant dit, l’abondance de nourriture dans la région rend les rencontres entre ours et humains très rares pour les personnes de passage qui font preuve de bon sens. Ils souhaitent généralement encore moins avoir affaire aux hommes que nous ne souhaitons avoir affaire à eux.

Biyajima-san nous a conduit le long d’une section du Shin-etsu trail célèbre pour l’abondance des hêtres, ces arbres majestueux à l’écorce blanche, dont les feuilles prennent des teintes d’un jaune doré avant de disparaître pour l’hiver. En effet, la couleur dorée était si présente dans cette partie du chemin que j’en oubliais marcher dans une ombre dense, ayant l’impression d’être baigné dans les rayons d’un coucher de soleil doré.

Randonnée parmi les hêtres jaunes du Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée parmi les hêtres jaunes du Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée parmi les hêtres jaunes du Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Comme beaucoup des guides du Shin-etsu Trail, Biyajima-san connaît en profondeur le chemin, et plus particulièrement en tant que naturaliste. Il nous a montré diverses plantes et insectes le long du sentier et nous a appris à les reconnaître. Il nous a par exemple montré quel arbre a les plus grandes feuilles de toutes les plantes du Japon !

Randonnée parmi les hêtres jaunes du Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

En raison de notre départ tardif, nous n’avons marché que quelques heures avec Biyajima-san. Mais il nous a conduit à un superbe belvédère dominant la ville d’Iiyama et la vallée en contrebas. Les rizières récemment moissonnées dessinaient un patchwork d’or le long de la plaine et de la rivière Chikuma, la plus longue du Japon, qui irrigue la verdure poussant sur ses rives.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Panorama depuis la randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Panorama depuis la randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Le jour suivant, nous avons repris la route plus tôt avec Sato-san, notre deuxième guide sur le Shin-etsu Trail, pour notre exploration d’une partie des sections 1 et 2. En plus d’être un excellent guide, Sato-san s’occupe d’un des refuges où les randonneurs logent. Nous l’avons retrouvé au Madarao Visitor Center et avons marché jusqu’au pied des pistes de la station de ski de Madarao. C’est le début officiel du Shin-etsu Trail, et comme les remontées mécaniques ne fonctionnent pas hors-saison, les randonneurs doivent commencer par une ascension très abrupte de 2,2 km jusqu’au sommet du Mont Madarao. Nous avions gravi seulement un tiers du chemin lorsque Sato-san a pu nous montrer la ligne de crête qui s’étendait au loin, et que le Shin-etsu Trail suit jusqu’à la préfecture de Niigata.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

À partir de là, Sato-san nous a conduit à Akaike, l’Étang Rouge, qui était complètement encerclé par les feuillages d’automne. Akaike est le point d’arrivée de la section 1 et le point de départ de la section 2. On y trouve des espaces où planter des tentes pour ceux qui souhaitent commencer la section 2 de bon matin après une bonne nuit de sommeil. L’autre option est de loger dans l’un des nombreux hébergements disponibles à quelques minutes de voiture, qui peuvent envoyer une voiture vous chercher. (J’ai pour ma part dormi dans un ryokan charmant, tenu par la famille Kanoe, parce que, bon, je ne suis pas très adepte du camping).

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Ensuite, Sato-san nous a guidés le long des Numanohara Wetlands, un marécage qui connaît au printemps une floraison impressionnante dans des tons de blanc et de jaune. Nous avons suivi les étroits chemins de bois aménagés au-dessus du marais et le long d’un petit torrent. En automne, les fleurs et l’herbe verte deviennent dorés, en harmonie aves les collines des alentours.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Nous avons terminé notre échantillon de la section 2 au lac Nozomiko, dont Sato-san nous a dit qu’il gelait assez solidement en hiver pour pouvoir être traversé à pied. Le jour où nous y sommes allés, nous avons marché à travers les forêts de hêtres le long de ses rives et pouvions voir le Mont Madarao au loin.

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Randonnée sur le Shin-etsu Trail, Préfecture de Nagano, Japon

Bien que nous n’ayons pratiqué que quelques-uns des sentiers de deux sections du Shin-etsu Trail, j’ai été impressionné par la diversité des paysages naturels que nous avons vus. Des étangs et des torrents, des forêts de hêtres et de conifères, des panoramas sur Nagano et des vallées encaissées, et je n’ai encore fait qu’effleurer la beauté que ce chemin de randonnée a à offrir. Encore plus incroyable, le paysage se transforme en permanence, passant de la floraison printanière aux verts éclatants dus aux pluies d’été, jusqu’aux teintes dorées de l’automne. En marchant sur le chemin plusieurs fois, à des saisons différentes, il est possible de l’apprécier de manière complètement nouvelle.

Pour tout vous dire, je ne suis pas vraiment un randonneur et j’étais heureux d’enlever mes chaussures le soir et de dissiper ma fatigue dans un des onsen locaux. Étant citadin, je suis devenu engourdi à force d’être entouré en permanence par de l’asphalte et du béton; ces quelques heures d’immersion dans la nature m’ont fait beaucoup de bien à l’âme. Quelques semaines après, les teintes éclatantes des feuillages d’automne de Nagano sont toujours vives dans mon esprit, et se rappellent à moi dans mes rêves.

 Se rendre sur le Shin-etsu Trail

Pour les débutants, le mieux est de consulter le site Internet du Shin-etsu Trail Club, qui est une source d’information très complète sur le chemin de randonnée, les guides et les services accessibles en Anglais. Les sentiers sont aisément accessibles par taxi ou par bus depuis la gare d’Iiyama. Bien que l’accès au chemin soit complètement gratuit et que vous puissiez simplement apporter votre propre matériel, trouver le départ du chemin et commencer votre randonnée, il est plus sage de se rendre à l’un des cinq Centres d’Information (détails sur le site Internet) pour obtenir les dernières informations concernant le chemin et les conditions météorologiques, ainsi que pour récupérer une carte. L’Office du Tourisme de la gare d’Iiyama dispose aussi d’informations et de cartes, ainsi que d’un service de location de matériel pour tout ce que vous pourriez avoir oublié d’apporter. Si vous souhaitez engager un guide, contactez le Shin-etsu Trail Club par email avant votre visite afin qu’ils puissent l’organiser pour vous. Il y a un certain nombre de refuges que vous pouvez également réserver à l’avance et qui offrent un gîte confortable et de délicieux repas, ainsi qu’un service de navette vers différents points d’entrée du chemin.

Article original de Todd Fong, traduit par Clémentine.

    
Prénom Gare d'Iiyama
Catégorie Transport
Adresse Iiyama, Nagano Prefecture 389-2253
Accès
Iiyama, Nagano Prefecture 389-2253
Horaires de 5h00 à 12h00
Prix n/a
Mode de paiement

Commentaires